Pour allier le beau et le bon, plantez des topinambours ! En octobre, vous profiterez de leur végétation luxuriante ; tout au long de l’hiver, vous pourrez consommer leurs tubercules.

Topinambour, pour la petite histoire

Considéré après-guerre comme un aliment de rationnement, le topinambour a longtemps fait partie des oubliés de notre alimentation. Reconsidéré pour ses vertus et son goût, il retrouve aujourd’hui une place honorable dans les cuisines. Peu calorique et riche en vitamines et sels minéraux, c’est un légume fin dont la saveur rappelle celle de l’artichaut. Pour mieux le digérer, ajoutez dans son eau de cuisson une pincée de bicarbonate.

Si le topinambour se plaît bien dans votre jardin, il s’y installera durablement. Pensez-y avant de le planter ! Il est de culture facile et, même s’il a une préférence pour les terres drainées, il supporte tous les sols. Il peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur comme le tournesol, dont il est le cousin. Installez-le en bout de plantation afin de profiter d’un brise-vent d’automne efficace et décoratif grâce à ses fleurs jaunes !

Facile à cultiver

Plantez vos tubercules dès la fin de l’hiver. Si vous n’avez pas préparé le sol à l’automne, bêchez-le après une bonne pluie. Enfoncez les tubercules à environ 10 cm de profondeur, tous les 50 cm.

Laissez 80 cm entre les rangs. Tendez un fil de fer entre deux piquets pour maintenir bien droite cette haie végétative. C’est tout, la plante va pousser toute seule.

Conservation au jardin

topinambour conservationL’hiver venu, laissez les tubercules de vos topinambours en place. C’est le meilleur moyen de conserver ce légume qui flétrit rapidement à l’air libre.

Si vous voulez le consommer pendant des périodes de grands froids, arrachez-en plusieurs pieds. Retirez la terre, et mettez les tubercules à tremper en les remuant pour qu’ils se frottent entre eux  afin de les nettoyer sans avoir à les brosser. Laissez-les sécher, puis stockez-les dans un récipient fermé à placer dans un local hors gel : ils resteront frais 3 à 6 semaines. Renouvelez  l’opération au fur et à mesure de vos besoins.

Si vous envisagez d’en cultiver à nouveau l’année suivante, gardez quelques tubercules : vous les replanterez à la fin de l’hiver… ou alors ils repousseront tout seuls, car il reste toujours quelques rhizomes en terre !

> Santé : bienfaits et vertus du topinambour sur la santé

M.-C. H.

Crédits visuels : Phovoir, Fleur : © Christian Fischer

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que faire avec des topinambours?
Posté par caramel34 le 15 février 2016

Topinambour : n'a pas fleuri
Posté par Floris le 28 octobre 2015

Topinambours déracinés par pluies d'orage : les remettre en terre ?
Posté par Floris le 21 septembre 2015