rosier anglais

Alliant les qualités des roses anciennes et des roses modernes, les créations de David Austin séduisent les amateurs du monde entier depuis 1960.

Gros pompons de pétales aux couleurs douces, parfum riche et voluptueux : les roses anglaises sont reconnaissables au premier coup d’œil. Un nom s’impose alors, celui de David Austin, le pépiniériste anglais qui en a créé plus de 200 variétés depuis les années 1960.

À l’époque où fleurissaient les roses « modernes », ces rosiers robustes aux tiges rigides portant des fleurs colorées mais peu parfumées, il a eu l’idée de croiser ces hybrides avec des roses anciennes. Le résultat : des rosiers arbustifs ou grimpants, aux tiges souples, surmontées de grosses fleurs odorantes. Les roses anglaises étaient nées.

Cinq types de parfums de rose anglaise

rose anglaisePour David Austin, le parfum fait la moitié de la beauté d’une rose. Il est donc particulièrement travaillé sur toutes ses créations, et chaque nouveau rosier est validé par un expert en parfum.

Le parfum d’une rose ne provient pas uniquement de ses pétales, ses étamines peuvent aussi apporter une senteur de musc ou de clou de girofle.

Les spécialistes ont d’ailleurs classé les parfums des roses en cinq types dominants évoquant le thé, la myrrhe, les fruits, le musc ou le parfum classique de la rose ancienne.

Soins des roses anglaises

Les rosiers anglais ne demandent pas de conditions particulières de culture. Comme les rosiers classiques, ils apprécient une bonne exposition et un sol frais et humide (paillage conseillé).

Vendus à racines nues, ils seront plantés entre novembre et mars, dans une terre amendée en fumier décomposé ou en compost, à 50 cm de distance d’autres plantations.

Apportez un peu d’engrais en début de printemps pour favoriser la floraison et rabattez chaque rosier d’un tiers en hiver.

Nouveautés de roses anglaises

Chaque année, de nouvelles créations viennent étoffer le catalogue de David Austin. 2013 voit la naissance de « The Lady Gardener », premier rosier anglais hybride de couleur abricot.

« The Albrighton Rambler » est une variété liane résistante aux petites fleurs roses.

« Carolyn Knight » présente des fleurs doubles orangées aux notes de miel et d’amande.

Quant à « Thomas à Beckett », c’est un rosier buisson particulièrement résistant, dont les roses carmin exhale le parfum classique des roses anciennes.

Laure Hamann

Visuels : The Albrighton Rambler © David Austin, Thomas a Beckett © David Austin

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Doris a écrit le 8 juillet 2015 à 0 h 18 min

    MERCI pour ces fiches une fois de plus très bien faites.

    Doris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *