Souvent appelé noisetier des sorcières ou café du diable, l’hamamélis est une plante dont le nom scientifique est Hamamelis Virginiana.

C’est un arbuste de la famille des hamamélidacées qui se distingue par ses feuilles ovales de couleur vert sombre et duveteuses, et ses fleurs de couleur jaune aux pétales ondulées.

Même s’il peut atteindre 10 m de haut, sa taille est généralement comprise entre 3,5 et 6m. Il pousse dans les zones humides sur des sols bien irrigués, très riches en acides et humus.

Longtemps utilisé par les peuples indiens d’Amérique du Nord pour traiter les problèmes inflammatoires, et arrêter certaines hémorragies, d’autres vertus thérapeutiques lui ont été par la suite découvertes.

Quelles sont ces vertus ? Comment utiliser l’hamamélis à bon escient ? Esquisses de réponses dans les lignes qui suivent.

A lire aussi :

Hamamelis, pour la petite histoire…

Originaire d’Amérique du Nord, l’hamamélis fut rapidement introduit en Europe au cours du 18è Siècle. En effet, il fut importé par les colons qui lui ont découvert de nombreuses propriétés lors de l’usage de cette plante par les peuples indiens d’Amérique du Nord.

Utilisé sous forme de décoction, d’infusion ou de compresses, l’hamamélis soulage alors les inflammations bénignes de la peau, de la bouche, les hémorroïdes et traite les problèmes circulatoires. Au fil du temps, des vertus vasoconstrictrices, astringentes et hémostatiques lui sont attribuées.

Les phytothérapeutes et les médecins lui reconnaissent alors toutes ces propriétés, mais aussi des propriétés cicatrisantes.

Hamamélis : Propriétés, bienfaits et vertus

HamamelisLes principes actifs de l’hamamélis se retrouvent principalement dans les tanins astringents et les flavonoïdes qu’il contient. Mais grâce à la rutine et aux vitamines P que possède la plante, l’hamamélis est veinotonique et capable de protéger les parois veineuses.

Pris sous forme de tisane ou de décoction, l’hamamélis traite ainsi divers problèmes circulatoires (jambes lourdes, varices, phlébites), ainsi que les hémorragies internes légères.

En usage externe, l’action cicatrisante et antiseptique de cette plante sont reconnues dans le traitement des peaux crevassées, des infections cutanées et des hémorroïdes, des inflammations bénignes de la bouche ; puis pour arrêter le saignement d’une plaie.

Hamamelis et utilisations :

En phytothérapie, les parties de l’hamamélis qui sont souvent utilisées sont les feuilles séchées pour la préparation des tisanes, les jeunes branches et l’écorce dont sont extraits des liquides intégrés aux crèmes et baumes pour la peau.

Pour bénéficier de toutes les vertus de la plante, les préparations recommandées sont :

l’infusion : faire infuser pendant 15 min, 1 c. à café de feuilles d’hamamélis dans 1 tasse d’eau et boire 3 tasses par jour.

la décoction : jeter des feuilles d’hamamélis dans de l’eau froide à raison de 30g de feuilles pour 1 tasse d’eau. Faire bouillir le tout pendant 15 min au moins et 30 min au plus (tenir compte de la quantité de décoction à préparer). Laisser infuser toute une nuit. Boire le lendemain votre décoction.

en compresse : prendre les mêmes quantités que pour la décoction et y rajouter 10 g de jeunes rameaux et de morceaux d’écorce pour ¼ de litre. Après infusion, laisser reposer pendant une nuit et appliquer la préparation sur la peau à l’aide d’une compresse.

Conseil malin à propos de l’hamamelis

Certains extraits d’hamamélis (essence) ne doivent pas être appliqués directement sur la peau.

Comme tout produit, des effets indésirables peuvent survenir lors de l’usage ou la prise d’hamamélis.

En cas de doute, consultez immédiatement un professionnel de la santé.

A lire aussi :

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hamamelis :feuilles ont gelé.Pas de repousse.Que faire ?
Posté par Floris le 31 juillet 2017

Hamamelis feuilles fanées suite aux fortes chaleurs.
Posté par oberline le 26 juillet 2017