La mâche est une salade dont on reconnait les propriétés médicinales, les bienfaits et vertus pour la santé.

Mâche ou Valerianella olitoria, elle appartient à la famille des Valérianacées.

Cette salade, adorée des français, peut atteindre 20 à 30 cm. Elle est originaire du bassin méditerranéen et peut être apprécier en automne et en hiver. 
La mâche répond à de nombreux surnoms : la doucette, la galinette, la blanchette ou la clairette.

Il existe deux grandes variétés de mâche : la mâche à petite graine et la mâche à grosse graine, d’un vert plus pâle. De ces deux variétés découlent de nombreuses autres variétés : la Gala, la Jade, la verte de Cambrai…

A lire aussi : bien cultiver la mâche

Mâche, pour la petite histoire :

La mâche est arrivée en France, dans le pays de la Loire,  à partir de la Renaissance, vers le XVIè siècle.

Mais elle était cultivée bien avant par les Égyptiens, durant l’Antiquité.  On a ainsi retrouvé des illustrations de mâche sur les tombeaux égyptiens datant de 500 ans avant notre ère.

Mâche, bienfaits et vertus :

La salade de la bonne humeur :

La mâche est une salade anti-stress, qui veille à maintenir votre bonne humeur. C’est la vitamine B9 qui agit sur le système nerveux et vous assure un bon sommeil. Une carence en B9 peut être la cause d’une grande anémie, des troubles de la digestion et de changements de l’humeur…

La mâche source de vitamines C :

La vitamine C aux propriétés anti-oxydantes lutte contre le vieillissement prématuré des cellules et l’apparition de cancers. De plus elle contribue au fonctionnement du système immunitaire, à la protection de l’organisme des agressions.

La mâche apporte également  la bêta-carotène, un autre anti-oxydant, précurseur de la vitamine A. Ainsi  la bêta-carotène protège la peau, les yeux et l’organisme des maladies cardio-vasculaires.

De la mâche pour perdre du poids :

Très peu calorique, la mâche vous apporte seulement 20 calories/100 g. Elle fait partie sans hésitation d’une alimentation saine et hypocalorique. Elle vous rassasie rapidement, et n’apporte aucun cholestérol et très peu de lipides. Elle peut tout à fait être intégrée à un régime.

Des fibres pour la digestion :

La mâche est très pourvu en fibres (1,5 g), ces dernières facilitent la digestion et sont efficaces pour réguler le transit intestinal. Elle est laxative.

La mâche, source de chlorophylle :

La chlorophylle est le pigment qui donne à la mâche cette belle couleur vert foncé.

La chlorophylle oxygène et détoxifie l’organisme.

C’est aussi une source non négligeable d’oméga 3. Ces acides gras sont intéressants dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, la diminution du mauvais cholestérol, ils préviennent la formation de caillots. Et sont aussi intéressants pour la prévention des maladies auto-immunes et inflammatoires.

La mâche apporte d’autres éléments indispensables : du fer pour son rôle dans la fixation et le transport de l’oxygène, du calcium pour la formation et la croissance des os et des dents, du potassium pour la régulation de la tension et du sodium pour les contractions musculaires et l’équilibre ionique de l’organisme.

La mâche ne présente pas de contre-indication.

La mâche en cuisine :

La mâche composée de 93% d’eau est très rafraîchissante.

En entrée ou avec le fromage, la mâche apporte cette note de verdure à vos repas et décore  vos assiettes.

Pour varier les plaisirs vous pouvez ajouter des noix, des avocats et pourquoi pas des fraises ?

La mâche peut aussi se cuire dans une poêle avec une noisette de beurre.

Pendant les fêtes, elle accompagne très bien le foie gras ainsi que les saint-Jacques.

> Idée gourmande :

Une salade de mâche avec des toasts au chèvre chaud et quelques feuilles de roquette pour donner du piquant à a salade.

Le velouté de mâche :

Dans une poêle avec une noisette de beurre, faire revenir 100g de mâche avec une pomme de terre et une échalote. Ajouter 1 litre d’eau. Laisser cuire une vingtaine de minutes, mixer le tout et ajouter une cuillère à soupe de crème fraîche.

Osez une vinaigrette sucré et parfumé pour lui donner encore plus de goût.

La vinaigrette aux fraises de jardiner malin :

Il vous faut : 125g de fraises, 1 cuillère à soupe de sucre, une cuillère à café de vinaigre de xérès, puis une autre de vinaigre balsamique, ainsi que 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, du sel, du poivre.

> Essayez  le crumble de mâche au fromage frais de jardiner malin

> Essayez la salade tiède de Saint-Jacques de jardiner malin

Conseil malin à propos de la mâche :

La mâche est fragile, elle se conserve seulement 3 – 4 jours dans le réfrigérateur et dans son emballage d’origine. Après, elle flétrit  et s’abîme.

Le coin jardinage : En quelques mots :

On sème la mâche de fin août à octobre.

Elle demande un arrosage régulier mais pas excessif.

La récolte a lieu 3 mois après la semis.

> Lisez sans attendre les conseils sur la plantation de la mâche.

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Glycine mangée par un parasite qui la transforme en papier mâché
Posté par looping62620 le 18 avril 2017

Mâche qui ne pousse pas
Posté par caramel34 le 13 septembre 2016

Mâche cultivée à l'intérieur?
Posté par Floris le 08 juin 2015

Mauvaises herbes envahissantes
Posté par oberline le 07 décembre 2017

Conserver un petit citronnier en bonne santé dans un appartement
Posté par Tupayo le 14 novembre 2017