Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / Blocage urinaire du chat : symptômes et traitements

Blocage urinaire du chat : symptômes et traitements

Blocage urinaire du chat
0

Le blocage urinaire du chat est provoqué par des calculs ou une accumulation de sable minéral qui se déplacent dans l’urètre. Très fréquent, il touche particulièrement les mâles dont l’urètre est long et étroit.

L’incapacité d’uriner chez le chat constitue une urgence absolue, car elle peut provoquer la mort de celui-ci dans les 48 heures sans prise en charge.

Voici les symptômes qui alertent sur le blocage urinaire du chat et les traitements possibles pour le sauver.

Quels sont les facteurs de risque du blocage urinaire du chat ?

L’incapacité d’uriner chez le chat est extrêmement douloureuse. En effet, comme il ne peut plus éliminer ses urines, il s’intoxique avec ses propres déchets. Il souffre alors d’insuffisance rénale qui entraîne un coma urémique (due à une concentration très forte de l’urée) sans une intervention. Les causes du développement des calculs et du sable minéral ont été clairement identifiées.

  • Le sexe du chat : les mâles sont les plus concernés en raison de l’anatomie de leur urètre (longue et étroite).
  • La nourriture : une alimentation bas de gamme. Celle-ci est souvent trop riche en magnésium ou en phosphore ce qui influence le pH des urines (acidité par exemple). Un pH anormal des urines participe à la formation des calculs.
  • Un manque d’hydratation : un chat qui boit peu a des urines plus concentrées, les sédiments sont moins éliminés.
  • La sédentarité : un animal en surpoids ou peu actif.
  • Le stress : des études ont démontré que les chats stressés développaient davantage la maladie. On parle alors de blocage urinaire idiopathique (sans raison médicale).

Quels symptômes doivent vous alerter ?

Un symptôme qui amène à consulter est souvent la malpropreté chez le chat, car celui-ci urine parfois en dehors de sa litière. D’autres signes peuvent vous alerter :

  • tentatives pour uriner fréquentes et douloureuses. Le chat miaule de douleur ;
  • léchage des parties génitales ;
  • présence de sang dans les urines ;
  • abattement ;
  • prostration ;
  • perte d’appétit ;
  • le chat se cache.

Quels traitements pour le blocage urinaire du chat ?

Le temps de réaction est déterminant pour sauver l’animal.

Le diagnostic :

Pour confirmer le blocage urinaire, le vétérinaire réalise plusieurs examens selon le cas et l’urgence.

  • Analyse de sang et d’urines.
  • Échographie.
  • Radiographie.

Les traitements :

  • Blocage urinaire du chat TraitementRetirer le calcul qui bloque l’urètre en faisant un sondage urinaire sous anesthésie. La sonde est laissée quelques jours pour vidanger et rincer la vessie.
  • Perfusion pour lutter contre l’insuffisance rénale.
  • Antibiotiques dans le cas d’une infection urinaire.
  • Médicaments pour contrer les spasmes douloureux.
  • Chirurgie pour retirer les cristaux de la vessie.
  • Alimentation médicalisée à vie pour éviter les récidives.

Bon à savoir : dans le cas d’une rechute, le vétérinaire propose une opération qui consiste à éliminer la partie la plus étroite de l’urètre. Chez, le mâle, cela implique l’amputation du pénis (urétrostomie).

Conseils malins 

Dès son plus jeune âge, offrez à minet une alimentation haut de gamme, adaptée à ce problème récurrent chez le chat. N’hésitez pas à mixer les croquettes avec une alimentation humide pour l’aider à s’hydrater. Votre vétérinaire vous conseillera avec plaisir.


L.D.

©Quang Nguyen vinh, ©KatinkavomWolfenmond

 


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *