Originaire de la Province de Shaanxi (Chine) puis importé en Nouvelle-Zélande, le kiwi est un fruit dont la culture est adaptée à un climat dit « montagnard tropical ».

Appartenant à la famille des Actinidiaceae, ce fruit à la peau brune et duveteuse est reconnu pour ses multiples valeurs nutritionnelles. Il préfère les sols profonds, légers, bien drainés, mais surtout exposés au soleil et bien abrités du vent.

Idéal en dessert, ce délicieux fruit dégusté depuis plus de 2000 ans, fait également partie des aliments pouvant déclencher des allergies orales.

A lire aussi : bien cultiver le kiwi

Un peu d’histoire à propos du kiwi

Le kiwi a été décrit pour la première fois en 1750 par Chéron d’Incarville (jésuite français).

Encore appelé « Yangtao » (en chinois), il poussait naturellement en forêt, le long du fleuve de la vallée du Yangzi Jiang.

Vers la fin du XIXe siècle, des plants ont été importés en Europe puis, en 1904 sur le continent américain. La même année, il apparut en Nouvelle-Zélande, et deux ans plus tard en France, mais sans franc succès.

D’abord cultivé dans les jardins domestiques, la commercialisation du kiwi n’a débuté qu’en 1940 en Nouvelle-Zélande. 20 ans plus tard, des plants furent présentés au Jardin des plantes (France) par Jacques Rabinel (architecte français résident en chine), qui devint ensuite, le premier fournisseur en Gironde.

Connu sous le nom de « groseille de Chine », sa commercialisation fut plus complexe aux Etats-Unis durant la période de la Guerre Froide. En 1953, les néo-zélandais le rebaptisèrent « kiwi », en référence à l’emblème de leur pays.

Caractéristiques, propriétés et bienfaits du kiwi

Du nom scientifique « Actinide de Chine », le kiwi est encore appelé « souris végétale », « Yang Tao » ou « Actinidier » (chez les pépiniéristes).

Fruit d’un arbuste grimpant – plus proche de la liane – et pouvant couvrir jusqu’à 10 mètres de fil par saison, le kiwi existerait en une cinquantaine de variétés surprenantes dont la plupart reste encore à découvrir.

Les feuilles, caduques et cordiformes mesurent entre 10 et 15 cm de large.

Les fleurs mâles et femelles – de couleurs respectives crème et blanche – s’épanouissent en petites grappes de 3 à 5 fleurs.

Quant à ses valeurs nutritives, le kiwi contient des glucides, protéines et une importante quantité de fibres alimentaires. Il est également vanté pour ses propriétés oxydantes, sa forte teneur en vitamines (C, K, B9, E) et minéraux (potassium, oméga 3 et 6, cuivre).

Parmi les vertus médicinales reconnues au kiwi, (dont principalement son pouvoir antioxydant et la vitamine C), sont également à noter ses capacités à renforcer le système immunitaire, à lutter contre les rhumes, les allergies, le vieillissement et l’hypertension.

Pour une bonne santé, le « Yang Tao » est grâce à sa teneur en vitamine C, un excellent remède pour résister à la nervosité, l’anxiété et au stress. Quant aux fibres qu’il renferme, véritable remède naturel contre la constipation, elles favorisent le transit intestinal et la digestion.

Petit fruit, marron, duveté et vert de sa chair, le kiwi est constitué de 80% d’eau : raison pour laquelle, il est recommandé pour les cures amincissantes ! Procurant une sensation de satiété, ce fruit à la pulpe sucrée et acidulée favorise la perte de poids et élimine la rétention d’eau.

Par ailleurs, consommer du kiwi :

  • améliore l’état de santé des os et la circulation sanguine,
  • protège contre l’angine de poitrine, l’anémie, la thrombose, l’infarctus,
  • réduit l’excès de cholestérol.

De plus, des études scientifiques ont prouvé que, consommer régulièrement la « souris végétale », préviendrait l’apparition de certains cancers, maladies chroniques et cardiovasculaires.

Conseil malin à propos du kiwi

A consommer de préférence le matin au petit-déjeuner, le kiwi peut également intégrer diverses recettes (gâteaux, glaces) ou même des boissons (smoothies…).

Tout sujet souffrant d’insuffisance rénale, allergique à l’actidine (enzyme), pouvant développer des calculs rénaux … ne doit pas consommer le kiwi.

A lire aussi : bien cultiver le kiwi

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon kiwi est-il mort ?
Posté par Jymi le 22 septembre 2018

Kiwi : branche cassée suivi d'un écoulement constant
Posté par arabonbon le 21 mars 2018

Racines de kiwis et d'olivier : comment les distinguer ?
Posté par ROLAND8 le 14 octobre 2017

Floraison des kiwis
Posté par VergerDeDrome le 17 juin 2017

Kiwis : quel mois le plus favorable pour tenter un bouturage ?
Posté par Floris le 16 avril 2017

Actinidia (kiwi) : comment distinguer un pied mâle d'un pied femelle ?
Posté par VergerDeDrome le 22 juillet 2017

Actinidia taillé et "pleure".Que dois-je faire ?
Posté par Floris le 19 mars 2017

Actinidia.Dois-je couper la grosse branche velue à droite du piquet ?
Posté par ventadour le 25 novembre 2016