lavandin santé

Plante hybride naturelle issue de la lavande aspic (Lavandula Latifiola) et celle fine (Augustifolia ou Lavandula Oficinalis), le lavandin est cultivé entre 300 et 700 mètres sur les versants ensoleillés, calciques et alcalines des plaines de la Méditerranée.

Appréciant les sols rocheux de la Provence (France), le lavandin appartient à la famille des Labiacées, et est originaire des îles Canaries, de l’Inde, d’Afrique du Nord, du bassin méditerranéen et d’Asie du Sud-Est.

Très résistant et fort apprécié en parfumerie pour sa distillation de l’huile essentielle, le lavandin est reconnu pour ses propriétés antiseptique, relaxante et apaisante.

A lire aussi : bien cultiver le lavandin

Un peu d’histoire à propos du lavandin

Arbrisseau à fleurs violettes ou mauves disposées en épis, la lavande était déjà utilisée par les Romains pour embaumer les bains et entretenir le linge.

Au Moyen-Âge, elle fut utilisée en Provence pour la fabrication de parfums et de médicaments, avant que sa culture ne se développement au 19e siècle.

La découverte et la culture du lavandin sont assez récentes puisqu’elles datent de 1925 et 1930. En effet, les coupeurs avaient observé des plants de lavande plus développés que d’autres, les appelant ainsi « grandes lavandes ». Plus tard, les recherches ont montré qu’il s’agissait du lavandin issu d’une hybridation attribué à l’action d’insectes butineurs (abeilles).

Le lavandin en cosmétique

Le mot « lavande » viendrait de l’italien « lavando » qui signifie « laver » ; et plus anciennement, du latin « lavandaria » qui veut dire « linge à laver » ou « lavare » pour dire « laver, purifier ». Ceci expliquerait le fait que, selon les traditions, la lavande servait – dans les armoires – à parfumer le linge et à éloigner les mites.

Sa fleur étant plus productive en huile essentielle, cette plante mellifère très odorante est plus cultivée que la lavande.

Plante stérile du fait de son profil hybride, le lavandin (également appelé lavandin doux ou lavandin hybride) est couramment reproduit par bouturage, en terre ou en pot. Il existe aujourd’hui, quatre variétés de lavandin :

  • Lavandin super,
  • Lavandin abrialis,
  • Lavandin grosse,
  • Lavandin Sumian.

Propriétés médicinales du lavandin

Selon les espèces, l’huile essentielle de lavandin est prisée en aromathérapie pour ses divers composants que sont : le cinéol, l’acétate de linalyle, l’éthylamylcétone (source de son odeur rafraîchissante), le linalol, la coumarine, le pinène, le béta-caryophyllène, et le géraniol.

Quant à ses propriétés thérapeutiques, on retiendra celles antiseptique, bactéricide, antispasmodique et diurétique.
Au lavandin doux en huile essentielle, on prête les vertus sédative, cicatrisante, anti poux et même antivenimeuse (morsure de vipère).

Egalement utilisé pour soigner les problèmes de peau (dermatoses infectieuses, escarres, eczéma, couperose, acné, psoriasis, brûlures, piqûre d’insectes), le lavandin super est indiqué en phytothérapie pour lutter contre les troubles du sommeil, la nervosité, l’anxiété mais aussi, pour calmer les douleurs rhumatismales et – sous forme d’inhalation – soigner les affections respiratoires.

Usages et utilisation du lavandin

Dans certaines régions d’Afrique du Nord, le lavandin (ou « lavandula stoechas) est utilisé en gastronomie pour aromatiser le couscous. Ailleurs, on l’utilise pour réaliser une crème, une glace ou encore, en faisant infuser ses fleurs dans du lait.

Dans d’autres régions du Sud de la France (Près de Nice), ce sont plutôt les brins du lavandin qui sont utilisés pour la préparation d’une liqueur dont les attributs sont digestif, antiseptique et calmant.

Pour apaiser les enfants, il est souvent indiqué de préparer un bain avec des fleurs de lavandin en infusion. En cas de piqûre d’insecte, des feuilles et fleurs froissées de lavandin peuvent – en application locale – soulager le sujet.

Pour dormir en toute quiétude, placez un sachet de fleurs de lavande sous votre oreiller ! Appliquée pure sur les tempes, l’huile essentielle de lavandin diminuerait les céphalées.

Conseil malin à propos du lavandin

Quelle que soit votre situation médicale, demandez l’avis d’un professionnel avant toute utilisation.

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lavande et lavandin : quelle espèce d'un bleu très intense ?
Posté par Floris le 08 novembre 2017

Boutures de rosiers.Quand les installer en pleine terre ?
Posté par Floris le 19 octobre 2018

Projet haie champêtre . Conseils bienvenus
Posté par KM13 le 19 octobre 2018

Trous et galeries dans le gazon.De quoi s'agit-il ?
Posté par Tupayo le 19 octobre 2018