Le Schizophragma hydrangeoides est une jolie plante offrant une généreuse floraison blanc-crème en été.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Schizophragma hydrangeoïdes
Famille : Hydrangeacées
Type : Plante grimpante

Hauteur
: 8 à 10 m
Exposition : Ombre ou mi-ombre
Sol : Humifère, redoute le calcaire

Feuillage
: Caduc
Floraison : Mai à septembre

L’entretien est facile et il viendra vite décorer vos tonnelle , mûrs, pergolas et autre supports de terrasse et jardin.

Plantation du Schizophragma hydrangeoïdes :

A l’instar de l’hortensia grimpant dont il est très proche, le Schizophragma hydrangeoïdes se plante de préférence à l’automne dans une bonne terre de jardin idéalement mélangée à de la terre de bruyère.

  • Le Schizophragma hydrangeoïdes aime les situations faiblement ensoleillées et surtout non brulantes.
  • Il peut aussi se planter à l’ombre.
  • Prenez soin d’accrocher les tiges au mur dès le départ, elle le feront ensuite d’elles-même.

Si vous souhaitez planter au printemps ou en été, prenez soin de bien arroser la première année suivant la plantation.

Multiplier le Schizophragma hydrangeoïdes :

La multiplication du Schizophragma hydrangeoïdes peut se faire aussi bien par bouturage que par marcottage.

  • Le bouturage a lieu à la fin de l’été sur tige aoûtées.
  • Le marcottage a lieu à l’automne. Cette méthode, offre plus de réussite mais est plus longue.

Taille et entretien du Schizophragma hydrangeoïdes :

La taille du Schizophragma hydrangeoïdes n’est pas nécessaire.

Il est en revanche tout à fait possible de réduire ou rééquilibrer la ramure au fil des besoins et des envies.

  • La taille a alors lieu à l’automne, après la floraison
  • Vous pouvez supprimer les fleurs fanées afin de stimuler l’apparition de nouveaux boutons floraux.

L’apport d’un engrais pour plantes fleuris au printemps et en été permet d’améliorer la floraison du Schizophragma hydrangeoïdes.

A savoir sur le Schizophragma hydrangeoïdes :

Originaire d’Asie, le Schizophragma hydrangeoïdes est très proche du genre hydrangea.

Cette très belle plante grimpante est toutefois peu présente dans nos jardins alors que ses atouts sont nombreux.

Le Schizophragma hydrangeoïdes n’est arrivé en Europe qu’en 1880. On ne recensait alors qu’une variété appelée Schizophragma hydrangeoides ‘Roseum’. Mais depuis 1998, une seconde a été recensée et provient des Etats-Unis sous le nom de Schizophragma hydrangeoides ‘Moonlight’ et au développement beaucoup plus réduit.

Elle fleurit généreusement durant tout l’été, même lorsque le soleil se fait discret.

Conseil malin à propos du Schizophragma hydrangeoïdes :

Afin de favoriser le bon développement de la plante, apportez lui dès le début un engrais organique granulé à diffusion lente.

A lire aussi : Culture du faux hortensia, hydrangea du japon

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *