Hamamélis, l’arbre aux étoiles d’or

Pour une floraison en hiver, l'hamamelis est l'arbuste idéal avec sa floraison jaune doré, sa luminosité et ses fleurs en formes d'étoile. En pot ou en terre, voici quelques conseils

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

 

On l’a longtemps appelé « noisetier des sorcières ».

Magique et mystérieux, l’hamamélis se couvre en hiver d’étranges fleurs jaune d’or et se pare, à l’automne, de couleurs exceptionnelles.

 

L’hamamélis est un arbuste à isoler ou à planter en petit bosquet par groupe de trois ou cinq sujets. Placez-les à l’entrée du jardin, en signe de bienvenue ou dans un endroit visible de l’entrée et de votre maison. Associez-les à un Camellia sasanqua ou des graminées. Vous pouvez garnir le pied avec des fleurs à bulbes : colchiques pour accompagner le feuillage en automne et jacinthes des bois pour colorer le printemps dans la période où il paraît dénudé, puisqu’il a fini de fleurir, mais ne s’est pas encore couvert de ses nouvelles feuilles.



Bons soins de l’hamamelis

Les hamamélis sont toujours proposés en motte ou en conteneur, car ils ne supportent pas bien la transplantation à racines nues. À retenir si vous devez un jour transplanter l’hamamélis de votre jardin. Les hamamélis présentés fleuris en conteneurs gagneront à rester dans leur pot jusqu’à la fin de la floraison avant d’être installés en pleine terre. Les plantes achetées entre 60 cm et 1,20 m de hauteur donnent les meilleures garanties de reprise. Les très jeunes plantes sont assez fragiles.

Ces arbustes apprécient un sol plutôt acide, qui ne se dessèche pas trop durant l’été. Installez les hamamélis à mi-ombre, dans une ambiance plutôt humide, sans chaleur excessive. Il est important que la plante bénéficie en hiver d’un maximum de luminosité, afin de fleurir en abondance. Il est conseillé de bien arroser après les périodes de fortes chaleurs et même de doucher copieusement le feuillage le soir. Un hamamélis qui manque d’eau peut prendre sa coloration automnale dès le mois de juillet.

La taille n’est pas nécessaire, sauf pour rééquilibrer la silhouette. De croissance assez lente, il atteindra 1,50 m de haut et 2 m de large, après cinq ans de plantation, 3 x 4 m après dix ans et 5 x 6 m après vingt ans. Distances de plantation : de 3 à 4 m.

Chaque année, en avril-mai, les jardiniers attentifs pourront poser un paillis permanent (mulch) de 5 à 10 cm d’épaisseur, au pied et jusqu’à l’aplomb de la ramure. Constitué d’un mélange de tourbe et de compost de jardin, cet apport garantit une bonne croissance et permettra de mieux supporter les chaleurs de l’été.

A lire aussi : bien cultiver l’hamamelis

Questions réponses
Hamamelis et loropetalum
Posté par evasion" le 16/10/2013
Hamamelis à déplacer
Posté par poucevert" le 03/02/2013
hamamelis après la floraison
Posté par noelleleduc" le 28/02/2010
Poser une question en lien avec cet article
Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire dans cet article. Soyez le premier!

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

    Besoin d'autres
    informations ?

    Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


    Ajouter un nouvel évènement :