Connexion
Accueil / Jardinage / Fruitiers / Comment réussir la plantation d’un arbre fruitier ?

Comment réussir la plantation d’un arbre fruitier ?

réussir plantation arbre fruitier
5

Vous rêvez de pouvoir concocter de bonnes petites recettes avec les fruits de votre jardin ? De cueillir des poires, des citrons et des pommes pour en profiter au dessert ? Oui, mais voilà : pour cela, il faut réussir la plantation de vos arbres fruitiers. Une tâche qui n’a rien de très complexe, à condition de respecter quelques règles. On vous livre tous nos secrets !

Choisir le bon moment pour planter

Le moment le plus idéal pour la plantation d’arbres fruitiers varie selon le type d’arbre et les conditions climatiques de votre région. En règle générale, les arbres à racines nues (bananier, cerisier, figuier…) sont mieux plantés en hiver, lorsqu’ils sont en dormance, tandis que les arbres en conteneur peuvent être plantés à peu près toute l’année, à condition que le sol ne soit pas gelé ou détrempé.

Sélectionner l’arbre fruitier idéal

Choisissez un arbre de bonne qualité et qui convient à votre région. Les facteurs à considérer incluent le climat, le type de sol et la position du soleil. Optez pour un arbre d’un an ou deux, car ils s’adaptent plus facilement à un nouvel emplacement.

Choisir le bon emplacement

Pour assurer le succès de la plantation d’un arbre fruitier, choisir le bon emplacement est essentiel. De manière générale, ils ont besoin d’une exposition en plein soleil et abritée des vents froids. C’est pourquoi il est important de sélectionner un site qui bénéficie d’au moins six à huit heures de soleil direct par jour, car une bonne exposition solaire est cruciale pour la fructification.

Privilégiez une orientation sud ou sud-ouest si vous êtes dans l’hémisphère nord. Un sol bien drainé est également vital pour prévenir la pourriture des racines, donc évitez les zones où l’eau stagne et optez si possible pour un terrain en légère pente qui favorisera le drainage naturel. De plus, il est judicieux de choisir un endroit abrité des vents forts pour protéger l’arbre et ses fruits des dommages, en utilisant des haies ou des clôtures comme coupe-vent si nécessaire.

Préparer le sol

La préparation du sol est vitale pour une plantation réussie. Enrichissez le sol avec du compost pour améliorer la structure et la fertilité. Assurez-vous que le site de plantation est bien drainé. Un sol gorgé d’eau peut entraîner la pourriture des racines. Pour tester le drainage, creusez un trou d’une profondeur d’environ 30 cm et remplissez-le d’eau. Si l’eau ne s’écoule pas après quelques heures, alors le drainage est insuffisant.

Plantation de l’arbre

Creusez un trou assez grand pour accueillir les racines de l’arbre sans les comprimer. Mélangez du terreau avec le sol du trou pour aider à la croissance des racines. Placez l’arbre dans le trou et veillez à ce que le point de greffe soit au-dessus du niveau du sol. Remplissez ensuite le trou avec le mélange de sol et de terreau, en tassant légèrement pour éliminer les poches d’air.

Soins après la plantation

Après la plantation, arrosez abondamment l’arbre et continuez à arroser régulièrement pendant les premières années. Un paillage approprié aidera à conserver l’humidité du sol, à contrôler les mauvaises herbes et à fertiliser le sol. Taillez les branches endommagées ou malades pour encourager une croissance saine et équilibrée.


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *