Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fruitiers / Myrtillier : de la plantation à la récolte des myrtilles

Myrtillier : de la plantation à la récolte des myrtilles

Myrtillier
0

Le myrtiller est un formidable petit fruitier dont la culture, facile, vous ravira de ses délicieuses myrtilles.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Vaccinium
Famille : Ericacées
Type : Arbuste fruitier

Hauteur
 : 80 à 150 cm
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Acide, terre de bruyère

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Mai – Récolte : Eté

La plantation, l’arrosage, la taille et l’entretien amélioreront la récolte des myrtilles.

Plantation de la myrtille, airelle

Il est recommandé de planter à l’automne, entre octobre et novembre, afin de favoriser l’enracinement et donc la reprise.

Vous pourrez également planter au printemps en prenant soin d’arroser plus généreusement la première année.

Le myrtille se plante comme une plante de terre de bruyère et donc dans un sol acide. Choisissez donc de la terre de bruyère lors de la plantation.

Multiplication du myrtillier :

En ce qui concerne la multiplication du myrtillier, le marcottage est la méthode la plus simple et la plus rapide pour obtenir de nouveaux plants.

Vous pourrez également bouturer vos myrtilliers sur tiges herbacées au début de l’été ou lignifiées à l’automne et en hiver.

Entretien du myrtillier

Voici un petit arbuste fruitier facile d’entretien.

Taille du myrtillier :

La période pour tailler le myrtillier se situe à la fin de l’hiver, début du printemps. Les mois de février-mars sont en général les plus propices à la taille.

Important : Une branche ne produit pas plus de 3 ou 4 années de suite et chaque branche ne produit que sur le bois de 2 ans ou de l’année précédente.

A noter aussi que les tiges les plus vigoureuses, en général poussant de la base, sont celles qui donneront les plus belles myrtilles.

  • Myrtillier entretienIl convient alors de tailler les branches lorsqu’elles ne produisent plus.
  • Vous taillerez donc les branches de plus de 3 ans.
  • Il faut également supprimer les branches les plus faibles et les plus fragiles.
  • Enfin, supprimer le bois mort et laisser entrer le maximum de lumière au coeur du myrtillier.

Arrosage et apport d’engrais :

Un apport d’engrais au printemps améliorera largement la récolte de myrtilles.

Le myrtillier apprécie les sols frais et devra donc être arrosé régulièrement, en cas de sécheresse ou de fortes chaleur.

Un paillage permet de conserver l’humidité dans le sol plus longtemps.

A savoir sur le myrtillier

Délicieux fruits à cuisiner en sauce avec du gibier, en tarte ou en confiture, la myrtille est finalement un fruit relativement simple à produire.

L’entretien est limité, l’arrosage restreint au minimum l’été, et la taille à effectuer tous les 3 à 4 ans.

Vous aurez ainsi rapidement la satisfaction d’aller cueillir vos myrtilles durant l’été dans votre jardin.

A noter que pour assurer une bonne récolte de myrtilles, il vaut mieux protéger vos arbustes car les limaces et les oiseaux en raffolent.

Conseil malin

Un paillage au pied de ce végétal durant l’hiver le protègera avantageusement du froid.


©Blinow61, ©Isabell Demuth


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *