chien qui mord

Une morsure de chien n’est pas à prendre à la légère, car elle peut endommager nerfs et tendons, provoquer de graves infections et, dans de rares cas,  avoir de graves conséquences.

Cet article vous apprendra comment éviter les situations à risque et comment réagir en cas de morsure.

À lire :

Comportement à éviter avec un chien

Les jeunes enfants sont particulièrement exposés aux morsures de chien, car ils peuvent être plus petits que le chien et bien souvent, ils ne mesurent pas le danger.

Il est très important de leur expliquer comment on doit se conduire avec un chien.

  • Ne jamais tenter de retirer de la nourriture ou un jouet de la gueule d’un chien.
  • Ne pas surprendre un chien dans son sommeil.
  • Eviter de courir, s’agiter et faire de gestes brusques susceptibles d’exciter le chien.
  • Ne jamais fixer un chien dans les yeux, c’est une agression pour lui.

Comportement à adopter avec un chien

  • L’éduquer dès son plus jeune âge. Vous êtes le dominant, il doit être soumis.
  • Faire manger votre chien après vous.
  • Lui réserver un endroit où il sera tranquille.
  • Ne jamais laisser un enfant seul avec un chien.
  • Si vous voulez caresser un chien, vous devez vous baisser en lui parlant doucement. Présentez-lui votre main et caressez-le uniquement sur le flanc. Un chien n’aime pas qu’on le caresse sur la tête, c’est un signe de dominance.
  • Si vous ne connaissez pas le chien, demandez à son maître si vous pouvez l’approcher.
  • En cas de danger, repliez-vous sur vous-même (en boule) sans paniquer et protéger votre visage avec vos mains. Attendez que le chien soit parti avant de vous relever.
  • En cas de bagarre entre congénères, ne cherchez pas à les séparer. Si cela se produit chez vous et que vous avez de l’eau à proximité (jet…), arrosez-les abondamment. C’est l’unique façon de calmer une bagarre sans vous mettre en danger.

Analyser le langage corporel du chien

Pour connaître l’état d’esprit du chien, il suffit de l’observer.

  • Sa queue est basse et rentrée sous le ventre : le chien a peur. Un chien qui se sent menacé représente un danger.
  • Si sa queue est en hauteur ramenée sur son dos : le chien est sûr de lui, il faut rester prudent.
  • Sa queue est à mi-hauteur et se balance : le chien est dans de bonnes dispositions.
  • Le chien relève les babines et montre les crocs en grognant. Ignorez-le et passez votre chemin.
  • Le chien a le poil hérissé sur le dos : restez calme et ne le provoquez pas.

Que faire en cas de morsure ?

La salive du chien regorge de bactéries et de mauvais germes. Une morsure représente une urgence chirurgicale.

  • En cas de morsure, il faut laver la plaie énergiquement avec du savon de Marseille, puis se rendre aux urgences, car le risque d’infection est très important et grave.

Pourquoi se rendre aux urgences ?

  • On vérifiera que vos vaccins sont à jour (tétanos en particulier) et on vous injectera un vaccin antirabique.
  • Dans certains cas, on nettoiera votre plaie sous anesthésie générale avant de vous mettre sous antibiotiques (sous forme de cachet ou par perfusion selon la gravité du cas).
  • On vous fera passer des radios ou un scanner pour évaluer l’étendue des dégâts (tendons, nerfs).
  • Vous pourrez faire une déclaration pour que le chien mordeur soit placé sous surveillance vétérinaire pendant quinze jours. De cette façon, on écartera tout risque que vous ayez contracté la rage.

Le saviez-vous ?

  • Si vous avez été mordu par un chien qui n’est pas le vôtre, c’est la responsabilité civile du propriétaire du chien qui prendra en charge tous vos frais de santé.

Conseil malin

Il ne faut jamais laisser un chien vous lécher surtout si vous avez une coupure, car leur salive contient une bactérie appelée Capnocytophaga canimorsus qui peut causer dans de rares cas une septicémie.

Les personnes touchées ont souvent subi une ablation de la rate ou souffrent d’immunodépression. En 2018, un Américain a dû se faire amputer des quatre membres après avoir contracté cette terrible bactérie. Ce drame fait réfléchir !

 À méditer :« La forme la plus agressive de la peur se traduit par l’agressivité. »

Ferdinand Bac

L.D.


©Alan Levine