Voici une délicieuse recette de purée de pomme de terre au beurre de sésame et viande des Grisons, un accompagnement idéal pour tous les types de viande ou seul avec une bonne salade.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 60 g de beurre demi-sel
  • 2 cuil. à soupe de graines de sésame dorées
  • 2 cuil. à soupe de gomasio
  • 500 g de pommes de terre
  • 4 tranches de viande des Grisons
  • Fleur de sel
  • Poivre du moulin

Purée de pommes de terre, beurre de sésame

Sortir le beurre du réfrigérateur 1 heure avant son utilisation.

Dans un saladier,

  • Travailler le beurre à la fourchette jusqu’à ce qu’il prenne la consistance d’une pommade.
  • Incorporer les graines de sésame et le gomasio.
  • Mélanger jusqu’à l’obtention d’une texture homogène.
  • Placer le beurre ainsi composé sur du film alimentaire et façonner en rouleau en prenant soin de bien fermer les extrémités.
  • Laisser reposer au frais pendant1h15.
  • Eplucher, laver et cuire les pommes de terre à l’eau salée pendant 25 minutes.
  • Les maintenir au chaud.
  • Emincer la viande des Grisons en fine julienne.
  • Ecraser les pommes de terre en purée et ajouter le beurre de sésame.
  • Assaisonner de fleur de sel et de poivre.
  • Servir dans des verrines, rehausser la purée de la julienne de viande séchée.
  • Déguster sans tarder.

B.A.BA du chef 

Cette purée peut être dégustée seule ou en accompagnement d’un poisson en papillote, d’une viande ou d’une salade composée.
Si vous manquez de temps, placez le beurre au congélateur 15 à 30 minutes.

Côté cave :

La texture de la purée, à la fois dense et légèrement farineuse mais aussi moelleuse et lisse, est d’autant plus douce au palais qu’elle a pour nombre d’entre nous un parfum d’enfance.

Son caractère aromatique, quasi neutre, en fait un excellent support qui va ici renforcer tant le sésame que les notes de viande séchée. Tout en délicatesse, cette préparation appelle des vins tendres et souples ou légèrement acidulés si l’on désire lui donner un peu de relief. Dans ce dernier cas, un Gamay de Touraine, par son fruité et sa vivacité, apportera une fraîcheur qui contrastera avec le plat et lui donnera un peu de « peps ».

À l’opposé, un Chardonnay méridional tel un pays d’Oc, suave et charnu, avec des arômes lactés et grillés, se fondra avec respect dans la purée.

On peut aussi choisir un autre vin issu du même cépage mais ayant plus d’acidité comme un Montagny, Bourgogne des Côtes Chalonnaises, qui apportera plus de légèreté à cette recette tout en respectant son caractère aromatique.

Idées de prix (en 2011) :
Gamay de Touraine 3 à 10€, Chardonnay Pays d’Oc 3 à 10€, Montagny 8 à 15€
M. Chassin

Bien être et pomme de terre

Aliment de base pour l’homme, ce féculent recèle de qualités nutritives : riche en glucides, en protéines, en vitamines, en sels
minéraux, elle ne contient cependant que très peu de lipides. Attention, son apport nutritionnel est souvent modifié par la façon dont elle est cuisinée.

Recette : A. Beauvais, Photo : F. Hamel

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *