Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Calla palustris : planter et propager l’arum des marais

Calla palustris : planter et propager l’arum des marais

calla des marais - arum des marais - palusris
0

L’arum des marais Calla palustris peut être placé à l’ombre tout en donnant de jolies fleurs de milieu aquatique.

Nom : Arum d’eau, Calla des marais
Famille : Aracées
Type : Plante vivace aquatique

Hauteur : 15 à 30 cm
Exposition : Ombre, Lumineuse
Sol : Mouillé, Aquatique

Feuillage : Caduque – Floraison : printemps, été

Calla palustris est une plante vivace émergente. Originaire des régions froides et tempérées de l’hémisphère nord, elle pousse naturellement dans les tourbières et les étangs. Les feuilles sont en forme de cœur. La floraison en début d’été donne une spathe blanche qui encercle le spadice jaune-vert. Le fruit est constitué d’une grappe de baies rouges, comme pour la plupart des arums. Fleurs et fruits sont voyants.

D’ailleurs, à l’ombre, cet arum palustre n’a pratiquement pas de concurrence et il peut former des groupes denses.

Stop : l’arum des marais est une espèce protégée en France. Ainsi, il est interdit de la ramasser directement dans la nature. Achetez des plantes en jardinerie.

Plantation de Calla palustris, l’arum des marais

La plantation de Calla palustris doit intervenir le plus rapidement possible après l’achat. Le commerce propose le plus souvent la plante en pot, mais parfois en racines nues. Les plantes à racines nues peuvent être plantées par temps froid ou à chaque fois que le sol n’est pas gelé.

Les pots sont disponibles généralement au printemps, de début mai à juin, et ceux d’automne, de fin août à septembre.

  • Plantez le contenu du pot dans des sols acides, riches en humus, boueux (humides) à mi-ombre.
  • Les plantes tolèrent presque complètement l’ombre, mais peuvent devenir faibles et maigres.
  • Les plantes peuvent croître dans de l’eau peu profonde (jusqu’à 5 cm au-dessus du collet) avec des feuilles hors de l’eau.
  • N’enfoncez pas le rhizome à plus de 10 cm de profondeur.
  • Espacez chaque plant de 20 cm au moins.

La zone de plantation préférée est une tourbière, des marais, des périphéries d’étang, des bords de cours d’eau lents.

Plantation arum des marais - Calla palustris

Culture et entretien

La culture des arums ne demande aucun entretien quand le sol reste constamment humide, voire mouillé. En conséquence, laissez faire la nature une fois que les plants sont en place.

Toutefois, un paillis léger est nécessaire lors des hivers extrêmement froids et sans neige. L’arum des marais ne survivra pas à une période de sécheresse.

Multiplication du calla palustris

Calla palustris se propage naturellement par ses graines et ses rhizomes, sans rien faire de plus.

Semis : Cette espèce peut être lente à germer avec un semis de graines. En effet, des mécanismes de dormance empêchent la graine de germer. Le jardinier doit briser cette dormance avant que les graines ne poussent. Aussi, interrompez artificiellement la dormance des graines par une réfrigération prolongée des graines humides.

De plus, elle atteint souvent difficilement la maturité à partir d’un semis. Les graines de cette espèce doivent être conservées au frais pendant l’hiver (y compris au réfrigérateur).

Une approche moins compliquée consiste à laisser la nature gérer la stratification par un semis dormant, en semant des graines à la surface d’un site sans mauvaises herbes à la fin de l’automne ou en hiver. Alors nichées en toute sécurité sous la neige, les graines seront conditionnées par les intempéries pour permettre la germination au cours des saisons de croissance suivantes. Notez que la première floraison peut demander 2 à 3 ans.

Maladies et soucis de l’arum des marais

Pas de problèmes d’insectes ou de maladies graves.

À savoir à propos des arums des marais

calla palustris marais arum eauL’espèce Calla palustris ressemble à Zantedeschia aethiopica. Attention à ne pas confondre Calla et Caltha, notamment Caltha palustris. Les deux genres sont aquatiques mais les plantes sont assez différentes malgré la proximité (et confusion possible) des noms.

Le nom du genre vient vraisemblablement du mot grec kallos qui signifie beauté. L’épithète spécifique signifie « l’amour des marais ».

Toxicité du calla des marais

Toutes les parties de la plante (comme pour la globalité des arums) sont toxiques. L’ingestion provoque une douleur intense dans la bouche. Les symptômes comprennent des brûlures et un gonflement des lèvres, de la bouche, de la langue et de la gorge. Cela finit par provoque une difficulté à parler. Le principe toxique est constitué par la présence de cristaux d’oxalate de calcium.

A lire aussi :


©Scrisman, ©Markéta Machová  ©Grigoriy Pisotckii


Écrit par Jean-François Fortier | Jean-François intervient dans les domaines végétaux et animaliers, avec une vraie expertise en biologie.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *