Le pavot, également appelé coquelicot est une très jolie fleur qui fleurit au printemps ou en été. Facile à semer, c’est la fleur des champs idéales.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Papaver
Famille : Papaveracées
Type : Vivace, annuelle

Hauteur
: 30 à 40 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire ou plutôt riche

Floraison : Mai à septembre

Plantation du pavot :

Culture du pavot vivace :

En ce qui concerne les pavots vivaces, plantez au printemps dans une terre mélangée à du terreau en respectant une distance de 20 cm entre chaque pied.

Si vous souhaiter semer le pavot vivace, la période idéale est l’été.

  • Semer à la volée dans un mélange de  terreau et de sable ou terreau spécial semis.
  • Recouvrir les graines avec du terreau puis arroser en pluie fine.
  • Maintenir le substrat légèrement humide.
  • Eclaircir tous les 10 cm environ, dès l’apparition des premières feuilles.
  • Repiquer à leur place définitive lorsque les plants sont bien formés, généralement au début de l’automne.

Culture du pavot annuel :

Pour les semis de pavots annuels, procédez à un semis en place d’avril à juin puis arrosez régulièrement mais sans excès.

  • Dans les régions au climat doux, vous pouvez commencer le semis dès le mois de février-mars mais sous abri.
  • Lorsque les premières pousses apparaissent, éclaircissez à environ 10 cm et mettez en terre au printemps.

Entretien du pavot :

Le pavot est une fleur très facile d’entretien, qui ne réclame quasiment aucun soin.

En été, après la floraison, il est recommandé de couper les pavots à quelques centimètres du sol afin de provoquer l’apparition d’un beau feuillage.

Côté maladies et parasites, le pavot est plutôt résistant et on ne lui connaît que très peu d’ennemi…

Si vous constatez néanmoins quelques attaques de pucerons, voici comment traiter contre le puceron.

A savoir sur le pavot :

pavotLes pavots comptent parmi leurs espèces les coquelicots. Ils se caractérisent par leurs grandes fleurs solitaires, souvent très colorées et portant 4 pétales rouges satinées.

On distingue le papaver orientale, vivace, qui refleurit d’année en année et le papaver somniferum, annuel, qu’on sème au printemps de chaque année. C’est ce dernier qui est à l’origine de l’opium mais aussi de la morphine à usage médicale.

On les trouve souvent à l’état sauvage, dans les prés et pâtures, dans les alpages mais aussi dans les jardins lorsque l’on souhaite leur donner un côté naturel.

Le pavot porte une grande fleur solitaire de couleur et un joli feuillage finement découpé.

Conseil malin à propos du pavot :

Attention ! car la prolifération du pavot peut être rapide et même difficilement contrôlable.
Il est alors prudent de couper les fleurs dès qu’elles commencent à former leur capsule de graines.

A lire également :

  • Olivier Dussex a écrit le 2 juin 2017 à 11 h 13 min

    J’habite à 1500 mètre d’altitude je désire savoir si le pavot pousse et fleuri à cette altitude.
    Merci pour votre future réponse et bonne journée

  • roland86 a écrit le 2 mai 2017 à 9 h 06 min

    bonjour . en complément de ma précédente question sur les semis de graines de pavot , les graines que j’ais semée ont levées mais les feuilles sont verts claires comme celles que j’ais déjà depuis de longues années ,et arrivees chez moi par le vent ou etc. du voisin . comme c’était les variétés rouge vif qui m’intéressait ,je vais diviser les pieds que j’ai déjà . bonne journée .

  • roland86 a écrit le 27 janvier 2017 à 10 h 09 min

    bonjour.l’annee dernière, j’ai planté des coquelicots à grosses fleurs rouges avec cœur noir comme je les trouves très jolis, j’ai récolte les graines.les graines vont elles donner les mêmes fleurs que les pieds mère ? merci pour la réponse et bonne journée.

  • TROYSI a écrit le 29 août 2016 à 17 h 51 min

    Bonjour ! Pour ce qui est de la lavande, je déconseille sa culture en milieu humide : c’est une plante méditerranéenne, qui donne le meilleur d’elle-même dans une situation en altitude. L’humidité excessive va la faire « monter », elle va produire des tiges sarmenteuses rapidement, avec quelques fleurs au sommet, mais au final ce sera moche et vous devrez les arracher car il ne servira plus à rien de les couper. En effet, les tiges sarmenteuses sont trop dures et les nouvelles pousses ne se feront pas au pied, mais toujours au sommet, donc cela donnera un aspect de plumeau tout dégarni du bas. Essayez plutôt de voir ce que vous pouvez créer à partir des espèces locales, mieux adaptées à votre environnement. Bon courage 🙂

  • ladydebelgique a écrit le 19 mars 2015 à 13 h 30 min

    ont dit qu il faut mettre du sable etc etc , j’ai relut un peu partout que c’était facile de les faire pousser , moi j’i arrive pas . j’en est eu une sur un sachet . d’ailleurs y a rien qui pousse en Belgique trop humide

  • Dubois a écrit le 17 janvier 2015 à 22 h 37 min

    Quelqu’un pourrait il m’aider pour acclimater des semis de coquelicot (Papaver Rhoeas) et de la lavande vraie en zone Pacifique Sud : saison fraîche de juin à septembre (10°c) saison sèche de septembre à decembre (25°c) saison chaude de decembre a février (30°c) et saison humide de février à mai. (20°c) et humidité a + de 80%.
    Merci.

  • chamignon a écrit le 9 octobre 2014 à 11 h 11 min

    depuis ce matin, 09/10/, je suis en admiration devant un coquelicot qui vient de fleurisse dans le jardin et je m’interroge sur cette floraison tardive mais qui, o combien, me ravie aimant beaucoup la fleur du coquelicot tout comme les aimait STE THERESE DE LISIEUX, dans ma tête c’est comme si l’été revennait…..

  • chausse a écrit le 6 octobre 2013 à 12 h 30 min

    j’adore ces fleurs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

semis de Pavot d'orient
Posté par evasion le 29 mars 2012

Graines de pavots
Posté par loupiotte01 le 20 août 2011