Connexion
Accueil / Les Animaux / Rongeurs et petits mammifères / Lapin nain malade, détecter les principales maladies

Lapin nain malade, détecter les principales maladies

lapin nain maladie
0

Les lapins de compagnie, lapins nains, sont de petits animaux fragiles et sensibles à de nombreuses affections. Myxomatose, VHD, encéphalitozoonose, troubles respiratoires… Voici la liste des principales maladies du lapin nain de compagnie.

La myxomatose

lapin nain myxomatoseLa myxomatose est une maladie létale qui se transmet au contact d’un autre animal infecté, ou par la piqûre d’une puce ou d’un moustique. Elle provoque des œdèmes au niveau des yeux, des organes génitaux et de la bouche du lapin, et elle entraîne sa mort en deux semaines.

La vaccination est le meilleur moyen d’en prémunir votre petit animal.

Le VHD

Les maladies du lapin de compagnieLa maladie hémorragique virale VHD1, et son variant VHD2, est mortelle en 48 h seulement. Seule la vaccination est capable de protéger le lapin de cette affection. Les symptômes (fièvre, léthargie, perte d’appétit, respiration rapide, convulsions, hémorragies) se manifestent quelques heures après l’infection. Dans certains cas, les lapins atteints peuvent mourir sans présenter de symptômes évidents.

L’encéphalitozoonose

L’e-cuniculi, ou encéphalitozoonose, est un parasite que la plupart des lapins hébergent naturellement dans leur cerveau ou dans leur rein. Il peut se manifester par des uvéites, des problèmes urinaires ou de transit, une perte d’équilibre, un port de tête anormalement penché. Une détection rapide de la maladie améliore les chances de survie du lapin malade.

Les maladies respiratoires

Éternuements, larmoiement et nez qui coule sont les symptômes d’un rhume ou du coryza chez le lapin. Celui-ci est en effet très sensible aux changements de température et aux courants d’air. Il peut également déclencher une pneumonie avec fièvre, toux et difficultés respiratoires, ce qui demande des soins rapides.

Les troubles urinaires

Dos voûté, ventre gonflé, apathie, difficultés à uriner… votre lapin souffre sans doute de calculs. Prenez immédiatement rendez-vous chez un vétérinaire. Par ailleurs, privilégier une alimentation et de l’eau à faible teneur en calcium.

Les troubles digestifs

Les lapins peuvent être sujets à des troubles digestifs, comme la diarrhée. Celle-ci peut avoir plusieurs causes :

  • stress ;
  • alimentation inadaptée ;
  • contamination parasitaire ou bactérienne.

lapin nain diarrhée probleme digestionPensez à vermifuger régulièrement votre lapin afin d’éviter les risques d’infection parasitaire.

Les lapins peuvent aussi déclencher une occlusion intestinale qui les empêche d’évacuer leurs déjections et de vomir. Une intervention chirurgicale peut alors être nécessaire.

Enfin, un lapin peut souffrir de tympanisme (accumulation excessive de gaz). Il présente alors un ventre ballonné, grince des dents, il a des difficultés respiratoires et tambourine des pattes. Là encore, consultez sans tarder.

Les infections parasitaires

Les puces sont des parasites courants. Il existe des traitements antipuces adaptés aux lapins et proposés chez les vétérinaires. Attention également aux tiques qui se nichent dans le pelage. Votre vétérinaire peut vous prescrire une pommade antiparasitaire.

Les problèmes dentaires

lapin nain probleme dentLes dents du lapin poussent en continu. Habituellement, elles s’usent sans problème, mais lorsque ce n’est pas le cas (mâchoire trop avancée, carence alimentaire, dent cassée…) cela entraîne des malocclusions qui empêchent le lapin de se nourrir convenablement. Bave, amaigrissement, diarrhées et abcès sont alors des symptômes courants. Le vétérinaire doit alors couper régulièrement les incisives ou limer les molaires.

Les troubles oculaires

L’ulcère cornéen se reconnaît à un œil rouge marqué d’une tache blanche installée au niveau de la lésion. Larmoiements et pus peuvent également apparaître. Les lapins âgés peuvent également être touchés par la cataracte. Ils se déplacent alors difficilement et se cognent dans les objets qui les entourent.

Les otites

Un lapin qui se gratte excessivement l’oreille, ou qui secoue régulièrement la tête, peut souffrir de gale auriculaire (qui affecte toutes les races de lapins). Celle-ci est traitée à l’aide d’un produit antiparasitaire.

Notez que les otites affectent plus souvent les lapins béliers que les lapins aux oreilles dressées. Lorsqu’elle s’aggrave, l’otite peut entraîner des troubles neurologiques graves (tête penchée, mouvements anormaux des yeux, pertes d’équilibre).

Les maladies de peau

Attention aux mycoses, et notamment à la teigne qui se manifeste par des zones circulaires de peau nue au milieu du pelage. Très contagieuse et transmissible à l’homme, cette maladie doit être traitée d’urgence.

Les cancers

À tout âge, les lapins peuvent développer des tumeurs bénignes ou mortelles.

Ceci devrait aussi vous plaire :


Photos : ©motortion/orestligetkaAdobeStock, ©congerdesign, ©Alexa/Maria/Pixabay


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *