Aigrette garzette, Epervier d’Europe, Pluvier doré, Chouette hulotte, Pic épeichette, Pipit des arbres, Accenteur mouchet, Sittelle torchepot, Choucas des tours, Bouvreuil pivoine… Tels sont les pensionnaires très particuliers qui viennent régulièrement séjourner dans les remarquables jardins en terrasse du château de Villandry, en Indre-et-Loire.

L’inventaire avifaunistique réalisé entre septembre 2011 et juin 2012 par la Ligue pour la Protection des oiseaux, délégation Touraine, et notammentl’ornithologue, Jean-Michel Feuillet, a permis de constater la présence  de plus de 80 espèces d’oiseaux sur les 16 hectares clos du château et sur les 9 hectares de prairie et forêt du domaine.

Un chiffre impressionnant qui a permis aux Jardins de Villandry de devenir « refuge LPO ».  Le 31 octobre dernier, AllainBougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la Protection des oiseaux,  est donc venu remettre en personne ce label au propriétaire des lieux, Henri Carvallo. Il récompense, par la même, la démarche écologique entreprise depuis 2008/2009 par le château de Villandry dans le but de favoriser la biodiversité dans ses jardins. Il est vrai qu’ici, une gestion plus raisonnée des jardins et de leur entretien a été adoptée.

Les produits phytosanitaires chimiques y sont bannis et les plants, semences et terreaux sont certifiés « Agriculture biologique ». Et les résultats sont là ! Certains animaux font leur réapparition.

Les jardins, quant à eux, sont toujours autant magnifiques et entretenus avec rigueur, tout en intégrant les activités d’entretien dans un écosystème équilibré. Cet exemple démontre bien qu’il est tout à fait possible de concilier un jardin remarquable et touristique avec une abondante diversité biologique.

Informations pratiques

Château et jardins de Villandry
37510 Villandry
Pour en savoir plus : Le  château et les jardins de Villandry

Voir également le site : LPO

Laetitia Devillars

Crédit photo : Laetitia Devillars (photo non libre de droit)

Novembre 2012

  • chantal a écrit le 26 novembre 2012 à 17 h 13 min

    à tous, allez visiter ces jardins, de même que de nombreux jardins bordant la Loire et qui ont été réalisés par de grands paysagistes d’un autre siècle mais qui continuent à faire perdurer la tradition des beaux jardins.
    Je ne suis pas étonnée de voire ce jardin attiré par les oiseaux car on y trouve une grande diversité de plantes et une quiétude qui ne doit pas laisser insensible nos amis les oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *