Voici une recette pleine de fraicheur, facile et rapide à réaliser avec cette salade de coques aux radis roses et aux herbes.

Ingrédients pour 4 personnes :

Vinaigrette

  • 1 cuil. à soupe de vinaigre de cidre
  • 3 cuil. à soupe de crème liquide (30% de matière grasse)
  • Sel, poivre

Salade de coques aux radis roses et aux herbes

– Faire dégorger les coques. Les faire s’ouvrir à la vapeur (compter environ 6 minutes). Les décoquiller.

– Laver et effeuiller le cerfeuil, le persil plat et la coriandre. Mélanger ces herbes.

– Laver et essorer la mâche.

– Couper la racine et les fanes des radis. Laver les radis, les tailler en fines rondelles. Les cuire 2 minutes à la vapeur.

Pour la vinaigrette :

– Dans un bol, verser le vinaigre, assaisonner de sel et de poivre, verser la crème progressivement.

– Disposer le mélange d’herbes au centre d’une assiette, arroser légèrement de vinaigrette. Répartir dessus les coques décortiquées et les rondelles de radis.

Déguster frais !

B.A.ba du chef

– Cette recette peut être accompagnée de noix de Saint-Jacques.

CÔTÉ CAVE :

ACCORD SALADE DE COQUES AUX RADIS ROSES ET AUX HERBES VERTES.

La fermeté des coques et le croquant des radis sont la base de la texture de ce plat, dont l’aromatique à la fois anisée et végétale des herbes vient souligner le iodé des coquillages. Cette forte présence des herbes aromatiques sera mise en valeur par un vin de Loire issu du cépage Sauvignon, tel un Menetou–Salon, dont la fraîcheur ainsi que les notes d’agrumes et légèrement végétales porteront le plat dans la même direction. Plus original, la présence du vinaigre de cidre peut être une piste à explorer non pas en allant vers un cidre, trop puissant pour cette préparation, mais plutôt un poiré, généralement plus vif et aux arômes plus subtils, tout en étant suffisamment proches pour faire le pont entre le vinaigre et la salade.

Maurice Chassin

Mots de la cuisine

Dégorger un coquillage : faire évacuer les résidus sableux. Pour retirer le sable que les coquillages peuvent contenir, il est conseillé de les plonger dans de l’eau salée pendant quelques heures. Les brasser énergiquement, en renouvelant l’eau, (l’idéal étant de les laisser tremper une demi-journée). Ils peuvent alors s’entrouvrir et expulser le sable contenu à l’intérieur.

Recette : CIDIL, Photo : C. Herlédan

  • monique bireloze a écrit le 28 juillet 2017 à 16 h 44 min

    un peu déçue car pas de réponses a certaine questions
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Strelitzia (oiseau de paradis) en Vendée.Le rentrer fin août ?
Posté par looping62620 le 02 septembre 2017

Oiseau du paradis ne fait que des feuilles ,pas de fleurs
Posté par Floris le 31 juillet 2017

Coques de cabosse de cacao : questions à leur propos
Posté par Madonet le 07 mai 2017

Coques de noix : contiennent-elles de la résine ?
Posté par karimdehbitambou le 12 juillet 2016

Cerfeuil tubéreux : où acheter des graines ?
Posté par Floris le 11 mai 2016

Cerfeuil : quand semer ?
Posté par Floris le 06 août 2015

Cerfeuils tubereux rissolés
Posté par poucevert le 03 octobre 2014

Semez votre persil maintenant.
Posté par Gilles Jardin Potager Bio le 03 novembre 2017

La coriandre c'est génial
Posté par oberline le 03 juillet 2015