Cresson de fontaine : apprécié pour ses feuilles

La culture du cresson de fontaine, du semis à la récolte est facile mais quelques conseils et gestes d'entretien son nécessaire. Son besoin d'eau

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

Le cresson est une plante potagère et condimentaire appréciée pour la saveur piquante de ses feuilles.

Voici nos conseils pour la culture du cresson de fontaine, du semis à la récolte en passant par l’arrosage et les parasites à surveiller.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Nasturtium officinale
Famille : Brassicacées
Type : Légume feuille, plante condimentaire
Végétation : Vivace, feuillage persistant

Hauteur : 20-60 cm
Exposition : Mi-ombre
Sol : Riche en humus, saturé d’eau

Semis : Mars à juillet
Récolte : Mai à octobre

De tous les cressons, le cresson de fontaine, ou cresson d’eau, croquant et juteux, est celui dont la saveur est la moins piquante. C’est une plante aquatique ou du moins, de milieu humide.

A lire aussi : bienfaits et vertus du cresson pour la santé



Semis et plantation du cresson de fontaine

Le semis du cresson de fontaine s’effectue en sol gorgé d’eau ou maintenu très humide, et riche en humus (mélange composé à 50% de terreau ou bonne terre de jardin, et 50% de compost). Enterrez peu les graines (0,5-1cm). Le repiquage a lieu lorsque les plantules possèdent 4 ou 5 feuilles. Vous pouvez aussi planter, directement en place, des jeunes plants achetés en godets ou en mini-motte.

Le cresson de fontaine étant une plante qui pousse naturellement dans l’eau courante et peu profonde (berges des cours d’eau), il faut prévoir, à défaut d’un ruisseau, un bassin de culture profond de 30 cm au maximum.

Si l’eau n’y est pas renouvelée en permanence par un système de pompe, il faut la changer au moins 2 fois par semaine.

> Ce que le cresson de fontaine aime :

  • un sol gorgé d’eau, idéalement de l’eau courante
  • un sol riche
  • le repiquage, qui fortifie les plantules.

Récolte du cresson de fontaine

Les récoltes ont lieu environ 6 semaines après le repiquage ou la plantation. On coupe simplement les feuilles et les tiges au fur et à mesure des besoins. A l’automne, protégez la culture des gelées avec un voile d’hivernage afin de prolonger les récoltes.

Attention ! Ne récoltez jamais de cresson d’eau sauvage : il peut abriter la douve du foie, un parasite qui provoque une dangereuse maladie hépatique chez l’homme, la distomatose.

Maladies et parasites qui touchent le cresson de fontaine

Le cresson de fontaine n’est pas sujet aux maladies et, en dehors des pucerons, il n’est que peu concerné par les parasites (les tiges qui émergent de l’eau sont hors de portée des limaces et escargots).

Les meilleures variétés de cresson de fontaine

  • ‘Petit Vert’ : variété à petites feuilles vert foncé, à la saveur puissante, proche de celle du cresson sauvage.
  • ‘Gros Vert’ : variété à grandes feuilles vert foncé, saveur piquante
  • ‘Amélioré à larges feuilles’ : variété à grandes feuilles vert clair, à la saveur plus douce que les précédentes.

A lire aussi : bienfaits et vertus du cresson pour la santé

Conseil malin à propos du cresson

Pour une culture dans une terre normal, choisissez le cresson de jardin ou le cresson alénois

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • Cresson de fontaine a écrit 12 octobre 2017 à 17 h 41 min

    j’ai cultivé du cresson de fontaine selon vos conseils et informations et j’ai eu le droit à une première récolte satisfaisante je pense que la prochaine sera meilleure car mon sol était un peut sec parfois et ke pense qu’il en a souffert. Visiblement les besoins en eau du cresson de fontaine sont importants, plus que ce que j’imaginais

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin

Ajouter un nouvel évènement :

  • Télécharger