kaki

Le plaqueminier est un arbre tout à fait original qui donne de merveilleux fruits à l’automne.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Diospyros kaki
Famille : Ebenacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
 : 6 à 15 m selon espèces
Exposition : Ensoleillée
Sol : Bien drainé

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Eté – Récolte : Automne

A lire aussi : Le kaki, un fruit coloré pour égayer l’hiver

Il est remarquable pour ses fameux kakis qui ressemblent à de grosses tomates ou à des clémentines.

Plantation du plaqueminier

arbre kakiLe plaqueminier se plante de préférence à l’automne dans une bonne terre de jardin en mélange avec du terreau universel ou plantation.

Vous pourrez planter au printemps mais en accentuant les arrosages durant les 1ers mois.

C’est un arbre qui pousse assez lentement, n’hésitez donc pas à acheter des sujets déjà grand à l’achat.

  • Le plaqueminier aime les situations bien ensoleillées pour donner de beaux kakis
  • Pour produire le kaki, le plaqueminier a besoin de chaleur en été
  • Il redoute l’eau stagnante et aura donc besoin d’un sol bien drain, surtout durant les premières années
  • Un bon tuteur à la plantation permet de maintenir l’arbre lorsqu’il y a du vent et favorise donc l’enracinement

Entretien et taille du plaqueminier

L’arbre à kaki réclame assez peu d’entretien même si quelques gestes doivent vous permettre d’améliorer la croissance de l’arbre et la fructification.

Arrosage du plaqueminier :

  • Arroser régulièrement, surtout en cas de fortes chaleurs, durant les premières années après la plantation
  • L’apport d’engrais n’est pas écessaire

Taille du plaqueminier :

  • En hiver, tailler le bois mort et les branches fragiles
  • Supprimer à la base les branches qui poussent vers l’intérieur
  • Aérer le centre de l’arbre afin de laisser pénétrer la lumière et la chaleur

A savoir sur le plaqueminier, l’arbre à kaki

kakiIl intrigue, il surprend mais ne laisse jamais indifférent celui qui ne connaît pas cet arbre.

Ce sont en effet grâce à ses fruits remarquables à l’automne, les kakis, qu’il ne passe pas inaperçu.

Après la chute des feuilles, il laisse sur ses branches ces fameux kakis, de couleur rouge orangé, ressemblant à des tomates de près et à des clémentines lorsqu’ils sont encore sur l’arbre.

Le kaki est comestible et comporte même de nombreux intérêts. Il est riche en glucose et l’un d’est plsu riches en provitamine A. On retrouve aussi de la carotène et de la vitamine C.

A découvrir : les recettes à base de kaki

Récolte et conservation du kaki

kaki fruit Le kaki se récolte lorsque l’épiderme du fruit perd sa couleur verte pour devenir orangé.

En revanche, la consommation intervient plus tard car le kaki a besoin de murir pour être consommé.

> Pour le faire murir, on peut le faire sécher quelques jours au soleil ou  l’entreposer avec les pommes dans un lieu sec et aéré.

Il est en effet astringent au début et a besoin d’un période de maturation. On sait que le kaki est bon à consommer lorsqu’il est quasi blet.

> Une fois mûr, on peut le conserver plusieurs jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

> Lorsqu’il est blet, sa conservation est beaucoup plus courte, de l’ordre de 1 à 2 jours

Conseil malin à propos du kaki

Le kaki est un fruit qui se cuisine facilement, découvrez nos délicieuses recettes à base de kaki


©Fernando.RM, ©Lsantilli