Le bleu au jardin n’est pas fréquent. C’est l’un des mérites du céanothe que d’en proposer une belle palette, du bleu pâle à l’indigo.

Selon les variétés, les céanothes déclinent leur floraison en d’infinies nuances.

Souvent bleus intenses, les céanothes de printemps se plaisent au soleil et nous font la grâce de garder leur feuillage en hiver.

A lire aussi : bien cultiver le céanothe

En liberté

D’une croissance relativement rapide, les céanothes ont une végétation assez opulente. Très faciles à cultiver dans les régions tempérées, ils ont aussi une excellente résistance à la pollution atmosphérique et supportent bien la sécheresse (celle du sol plus que celle de l’air) lorsqu’ils sont bien implantés. Les espèces compactes ou rampantes sont parfaites au balcon. La plupart des variétés conviennent pour un jardin sans souci.

Les céanothes ont des formes différentes (rampantes, arrondies, dressées..) et cette diversité est une chance pour le jardinier créatif qui pourra laisser libre cours à son imagination. Pour un effet visuel très fort dans un massif d’arbustes, choisissez une forme libre, mais laissez à vos céanothes suffisamment d’espace afin qu’ils puisent s’étendre à leur aise.Pour habiller une clôture, une pergola ou un mur, choisissez-les à port dressé et palissez-les dans un endroit bien ensoleillé. Les sujets palissés atteignent une hauteur double de celles des céanothes laissés libres. Les variétés à port étalé de céanothes persistants sont surtout utilisées en couvre-sol sur les talus et dans les rocailles.

Au balcon

Pour votre balcon, choisissez une variété adaptée à la culture en pot et votre céanothe vous ravira, en compagnie de quelques arbustes faciles qui échelonneront leur beauté au fil des saisons : pérovskia, althéa, oranger du Mexique, romarin, laurier du Portugal, lavandes et bulbes et vivaces.

Plantez-le dans un contenant de 40 cm de profondeur minimum rempli d’un mélange de terre de jardin sableuse et de terreau pour rosiers. Il faut éviter de l’installer près d’un mur très clair afin que le feuillage ne « grille » pas en été.

Respectez le plus possible la silhouette naturelle des céanothes et laissez les espèces rampantes habiller une rampe d’escalier, l’angle d’un massif ou d’une terrasse, un talus. Plantez les céanothes arbustifs en compagnie d’arbustes à feuillage clair et associez-leur des bulbes ou des vivaces à fleurs jaunes.

A lire aussi : bien cultiver le céanothe

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceanothe d'été en bourgeons ; puis-je quand même le tailler ?
Posté par Gabriel du Gard le 12 juin 2017

Ceanothe se dessèche
Posté par Floris le 19 mai 2017

ceanothus bleue
Posté par evasion le 03 juillet 2012