Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes d'intérieur / Les orchidées du genre Dendrochilum

Les orchidées du genre Dendrochilum

Dendrochilum
0

Originaire d’Indonésie, le genre Dendrochilum comprend environ 150 espèces, majoritairement épiphytes et rarement terrestres. Réputées facile de culture, elles sont pourtant assez peu cultivées. Leur floraison est, en effet, plus discrète que celle des autres orchidacées.

Les orchidées Dendrochilum possèdent toutefois un charme indéniable, offert par une profusion de petites fleurs parfumées et installées sur de longues hampes florales pendantes, à l’origine de leurs surnoms d’orchidées-colliers et d’orchidées-chaînes.

Orchidées du genre Dendrochilum en résumé

  • Nom latin : Dendrochilum
  • Nom commun : orchidée-collier, orchidée-chaîne

 

  • Dendrochilum wenzelii

    Dendrochilum wenzelii

    Famille : Orchidaceae

  • Origine : Indonésie
  • Type : épiphyte ou terrestre (selon espèce)
  • Hauteur : 20 cm à 60 cm
  • Floraison : estivale, automnale ou hivernale (selon espèce)
  • Couleurs des fleurs : blanc, rouge, orange, jaune, vert (selon espèce)
  • Exposition : mi-ombragée
  • Utilisation : pot
  • Type de substrat : spécial orchidées épiphytes

Description botanique du genre Dendrochilum

Les dendrochilums sont majoritairement des orchidées épiphytes sympodiales, de taille modeste. On distingue deux types de structure végétative chez ces orchidées :

  • Dendrochilum aurantiacum Blume

    Dendrochilum aurantiacum ‘Blume’

    Platyclinis, dont les pseudobulbes ovoïdes, érigés et jointifs possèdent chacun une feuille terminale unique et persistante, et dont l’inflorescence accompagne chaque nouvelle pousse feuillée ;

  • Eudendrochilum, qui est pourvu de pseudobulbes non jointifs se développant sur un rhizome ramifié, et qui possède une tige florale latérale.

Les orchidées-colliers produisent une profusion de petites fleurs, le plus souvent installées en ligne le long de la hampe florale. Ces fleurs mesurent rarement plus de 2 cm et elles possèdent un parfum remarquable. Notez que cette floraison dure en moyenne entre 3 et 5 semaines.

L’espèce type du genre est le Dendrochilum aurantiacum ‘Blume’.

Culture et entretien des orchidées-colliers

Les orchidées Dendrochilum sont réputées faciles de culture en milieu tempéré.

Emplacement et exposition

Dendrochilum Glumaceum

Dendrochilum Glumaceum

Il est intéressant de noter que la majorité des espèces du genre Dendrochilum sont des plantes de montagne. Elles ont donc besoin d’une humidité élevée et d’une bonne aération, avec de l’air frais en mouvement. On les installe donc en intérieur dans une pièce bien aérée et sous une exposition mi-ombragée, car les orchidées-colliers ne supportent pas le soleil direct (surtout en été).

Ces orchidées ont également besoin de températures comprises entre 12 et 30°C. Durant l’hiver, installez vos dendrochilums dans la pièce la plus fraîche de votre logement. Entre les mois de mai et d’octobre, vous pouvez les installer en extérieur, en les abritant du soleil.

Pot et substrat

Pour assurer une floraison abondante, installez vos dendrochilums dans des pots étroits, plus profonds que larges. La granulométrie du substrat doit être adaptée à la taille des sujets (moyenne ou fine).

Dans l’idéal, composez un mélange à :

  • 80 % d’écorce ;
  • 10 % de perlite ;
  • et 10 % de sphaigne hachée.
Dendrochilum wenzelii

Dendrochilum wenzelii

Notez, par ailleurs, que les dendrochilums sont très sensibles à la dégradation de leur substrat. Ils doivent donc être rempotés tous les 2 ans. N’augmentez pas la fréquence de vos rempotages, car les orchidées-colliers supportent mal cette opération lorsqu’elle est trop fréquente.

Arrosages et hygrométrie

Nous l’avons vu, les orchidées-chaînes ont besoin d’une humidité constante pour prospérer.

  • En été, des arrosages quotidiens leur sont donc profitables, ainsi que des vaporisations de leur feuillage.
  • En hiver, un arrosage hebdomadaire suffit.

Attention, si le milieu doit être humide, il ne doit pas être détrempé ! L’eau stagnante peut notamment entraîner le pourrissement des nouvelles pousses et de leur inflorescence chez les espèces de Dendrochilum du type Platyclinis.

Astuce : utilisez de préférence l’eau de pluie à température ambiante (jamais trop froide ou trop chaude) pour arroser vos orchidées-colliers.

Fertilisation

Les spécialistes du genre se montrent assez partagés quant à la nécessité d’apporter au non un fertilisant au Dendrochilum.

Aussi, si certains préconisent une dose d’engrais hebdomadaire durant l’été, d’autres se limitent à une dose mensuelle seulement, et toujours durant la période de croissance de la plante.


Photos : NancyAyumiKunihiro/shutterstock, Maja Dumat, Geoff McKay, Motohiro Sunouchi


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *