Platane

Le platane est l’un des arbres les plus représentatifs de certaines régions comme la provence.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Platunus
Famille : Protéacées
Type : Arbre

Hauteur : 25 à 40 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire, bien drainé

Feuillage
 : caduc

On l’apprécie pour son pouvoir ornemental mais aussi car c’est un très bel arbre d’ombrage.

Plantation du platane

La plantation du platane est une étape importante car c’est elle qui va conditionner la bonne reprise et la croissance du platane au fil des années.

Privilégiez une plantation du platane à l’automne pour favoriser l’enracinement et donc la reprise.

On peut aussi planter le platane au printemps mais il faudra prévoir un arrosage régulier la première année suivant la plantation.

  • Le platane aime les situations bien ensoleillées
  • Il a besoin d’un sol bien drainé, c’est à dire ne retenant pas l’eau
  • Suivez nos conseils de plantation

Croissance du platane :

Le platane est un arbre de croissance lente à modérée. Il lui faudra d’abord quelques années pour bien s’installer et s’enraciner avant de voir sa croissance s’accélérer de manière modérée.

Si vous souhaitez accélérer la croissance du platane, un apport d’engrais au printemps durant les premières années et un arrosage régulier favorisera la reprise et la croissance.

Taille et entretien du platane

Le platane supporte très bien l’élagage. C’est en effet un arbre que l’on peut tailler sans retenue.

Pour vous en convaincre, il vous suffit d’observer le travail de bûcherons de nos villes lors de la taille annuelle d’automne.

Attention néanmoins aux plaies qui, même minimes, peuvent vite contaminer l’arbre entier à cause d’un champignon.

Pour cela, appliquez un mastic de cicatrisation après chaque coupe de branche et évitez de blesser l’arbre en coupant de manière nette et franche.

A savoir sur le platane

plataneLe platane fait partie de la famille des Platanacées qui comprend une dizaine d’espèces. La plus connue est le platane commun souvent utilisé dans le sud au milieu des places de villages ou le long des rues.

Mais le platane s’adapte aussi très bien aux climats plus tempérés avec une assez bonne rusticité.

Le platane se distingue des autres arbres par son troncs aux plaques multicolores et par ses feuilles palmées.

Profitez d’une croissance rapide pour vite donner à votre jardin un petit goût de Provence.

Mais attention car le platane peut atteindre plus de 20 m de haut et il devra avoir de l’espace pour bien se développer.

Maladies du platane

Aujourd’hui, le platane est sous la menace d’un champignon qui est capable de ravager en quelques années la totalité du platane et qui s’appelle le chancre coloré.

Caractérisé par des nécroses en forme de tâche bleues violacées, le chancre se loge dans le bois, sur le tronc ou des des branches, là où il n’est plus alimenté. Ces tâches qui finissent par brunir la zones et à craqueler l’écorce ont tendance à se développer et au fil du temps à condamner le platane.

Traitement contre le chancre coloré du platane :

chancre colore plataneActuellement, il n’y a pas d’autres solutions que d’abattre le platane au risque de contaminer tous les autres platanes avoisinant.

Un arrêté ministériel a même légiféré en ce sens afin d’abattre tous les platanes distants de moins de 35 m d’un sujet atteint. Plus de 50 000 platanes ont déjà été atteint par cette maladie.

Parmi les ravageurs du platane, on connaît aussi le tigre du platane. C’est une punaise qui est aussi à l’origine de la contamination du chancre coloré et qui se loge à l’aisselle des feuilles.

Conseil malin

Si vous habitez en ville, n’hésitez pas à planter cet arbre car il s’adapte parfaitement au milieu urbain !

Crédits photo : Plainview, © Guy Pracros