L’endive est très apprécié en cuisine mais aussi pour ses nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

Le Cichorium appartient à la famille des Astéracées, au même titre que la laitue et le pissenlit.

On la connaît aussi sous le nom commun de Chicorée.

On peut profiter de l’endive durant l’automne et en hiver.

De nombreuses variétés existent, comme la «Carla rouge», la «Magnum», ou encore l’«Alba».

L’endive n’existe comme telle pas à l’état sauvage, elle demande un endroit privé de soleil.

> A lire aussi : bien cultiver l’endive

Endive, pour la petite histoire :

C’est totalement par hasard, que la culture de l’endive est arrivée, en Belgique.

C’est Mr Béziers, un paysan, qui est à l’origine de cette découverte par sérendipité. Il cacha les racines sauvages de l’endive dans sa cave sous un duvet de terre, pour échapper aux impôts. A l’abri de la lumière, cela donna les endives. Cette découverte date du milieu du XIXè siècle (1850). Les belges l’appelaient Witloof, qui signifie en flamand : feuille blanche.

Ce légume arriva en France une vingtaine d’années plus tard sous le nom « d’endive de Bruxelles ».

Bienfaits et vertus de l’endive pour la santé :

L’endive, un diurétique :

L’endive est gorgée d’eau (95%), c’est un très bon diurétique. Elle élimine toutes les toxines de votre organisme. On indique l’endive comme traitement contre la cystite ou les personnes qui urinent pas suffisamment.

L’endive, l’amie des régimes :

L’endive ne vous apporte que 17 kcal /100 g et 0,2 lipides. Ce légume light est parfait pour intégrer les régimes hypocaloriques. De plus, il offre rapidement une sensation de satiété.

L’endive, bonne pour la digestion :

contient 2g de fibre /100g. Ses fibres améliorent la digestion et régulent le transit intestinal. Les endives se digèrent facilement.

Elle est idéale pour les intestins paresseux.

Son léger goût amer assure le bon fonctionnement de la vésicule biliaire.

Elle est aussi bienveillante pour notre foie, en assurant la production de sucs gastriques .

L’endive, un anti-oxydant :

Elle est riche en anti-oxydants, qui neutralisent les radicaux libres et protègent l’organisme du vieillissement, de l’apparition de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Elle contient de la vitamine C (3,5 g /100g d’endive cuite), un trésor pour notre organisme. La vitamine C est impliquée dans la défense de l’organisme, dans la production des globules rouges, elle aide à fixer le fer et diminue le taux de mauvais cholestérol, le LDL.

L’endive contient aussi en plus petite quantité de la vitamine A sous forme de bêta- carotène, qui lutte contre le vieillissement prématuré des cellules.

Elle apporte aussi des vitamines du groupe B, qui interviennent dans le métabolisme et l’assimilation des nutriments, dans la cicatrisation et dans le système nerveux central.

L’endive contient du manganèse, qui agit sur les glandes endocrines et exocrines de l’organisme, mais aussi sur l’appareil respiratoire et le système nerveux.

L’endive apporte aussi du potassium (185 mg /100g). Minéral qui intervient dans la régulation de la pression artérielle. On recommande au personnes souffrants d’hypertension de manger de l’endive.

Le potassium mêlé au sodium, fait de l’endive un très bon épurateur de l’organisme et des voies urinaires.

L’endive offre également du fer, contre l’anémie et pour le transport de l’oxygène, du phosphore, pour les cellules osseuses et nerveuses, ainsi que du calcium (23,2 mg/100g), pour la santé des os et des muscles .

C’est aussi un des rares légumes qui procurent du sélénium, en quantité intéressante ( 0,3 mg /100g ), oligoélément aux propriétés anti-oxydantes déjà démontrées.

L’endive en cuisine :

L’endive procure à la fois une touche de croquant et de l’amertume à vos assiettes.

On aime manger les endives crues ou cuites, à la vapeur ou braisées, aussi bien en salade qu’en gratin, ou encore en feuilleté.

Peu calorique, l’endive est à consommer sans modération pendant l’hiver. Un bonne cure d’endives après les fêtes sera la bienvenue, pour purifier le foie et retrouver une alimentation saine.

Idées gourmandes avec des endives :

A l’apéritif, garnissez les feuilles d’endives crues avec du thon et du fromage blanc ou de la crème fraîche épaisse. Vous pouvez ajouter quelques baies.

Essayez aussi avec une purée d’avocats.

Une salade d’endives : Les endives mélangées à des morceaux de pommes, des raisins secs et quelques noix, régaleront les adeptes du sucré-salé .

En gratin, vous allez adorer le fameux gratin de chicon du nord.

Braisées, elles se marient très bien avec du fromage de chèvre ou du roquefort et une pointe de miel pour adoucir.

> Essayez la tarte tatin d’endive aux châtaignes de jardiner malin

> Essayez aussi la poêlée de saint Jacques aux endives !

Pour diminuer l’amertume de l’endive vous pouvez légèrement les sucrer avec du sucre roux pendant la cuisson.

> A découvrir aussi : toutes nos recettes avec des endives

Le conseil malin à propos des endives :

« Avoir un teint d’endive », loin d’être un compliment, cette expression signifie avoir un teint pâle et blafard.

Conservation de l’endive : L’endive est un légume fragile, qui se conserve à l’abri de la lumière dans un lieu frais.

A lire aussi : bien cultiver l’endive

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Endives ratées et le reste ........
Posté par cabotte le 22 novembre 2015