Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / Le marcottage : la technique de base

Le marcottage : la technique de base

marcottage definition
2

Le marcottage est un méthode de multiplication facile à éxécuter, qui consiste à enterrer la branche d’un végétal afin d’en produire un nouveau.

Cela permet ainsi produire de nouvelles racines sans couper de rameaux tout en garantissant les chances de reprise de votre végétal..

Egalement économique et très valorisant lorsque vous coupez enfin la tige tel le cordon reliant la mère à son enfant.

Le marcottage est une technique qui s’applique souvent sur les plantes difficile à bouturer.

Quelques règles respecter pour le marcottage

  1. Le rameau doit être souple, préférez un bois aoûté.
  2. Il doit être enterré dans un substrat de qualité, riche et humide.
  3. Il est préférable de marcotter l’été, au mois d’août.

La méthode à utiliser pour le marcottage

  1. Choisissez un rameau de l’année au pied de l’arbre. Il doit être souple pour pouvoir le plier jusqu’au sol.
  2. Nettoyez bien le sol des racines, débris et mauvaises herbes.
  3. Retirez les feuilles et rameaux sur la partie de la tige que vous allez enterrer.
  4. Incisez légèrement l’écorce sans casser la branche.
  5. Enterrez cette partie à quelques centimètres de profondeur (5 cm suffisent)
  6. Sans être obligatoire, l’idéal est de pouvoir préalablement tremper le rameau dans une poudre d’hormone de bouturage.
  7. Relevez la partie de la branche non enterrée grâce à un tuteur afin qu’elle soit le plus à la verticale possible.
  8. Arrosez régulièrement.Au printemps suivant, vous pourrez couper la tige ayant donné de nouvelle racines et la replanter à un nouvel endroit !

Quelques variantes du marcottage

  • Marcottage à long bois : On enterre presque tout le rameau afin de multiplier les nouvelles pousses.
  • Marcottage en pot : On utilise un pot pour enterrer le rameau. on évite le pliage forcé et on peut laisser la nouvelle pousse dans son pot.
  • Marcottage aérien : On incise la rameau, puis on le laisse dans une sorte de manchon rempli de terreau humide afin qu’il développe ses racines.
    On utilise souvent cette méthode pour les plantes d’intérieur comme le ficus
  • Marcottage en serpent : On enterre une longue branche à plusieurs endroits différents.

Quelques idées de plantes à marcotter

Toutes les plantes ayant de longues tiges comme les grimpantes, les lianes, clématite, glycine, mais aussi, en marcottage aérien, les plantes d’intérieur difficile comme le ficus

Ceci va vous intéresser :


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Antoine a écrit le 30 novembre 2021 à 14 h 41 min

    bonjour,

    moi j’ai récupéré une ancienne branche de prunellier déjà enterrée et c’était un marcottage souterrain du prunellier (et non un rejet) puisque il était difficile à enlever mais je l’ai. cette ancienne branche a plusieurs racines et plusieurs troncs déjà formés mais je les arrose souvent faut-il replanter tout de suite ou attendre le printemps pour ce prunellier en marcottage

  • Pierrick a écrit le 6 octobre 2020 à 11 h 47 min

    l’histoire de l’arrosage pour le marcottage est une simple révolution du jardin, je ne suis pas d’accord avec le bouturage

  • Mlayah a écrit le 29 juillet 2020 à 22 h 31 min

    J ai fait plusieurs marcottage aerien sur mon oranger… À chaque fois je trouve de bonnes racines qui ont bien poussé.. Seulement après avoir couper la branche et l avoir planter en pleine terre, au bout de qq semaines elle se dessèche et meurt