chat femme enceinte toxo

Les idées reçues sur les dangers liés au chat pendant la grossesse mènent souvent à l’abandon de celui-ci.

Voici quelques pistes pour adopter les gestes qui protègent.

> A lire : nos articles consacrés au chat

Le chat et la toxoplasmose

Seuls les chats d’extérieur peuvent être vecteurs de la toxoplasmose (au même titre que les légumes mal lavés ou la viande crue ou mal cuite). Ils sont contaminés en chassant les oiseaux et les souris qui sont porteurs du parasite.

Les chats d’intérieur sont protégés si vous les nourrissez exclusivement avec des croquettes.

Se protéger de la toxoplasmose

En début de grossesse, le médecin prescrit un sérodiagnostic de la toxoplasmose (prise de sang).

Si le test est positif, cela signifie que vous avez déjà eu la maladie, vous êtes donc totalement immunisée. Dans le cas contraire, il faudra adopter les bons gestes avec votre chat.

  • Mettre des gants pour retirer les excréments (porteur du parasite) de la litière de votre chat tous les jours ou laisser cette tâche à une autre personne.
  • Se laver les mains régulièrement.
  • Changer la litière une fois par semaine en la nettoyant à l’eau chaude.
  • Optez pour la nourriture industrielle.

Rappel : La toxoplasmose peut provoquer un retard mental, une calcification intracrânienne, une inflammation des yeux (rétine), des malformations cardiaques et parfois la mort du fœtus.

Habituer le chat aux pleurs du bébé

Lorsque vous allez ramener votre bébé à la maison, votre chat va être confronté à des bruitsqu’il ne connait pas et risque de stresser.

  • Vous pouvez enregistrer des pleurs de bébé ou en télécharger sur Internet (différents pleurs et intonations) et les faire écouter à votre chat. Lorsque vous le sentez à l’aise, augmentez progressivement le volume.
  • Procéder de la même façon pour tous les sons qui vous semblent opportuns.

Habituer le chat aux nouveaux objets

En attendant votre bébé, vous allez préparer sa chambre et rapporter à la maison de nouveaux objets qui peuvent déstabiliser votre chat.

  • Pour se sentir bien, votre chat se frotte partout pour déposer des phéromones qui lui permettent de se repérer et de se rassurer.
  • Vaporiser des phéromones sous forme de spray (en vente chez les vétérinaires) sur les jouets (etc.) de votre futur bébé.
  • Frotter votre chat avec un linge ou une éponge pour recueillir ses phéromones. Puis essuyer chaque nouvel objet avec le linge ou l’éponge pour y déposer les phéromones de votre chat.

Interdire le lit du bébé au chat

Même si l’on interdit la chambre du bébé au chat, on peut oublier de fermer la porte par inadvertance. Mieux vaut trouver des astuces préventives pour le décourager de monter sur le lit du bébé.

  • Installer dans le lit de votre bébé des objets qui vont faire fuir votre chat comme des feuilles de papier aluminium, des canettes de soda, des billes… Leur contact sera désagréable et il perdra l’habitude de se faufiler sur le lit du bébé.

À savoir : le chat n’ira pas faire de mal à votre bébé volontairement. C’est simplement un animal qui recherche les endroits douillets et la chaleur. C’est son poids comparé à celui de votre bébé qui représente un danger, car il pourrait l’étouffer en se couchant contre lui.

Conseils malins

  • Ne passez pas davantage de temps avec votre chat pendant votre grossesse par culpabilité. Vous ne pourrez pas lui accorder autant d’attention après l’arrivée du bébé. Il risquerait alors de développer des troubles du comportement.

Organisez les soins de votre chat (nourriture, jeux…) dès que possible en vous calant sur le rythme que vous aurez après l’arrivée du bébé. Votre chat sera moins déstabilisé.


À méditer : « Une maison sans chat est un aquarium sans poisson. »

Jean-Louis Hue

L.D.

Crédits photo :SHansche