Gingembre

Originaire d’Asie, le gingembre ou zingiber officinale est une plante vivace tropicale dont le rhizome offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

Le gingembre est très utilisée dans la cuisine asiatique mais a depuis largement dépassé ces frontières pour arriver dans nos assiettes.

Il existe plusieurs variétés de gingembre dont celle d’Amérique du Nord (« gingembre sauvage »), de la Réunion (gingembre-safran), de l’Inde du Sud (gingembre mangue) où, couleur, saveur et arôme sont bien spécifiques.

Depuis le Moyen-Âge, on lui confère toutes sortes de vertus aphrodisiaques. Mais, on l’utilise également en cuisine et en médecine traditionnelle pour soigner diverses affections.

Le gingembre et ses bienfaits sur la santé

Nombreux sont les bienfaits et vertus du gingembre, reconnus et utilisés depuis très longtemps.

Anti-inflammatoire, antimigraineux, idéal contre la mal des transports ou encore aphrodisiaque selon certains, on lui voue de nombreuses qualités médicinales.

  • Vous souffrez de troubles digestifs ou d’infections grastro-intestinales ? Le gingembre a des vertus digestives.
  • En Chine, on l’utilise contre les refroidissements, il soulage très bien les rhumes, les grippes et autres problèmes respiratoires.
  • Le gingembre fait aussi monter la tension artérielle et améliore la circulation capillaire.
  • Parmi les bienfaits du gingembre, ses propriétés antivomitives : il est très efficace contre le mal des transports et les nausées postopératoires. Bonne nouvelle pour les femmes enceintes : elles peuvent en consommer pour soulager leurs nausées. 

Utilisation du gingembre :

Râpé ou haché frais, confit, cristallisé, mariné, séché ou moulu, le gingembre est en gastronomie, une épice dont on se sert depuis moins de 4400 ans.

Devenu au fil des siècles, l’un des aromates culinaires les plus répandus dans le monde, on peut s’en procurer dans des magasins d’alimentation bio, ou rayons de fruits et légumes.

Pour en tirer le meilleur profit thérapeutique, sont indiqués :

  • une infusion de gingembre frais : découper en petits morceaux, 2,5cm de rhizome. Laisser mijoter à feu doux pendant ¼ d’heure puis, filtrer. Boire 1 à 3 tasse(s) par jour pour soulager le rhume, la toux ou favoriser la circulation sanguine.
  • une infusion de gingembre séché : verser 25cl d’eau bouillante sur ¼ à ½ cuillère à café de poudre de gingembre séché. Laisser infuser pendant 10 minutes puis, filtrer. Boire 1 tasse après les repas pour soulager les nausées, ballonnements ou flatulences.
  • gélules : prendre 250 à 500 mg, 2 à 3 fois par jour.
  • extraits : pour soulager l’arthrose, se conformer à la posologie indiquée.

Cultiver le gingembre pour ses bienfaits

Le gingembre a besoin d’ombre et de chaleur (minimum 10 °C). Le sol doit être riche et bien drainé.

Astuce :

Le gingembre peut être irritant pour certains. Dans ce cas, consommez-le réduit en poudre, il sera moins agressif même si il perd de ses qualités gustatives.

Pour multiplier le gingembre, il suffit de diviser les touffes à l’automne.

Le gingembre en pot :

Si vous utilisez un contenant assez profond, la culture du gingembre en pot est tout à fait possible, à condition aussi de bien drainer le contenant en y mettant un lit de gravier ou de billes d’argiles au fond du pot et naturellement de le percer.

Gare aux petites bêtes !

Le gingembre est sensible aux attaques de cochenilles.

Le gingembre en cuisine

Le gingembre : roi de la cuisine orientale

En Chine, au Japon ou encore en Thaïlande, on consomme le gingembre frais, émincé dans les courts-bouillons, marinades et potages.

Il accompagne à merveille les poissons et le riz, parfume le thé, on le croque aussi par gourmandise entre les repas.

La poudre de curry sent si bon, en grande partie grâce au gingembre moulu. Et la friandise la plus connue de tout le sud-est asiatique réside dans le gingembre confit.

Qu’il soit frais, séché, confit ou réduit en poudre, le gingembre parfume délicatement les légumes, les vinaigrettes, les crevettes, les viandes ou les glaces. En pâtisserie, il se marie bien avec la cannelle.

  1. Cuisine : nos recettes avec du gingembre

Apports nutritionnels

Le gingembre facilite la digestion. Il contient un peu de vitamine C, B et des oligoéléments variés selon la nature du sol. Le gingembre est tonique et donne une impression de chaleur.

Idée gourmande :

En Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Australie, le gingembre est une épice encore couramment utilisée. Il est par exemple incontournable dans les pâtisseries comme les « ginger breads », ces petits gâteaux parfumés servis avec le thé.

Il parfume aussi les boissons comme la « ginger beer », légèrement alcoolisée, ou la « ginger ale », une eau pétillante additionnée de colorant et d’essence de gingembre, qu’on utilise pour allonger le whisky ou le gin. À vous d’essayer !

Conseil malin à propos du gingembre :

En gastronomie, la consommation du gingembre est sans danger, bien que cela peut causer de légères brûlures d’estomac. Il est contre-indiqué pendant la grossesse, et sans avis médical en association avec des médicaments anticoagulants.

Blandine Merlin

  • Galeran y a écrit le 29 janvier 2018 à 19 h 53 min

    Je tire tous les bienfaits du gingembre, en le prenant avec du miel. Une demi cuillère de poudre de gingembre, mélangé dans une cuillère a soupe de miel, bien mélangé, je n’ai aucun désagrément, que du bien.

  • GUGNOT a écrit le 13 novembre 2015 à 18 h 25 min

    vous avez oublier une chose trés importante! cest un anti imflamatoire très puissant! je m’en sert pour mes mals de dos et mon arthrose! mieux que tout les médicaments qui vous ravage l’estomac

  • briffod michel a écrit le 17 avril 2015 à 21 h 24 min

    le gingembre brule les graisses!!!!un oublie important de nos jours!!!!!cordialement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ficus Gingembre
Posté par Floris le 26 mai 2015