Le panais est un délicieux légume ancien dont on consomme la racine.

Légume d’automne et d’hiver par excellence, voici les conseils de culture.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Pastinaca sativa
Famille
: Apiacées
Type : Légume, bisanuelle

Hauteur
: 50 à 70 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et frais

Récolte
: Automne

Semis et plantation du panais :

Le semis de panais s’effectue de février à juin mais doit être commencé sous abri si il y a encore des risques de gelées.

Une fois tout risque de gel écarté on peut semer directement en place. Que ce soit sous abri ou en extérieur l’été, le temps de levée du panais est d’environ 12 à 15 jours.

  • Le semis en terre doit se faire dans un sol très léger, avec du sable et à peine couvert.
  • Ameublir le sol sur 20 cm et apporter du fumier déshydraté ou du compost quelques jours avant
  • Creuser des petites tranchées d’un cm de profondeur environ.
  • Espacer chaque tranchée de 30 cm environ
  • Une fois bien levées, éclaircir les panais  à 25 cm

Évitez de replanter le panais au même endroit avant 4 années afin de laisser la terre se reconstituer.

Entretien du panais :

Le panais ne réclame quasiment aucun entretien, les seuls gestes indispensables sont les mêmes que ceux propres à toutes les cultures comme un désherbage régulier.

Côté arrosage, il est utile d’arroser en cas de fortes chaleurs estivales ou sécheresses prolongées tout en évitant de mouiller le feuillage.

  • Sarclez donc et binez régulièrement le sol et arrosez en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée l’été.
  • Arrosez régulièrement, surtout en cas de chaleur, car les besoins en eau sont importants.

Enfin, pour améliorer la récolte et la qualité de vos panais vous pouvez apporter un engrais spécial potager au printemps.

Récolte du panais :

La récolte du panais s’effectue entre 4 et 5 mois environ après le semis. C’est en général entre août et octobre-novembre ou mars.

La production moyenne du panais est d’environ 6 à 8 racines par m2.

  • En ce qui concerne l’arrachage, il faut travailler la terre pour éviter d’abîmer les racines
  • Le panais résiste au froid, ils peuvent donc passer tout l’hiver en terre.
  • On dit que le gel apporte de la douceur au panais

Conservation du panais :

En tant que légume racine, la panais un un grand pouvoir de conservation, aussi bien en terre qu’une fois récolté.

  • On les conserve dans des cagettes, au frais et à l’abri de la lumière dans un lieu sec et aéré.
  • Il se conserve encore mieux lorsqu’il est mélangé avec du sable.

On peut aussi conserver le panais directement en terre et le récolter au fur et à mesure de vos besoins.

  • En terre, une fois arrivé à maturité, le panais stoppe sa maturation et pourra être récolté tout l’hiver.

Associer le panais avec les autres légumes :

Le panais AIME particulièrement la proximité de tous les choux, les radis, les haricots, les oignons ou encore les fèves.

Le panais REDOUTE la présence trop proche de la laitue.

A savoir sur le panais:

panaisVoici un légume riche aux nombreuse vertus pour l’organisme connues depuis bien longtemps.

En effet, le panais est riche en vitamine B9 et en glucide et a des vertus stimulantes pour la santé, notamment au niveau du système génétique et immunitaire.

On notera également sa forte teneur en fibre et en minéraux et son pouvoir antioxydant, notamment dans la lutte contre le cancer du colon.

On distingue différentes formes de panais :

  • Le panais rond hâtif qui, comme son nom l’indique, a une forme plutôt ronde.
  • Le panais demi-long, avec sa forme proche de la carotte, est le plus courant dans nos potagers.
  • Le panais long, moins courant, est une longue racine pouvant mesurer 50 cm de long, voire plus.

Enfin, le panais est à la fois doux comme la carotte et fruitée comme le céleri. On l’aime donc aussi bien cru et râpé que cuit, en purée par exemple ou au pot au feu.

Utilisation du panais en cuisine :

panaisLe panais se consomme cuit en soupes et en potages, mais aussi en purée en association avec d’autres légumes comme la pomme de terre ou la carotte.

On aime aussi l’ajouter dans un pot-au-feu ou un tajine, d’autant qu’il se tient très bien à la cuisson.

Il accompagne aussi bien la viande que le poisson avec une purée de panais par exemple, il peut aussi servir de plante aromatique, notamment dans le bouillon et les soupes.

> Retrouvez nos délicieuses recettes à base de panais

Conseil malin à propos du panais :

Comme le poireau, le panais est diurétique et aide à la digestion. Il vous apportera également des vitamines B9 !

  • coustault a écrit le 8 octobre 2011 à 9 h 58 min

    on dit que le panais est un légume ancien mais chez moi ils ont toujours existé chez mes parents il ya avait un potager avec des panais, chez ma grand mère aussi. Depuis je les cultive tous les ans et il ya plein de recette pour les cuisiner

  • cuvillier mamina a écrit le 12 octobre 2011 à 14 h 17 min

    en effet c’est très très bon le marchan de légume nous en propose chaque année depuis quelques temps et je ne rate pas une occasion d’en acheter pour les cuisiner pour mes petites qui aiment ça

    • roane a écrit le 21 mars 2012 à 14 h 45 min

      j’ai découvers le panet il ya peut de tant et j’adooore

  • Roger Bidaut a écrit le 6 juin 2012 à 10 h 22 min

    J’aurais aimé trouver une information relative à l’obtention de GRAINES de panais, pour usage personnel, à partir des inflorescences poussant la 2ème année. Technique ? Moment ?
    D’avance, merci

  • Spenlé Claude a écrit le 3 février 2015 à 12 h 01 min

    Bonjour, j’avais lu à propos du Topinambour qu’il se semait, et j’avais eu l’agréable surprise d’obtenir ceux-ci à partir de trois sujets directement plantés!
    Peut-il en être de même pour le panais ?
    Merci de votre réponse et bien cordialement. Claude le candide..

  • simon a écrit le 21 février 2015 à 12 h 39 min

    pour ma part je préfère de loin le panais grillé au four avec des épices : prendre des panais pas trop gros (sinon ça fait de la purée), les couper en longueur comme des frites mais avec un bout gros et un bout effilé (qui va griller…), les mettre dans le lèche-frite avec de l’huile d’olive, saupoudrer de sel et poivre, et d’épices au choix (mélange curcuma-paprika-gingembre, ou curry, ou ras el hanout…). Mélanger de temps en temps et bien surveiller. Il faut avoir un côté croquant et un côté fondant. Attention c’est très addictif.

    • Liliane a écrit le 22 février 2015 à 15 h 21 min

      merci ça parait super et j’aime aussi beaucoup le panais

  • LOI a écrit le 30 avril 2015 à 14 h 47 min

    Le céleri craint-il les gelées en
    hiver? Faut-il le consommer avant
    qu’il ne gèle?

  • Marie a écrit le 26 juin 2015 à 14 h 28 min

    Peut-on semer carottes et panais ensemble?

  • Conilleau André a écrit le 10 avril 2017 à 9 h 16 min

    c’est la première fois que je sème du panais et je voulais voir si ce n’était pas trop envahissante je peut les semer à coté des carotte merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panais idée recette
Posté par ArmelleDu le 22 septembre 2014