Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Lotus Maculatus, le Lotier maculé

Lotus Maculatus, le Lotier maculé

Lotus maculatus - lotier maculé
0

Le Lotus Maculatus, également connu sous le nom de lotier maculé, est une plante rampante qui ajoute une touche d’originalité au jardin.

Caractéristiques Générales :

Nom : Lotus maculatus
Famille
 : Fabacées
Type
 : Vivaces rampante

Hauteur : 50-60 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Rusticité : -1° – Feuillage : persistant – Floraison : Été

Plantation du Lotus Maculatus

  • Semis en place : Optez pour des semis en place au printemps pour favoriser la croissance naturelle de la plante. Préparez le sol en le décompactant et en le fertilisant légèrement avant de semer les graines.
  • Achat en godet : Si vous achetez le lotier maculé en godet, plantez-le en pleine terre à partir de mai. Creusez un trou légèrement plus grand que la motte du lotier, placez la plante, comblez avec du terreau et tassez délicatement.

Entretien du Lotus Maculatus 

Printemps :

Au printemps, le lotus maculatus entre en une nouvelle phase de croissance active. Surveillez attentivement les premiers signes de repousse et éliminez tout débris hivernal qui pourrait s’être accumulé. Si vous avez effectué des semis en place, assurez-vous de désherber délicatement autour des jeunes pousses pour éliminer toute concurrence indésirable.

Été :

Pendant la saison estivale, le lotus maculatus se révèle dans toute sa splendeur florale.

  • Arrosez régulièrement, en particulier par temps sec.Si des tiges commencent à dépasser de manière excessive, vous pouvez les tailler légèrement pour maintenir une forme équilibrée.

Automne :

Si le lotus maculatus a tendance à s’étendre excessivement, vous pouvez envisager une taille plus significative pour contrôler sa croissance et le préparer à la saison hivernale.

Hiver :

En hiver, le lotus maculatus entre en repos végétatif.

  • Dans les régions plus froides, un paillis autour de la base de la plante peut offrir une certaine protection contre les températures hivernales extrêmes.
  • Si vous cultivez le lotus maculatus en pot, envisagez de le déplacer vers un endroit abrité du gel ou d’ajouter une couche de paillis sur le substrat pour aider à réguler la température des racines.

Conseils Supplémentaires :

  1. Culture et entretien Lotus maculatus - lotier maculéFertilisation : Au début du printemps, apportez un engrais équilibré pour stimuler la croissance. Évitez les engrais riches en azote, car cela pourrait encourager une croissance excessive des feuilles au détriment des fleurs.
  2. Protection contre les Ravageurs : Surveillez les signes d’infestation de ravageurs, tels que les pucerons ou les araignées rouges. En cas de besoin, traitez la plante avec des méthodes respectueuses de l’environnement pour maintenir une population saine.
  3. Rempotage : Si vous cultivez le lotus maculatus en pot, envisagez un rempotage tous les deux ou trois ans après la floraison. Utilisez un terreau frais et assurez-vous que le nouveau pot a des trous de drainage.

Taille du Lotus Maculatus

  • Coupe des tiges : Après la floraison, coupez les tiges sous les fleurs fanées pour encourager de nouvelles floraisons. Cela contribue également à maintenir une apparence soignée et ordonnée de la plante.

Arrosage du Lotus Maculatus

  • Régularité : Arrosez régulièrement, mais évitez les excès d’eau qui pourraient entraîner des problèmes de pourriture des racines. En pot, attendez que la surface du sol soit sèche entre deux arrosages.

À Savoir sur le Lotus Maculatus

Le lotier maculé se distingue par sa nature rampante, offrant une cascade de fleurs rouges orangées qui insufflent chaleur et vitalité à votre jardin. Que ce soit en bordure, en suspension ou en massif, cette vivace originale s’adapte à diverses situations dans le jardin.

Appartenant à la famille des Fabacées, cette plante se distingue par ses fleurs rouges orangées et sa capacité à s’épanouir sous le soleil. Voici quelques conseils pour cultiver et entretenir le lotier maculé, assurant ainsi une floraison durable et éblouissante.

Conseil Malin

Un rempotage après la floraison constitue une pratique avisée pour stimuler la croissance de la plante. Choisissez un nouveau pot avec un bon drainage et utilisez un terreau de qualité. Veillez à maintenir les conditions optimales d’exposition au soleil et d’arrosage pour favoriser une nouvelle floraison vigoureuse.

 


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *