groseillier

Le groseillier aussi appelé raisinet offre de merveilleuses petites groseilles durant l’été.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Ribes grossularia
Famille : Grossulariacées
Type : fruitier

Hauteur
 : 100 à 120 cm
Exposition : Ensoleillée

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Printemps – Récolte : Eté

La plantation, la taille et l’entretien sont autant de gestes qui amélioreront la récolte des groseilles.

Plantation du groseillier

Il est recommandé de planter le groseillier à l’automne ou jusqu’au printemps en évitant les périodes de gel.

Si vous plantez au printemps, prenez soin d’arroser plus généreusement durant les premiers mois car votre arbuste en aura plus besoin pour s’enraciner durant les mois d’été.

  • En haie, respectez une distance de 150 cm entre chaque pied.
  • Préférez les situations plutôt ensoleillées.

Dans tous les cas, privilégiez un sol riche et n’hésitez pas à apporter un amendement au sol lors de la plantation.

  • Le groseillier aime les sols plutôt bien drainés.
  • L’apport de fumier, d’un amendement organique ou de compost est un vrai plus à la plantation.
  • Cette étape est importante, consultez nos conseils de plantation.

Entretien et taille du groseillier

Une  fois bien installé, l’entretien du groseillier est relativement facile.

Bien tailler le groseillier :

Le meilleur moment pour tailler un groseillier à grappes ou un raisinet se situe vers la fin de l’hiver, idéalement au mois de février-mars. Le temps doit être plutôt doux et sec, sans risque de gelées.

La taille doit être assez sévère :

  • Aérez d’abord le centre de l’arbuste car la lumière qui y pénètre est déterminante.
  • Supprimez les branches qui s’entremêlent.
  • Equilibrez le reste de l’arbre pour lui donner une belle forme en gobelet.
  • Supprimer enfin le plus vieux bois, on parle des tiges qui ont plus de 3 ans et qui deviennent peu productives.

L’arrosage du groseillier :

Le groseillier a besoin d’eau pour bien fructifier.

Il convient donc d’arroser régulièrement et de mettre un paillage au pied de l’arbuste pour conserver l’humidité dans le sol durant l’été.

Apport d’engrais et groseillier :

S’il n’est pas indispensable, l’apport d’un engrais pour petits fruitiers améliorera significativement la qualité et la quantité des groseilles.

>> Bien tailler un groseillier en vidéo >>

Maladies du groseillier

Le groseillier est globalement assez résistant aux maladies, surtout si vous choisissez des variétés résistantes.

Un traitement préventif à la bouillie bordelaise en fin d’hiver permet aussi d’éviter bon nombre de champignons.

Récolte des groseilles

groseillesLa récolte des groseilles se fait entre juin et août selon les variétés et les espèces.

Le pire ennemi des groseilles reste les oiseaux qui peuvent anéantir une récolte, c’est pourquoi il faut protéger les groseilliers avec un filet.

On peut prévoir entre 2 et 5 kg par pied et le cueillette s’effectue à complète maturation afin d’avoir des fruits de qualité.

Sachez que les fruits qui sont à l’intérieur de votre groseillier mettront plus de temps à murir et pourront être cueillis plus tard.

A savoir sur le groseillier

groseillierCet arbuste bien connu se cultive très aisément.

Il est particulièrement apprécié pour ses fruits qui régalent nos papilles, ainsi que pour les clafoutis, les confitures ou les « gelées » de nos petits déjeuners.

Veillez néanmoins à lui laisser la place de s’épanouir en le plantant dans un endroit aéré et relativement frais.

Grâce à son effet buissonnant et la couleur rouge translucide de ses fruits, il a un très bel aspect et trouve très bien sa place dans un jardin.

Conseil malin à propos du groseillier

Traitez si besoin contre l’oïdium ou l’anthracnose mais attention à n’utiliser que des produits bio car vous allez ensuite manger les fruits…


> Santé : bienfaits et vertus de la groseille