Symphorine - Symphoricarpos

La symphorine est bien connue pour les jolies baies qu’elle offre à la fin de l’été et en hiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Symphoricarpos
Famille : Caprifoliacées
Type : Arbuste

Hauteur
 : 2 m
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Eté

Particulièrement adaptée à la culture en haie ou en isolé, elle attirera également les oiseaux dans votre jardin.

Plantation de la symphorine

Sans importance, au printemps ou à l’automne mais évitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs pour planter.

Préférez un emplacement plutôt ensoleillé ou légèrement ombragé, la symphorine tolère parfaitement les sous-bois.

Bouture de symphorine :

Il est tout à fait possible de multiplier vos symphorine, cette technique est très accessible avec cet arbuste.

  • Multiplication par bouturage à la fin de l’été et à l’automne
  • Prélever des boutures de 10-15 cm sur les branches de l’année
  • Placer les boutures, en godet, dans un terreau spécial semis et bouturage
  • Laisser les boutures en extérieur sans soleil direct et maintenir le substrat humide
  • Repiquer en plein terre au printemps suivant ou dans un godet plus grand et attendre une année supplémentaire avant de mettre en terre.

Taille et entretien de la symphorine

symphorineL’entretien de la symphorine est assez simple, surtout lorsqu’elle est bien installée.

Aucune taille n’est vraiment indispensable mais la culture en haie impose souvent de tailler régulièrement.

  • Si vous souhaitez équilibrer ou réduire la ramure, préférez une taille au début du printemps.
  • Pour les symphorines plantées en isolé, aérer le coeur de l’arbuste pour laisser passer la lumière.
  • Évitez de tailler l’été sinon vous n’aurez pas de baies.
  • Supprimer le bois mort et les branches les plus fragiles au fur et à mesure

A savoir sur la symphorine

symphorineÉgalement appelé l’Arbre aux perles, cet arbuste est souvent remarqué pour les baies blanches ou roses qu’il propose dès la fin de l’été et qui peuvent rester sur l’arbuste durant tout l’hiver.

Même si la floraison n’est pas spectaculaire, elle a l’avantage d’être généreuse et particulièrement mellifère.

En massif, en pot ou en isolé, il trouvera parfaitement sa place dans votre jardin.

Mais la symphorine apprécie tout autant les bords des rivières où il forme des haies naturelles.

Les baies blanches sont toxiques car elle renferment des alcaloïdes dont l’ingestion provoque des vomissements, en particulier chez les enfants.

Parmi les variétés de symphorine intéressantes, notons :

  • Symphoricarpos albus  : Vigoureux, il offre de jolies baies blanc crème en hiver
  • Symphoricarpos chenaultii : Ses fruits sont rosés et son port plutôt étalé, voire couvre-sol
  • Symphoricarpos orbicalitus : Reconnaissable à ses fruits rose soutenu

Conseil à propos de la symphorine

N’avalez pas les baies car elles sont toxiques et ne sont donc pas comestibles !


A lire également sur les arbustes :

©7monarda