Facile à réaliser et délicieusement parfumé, ce lapin au cidre et champignon devrait faire l’unanimité.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 lapin (de 1,2 kg)
  • 300 g de champignons de Paris
  • 75 cl de cidre brut
  • 2 échalotes
  • 100 g de lardons fumés
  • 40 g de beurre 1/2 sel
  • 1 branche de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 branche de romarin
  • 2 cuil. à soupe d’huile de pépins de raisin
  • Fleur de sel
  • Sel, poivre

Lapin au cidre et aux champignons

– Couper le lapin en morceaux.

– Blanchir les lardons.

– Nettoyer et couper les champignons en quatre.

– Eplucher, laver et hacher finement les échalotes.

– Faire chauffer l’huile dans une cocotte, y faire revenir les morceaux de lapin jusqu’à coloration. Réserver.

– Dans cette même cocotte, faire fondre le beurre, ajouter les champignons, puis, les échalotes. Déposer les lardons, les morceaux de lapin puis les herbes aromatiques (thym, laurier et romarin). Mélanger et assaisonner.

Verser le cidre, couvrir et faire mijoter 45 minutes à 1 heure à feu doux (ou au four à 180°C (th.6).

Servir !

B.A.ba du chef :

Des pommes (Reinettes), cuites au four ou poêlées peuvent également accompagner ce plat, ou des pommes de terre épluchées que l’on ajoutera au bout de 30 minutes de cuisson.

Vin pour accompagner le lapin au cidre et champignons :

Les cuissons en milieu humide sont particulièrement adaptées au lapin dont la chair tendre, moelleuse et délicate peut, si on n’y prend garde, devenir sèche et filandreuse. C’est pourquoi ce type de cuisson a donné lieu à de multiples apprêts, dont le plus connu est le civet.

Dans la recette ici proposée, l’élément liquide est le cidre qui va apporter ses odeurs caractéristiques mais aussi donner au plat une dimension acidulée, dont la sucrosité dépendra du cidre choisi. Le premier accord auquel on pense est bien sûr le cidre lui-même que l’on choisira le plus brut possible pour éviter de trop renforcer la sucrosité, sauf si on est amateur de cuisine sucrée.

En dehors de ce mariage évident, les amateurs de douceur apprécieront un Rosé d’Anjou, souvent demi-sec, dont les arômes valoriseront l’aspect sylvestre de la préparation. Ceux qui souhaitent plus de vivacité adopteront un Blanc de l’Étoile, à l’acidité soutenue et dont les senteurs respecteront l’ensemble de ceux développés dans le plat.

M. Chassin

Bien être et lapin

Au même titre que les autres viandes blanches (poulet, dinde, veau …), le lapin est considéré comme une viande maigre (entre 5 à 10% de lipides).

Le lapin est aussi une source non négligeable en oméga 3 ce qui s’avère être un allier idéal dans la lutte contre le cholestérol et le renouvellement des cellules. C’est une viande saine et idéale pour toute la famille.

Recette : A. Beauvais

Photo : S.Thommeret

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grillage de protection contre les lapins : quels fournisseurs ?
Posté par oberline le 17 juillet 2017

Les lapins ont ravagé mes arbustes : ces derniers reprendront-ils ?
Posté par caramel34 le 03 mars 2016

Gerbera : présence de champignons de couleur jaune pâle
Posté par Floris le 29 octobre 2017

Champignon pousse sur ma bignone.Est-il dangereux ?
Posté par Tupayo le 24 septembre 2017

Champignon étrange dans mon pot de coleus
Posté par Tupayo le 11 septembre 2017

Thym dont les feuilles portent des taches blanches
Posté par Gaguoune le 24 novembre 2017

Olivier et laurier en pot : faut-il les bâcher pour l'hiver ?
Posté par goshin le 01 décembre 2017

Laurier-tin .Feuilles deviennent orangées et tombent
Posté par oxbow371 le 09 novembre 2017

Bouture de romarin qui noircit
Posté par Floris le 09 novembre 2017