Le rosier (Rosa) est un buisson épineux originaire d’Europe et du Moyen Orient et qui produit parfois des fruits comestibles.

C’est le cas de la rose de Provins (Rosa gallica) reconnue et utilisée pour ses bienfaits et vertus pour la santé.

La rose et ses bienfaits sur la santé

La rose est reconnue pour ses bienfaits depuis qu’elle a été rapportée de Syrie au XIIIe siècle. Préconisée contre la tuberculose jusqu’à la Renaissance, elle était recommandée au XIXe siècle pour son effet tonique et administrée généralement aux personnes fatiguées. Par ailleurs, la rose fut longtemps utilisée pour soigner les hémorroïdes, les maladies de peau et les affections des yeux.

Il existe de très nombreuses variétés de roses, obtenues par croisements, mais toutes les roses cultivées sont issues de la rose de Provins.

  • La rose est tonique et astringente, revitalisante, régénératrice et cicatrisante. 
  • En usage externe, on l’utilise en lavements contre la diarrhée, en injections contre les pertes blanches et en gargarismes contre les angines.
  • On utilise la rose pour les soins de la peau et fait partie de nombreux remèdes souvent employés pour traiter des plaies qui suppurent.
  • L’essence de rose contient une substance anesthésique : on utilise de l’eau distillée de rose comme collyre pour calmer la douleur de l’inflammation.
  • Diluée dans de l’huile végétale, l’essence de rose en application locale permet de traiter l’acné et les brûlures légères, de réveiller une peau fatiguée et de prévenir l’arrivée des rides.
  • Sur le plan émotionnel, l’huile essentielle de rose est très efficace contre l’anxiété et le stress, le surmenage, les émotions fortes et les déprimes passagères. On l’utilise alors en diffusion ou en inhalation.

Utilisation interne

En infusion (10 g de pétales de rose par litre d’eau bouillante) la rose s’utilise comme boisson tonique à raison de deux ou trois tasses par jour entre les repas.

Le sirop de rose, quant à lui, est très efficace contre les diarrhées (50 g de pétales de rose dans 2 litres d’eau bouillante à laquelle on ajoute 1 kg de sucre jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop).

Utilisation externe

Des compresses froides imbibées d’eau de rose du commerce ou réalisée par vos soins (50 g de pétales de rose par litre d’eau bouillante) apaisent les paupières enflammées et font briller le regard.

Cultiver la rose pour ses bienfaits

Le rosier a besoin d’une terre souple et riche et d’une exposition ensoleillée pour s’épanouir.

Si vous utilisez des jardinières ou des pots de 30 cm de profondeur et que vous veillez à bien les drainer, vos rosiers se plairont sur votre terrasse ou votre balcon. Pensez cependant à utiliser un engrais spécialement dédié aux rosiers car les pucerons, les acariens et les chenilles les adorent.

Mais attention, si vous souhaitez consommer les fleurs de vos rosiers, surtout ne les traitez pas !

La rose en cuisine pour ses bienfaits

Vous pouvez utiliser les pétales et les boutons de rose dans des salades et des tartes. Vous pouvez également confectionner de délicieuses confitures ainsi que des liqueurs, des sirops et des sorbets.

  • CHECHE ADRIEN a écrit le 18 juillet 2017 à 20 h 03 min

    j aimerais avoir des informations sur la rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *