cannelle

Communément appelée cannelle ou « vraie cannelle », la cannelle de Ceylan est l’écorce intérieure d’un arbre de la famille des Lauracées, le cannelier de Ceylan, qui provient de l’île de Ceylan.

Découverte il y a plus de 4500 ans, elle est parmi les épices les plus vendues dans le monde et fondamentalement cultivée en Inde, au Sri Lanka, en Chine et à Madagascar pour son huile essentielle.

A l’opposé de la cannelle de Chine prisée par les populations d’Amérique du Nord, la cannelle de Ceylan, elle, est très présente dans la cuisine européenne et possède également de nombreuses vertus thérapeutiques.

Quelles sont ces vertus  et ses bienfaits sur la santé de l’homme? Comment utiliser la cannelle pour des résultats efficaces ? Existe-t-il des contre-indications dans l’utilisation de la cannelle ? Tour d’horizon…

Cannelle de Ceylan : pour la petite histoire

Le mot cannelle vient du terme latin « canna » qui signifie roseau. Elle est l’écorce du cannelier de Ceylan, de son nom scientifique Cinnamomum verum ou cinnamomum zeylanicum.

Cet arbre est une plante très ancienne qui est cultivée dans les zones tropicales et son écorce est très prisée par de nombreuses populations.

Utilisée déjà au 3è siècle avant J-C pour l’embaumement de morts, les Grecs et les Romains antiques lui ont découvert par la suite, des propriétés toniques, aphrodisiaques, antiseptiques et diurétiques.

L’utilisation de la cannelle de Ceylan se répand progressivement : écorce, huile essentielle, poudre….etc sont alors appréciés aussi bien en cuisine qu’en phytothérapie.

La cannelle de Ceylan : description

La cannelle de Ceylan est une épice cousine de la cannelle de Chine. Prélevée sur les arbres (les canneliers de Ceylan), elle est séchée pour un usage ultérieur. La cannelle claire provenant de jeunes pousses semble meilleure et efficace. Une fois cette écorce jeune récoltée en bandes minces, elle est grattée et séchée. Les bandes se roulent alors sur elles-mêmes pendant le séchage et prennent une forme allongée : ce sont les bâtons de cannelle. Ceux-ci peuvent alors être transformés en poudre avant utilisation ou faire l’objet d’une extraction de leur huile essentielle très efficace en soins naturels. Les phytothérapeutes et les chercheurs lui ont découvert des principes actifs qui ont de nombreux bienfaits sur la santé humaine : bienfaits immunitaires, digestifs, respiratoires, uro-génitaux, et cutanés.

Cannelle  : vertus et bienfaits pour la santé

La cannelle de Ceylan a une teneur en aldéhyde cinnamique et en eugénol qui lui confère sa saveur.

Grâce à ses nombreuses propriétés, la cannelle de Ceylan aurait des effets bienfaisants sur l’ensemble de l’organisme humain. Non seulement elle a des effets semblables à ceux de l’insuline pour les diabétiques, mais elle est un fluidifiant sanguin car elle permet d’améliorer aussi la circulation sanguine vers les mains et les pieds. Elle est également capable de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang.

Toujours dans cette optique médicale, l’huile essentielle extraite de cette écorce, peut être utilisée dans le traitement des infections. Antifongique, antibactérienne, antiparasitaire, antivirale, elle est très efficace contre la plupart des microbes.

C’est un stimulant du système immunitaire, un tonique général et est efficace dans la lutte contre la fatigue. Dans les cas de troubles digestifs, notamment les diarrhées infectieuses, l’huile essentielle de la cannelle de Ceylan a fait ses preuves en agissant comme un excellent antiseptique intestinal. Elle est également indiquée dans le cas de traitement de ballonnements, de constipation, d’aérophagie, colites, coliques, mauvaise digestion, manque d’appétit,…etc.

En ORL, l’huile essentielle de la cannelle de Ceylan est recommandée dans le traitement des bronchites, rhume et grippe.

Posologie et usages de la cannelle

Pour tirer le plus grand bénéfice de l’utilisation de la cannelle de Ceylan, les thérapeutes recommandent qu’elle soit prise :

> sous forme de poudre à raison d’1 c. à café par jour pour réduire le taux de sucre dans le sang (diabétiques)

> par voie orale : l’adulte doit prendre 1 goutte d’huile essentielle associée à une huile végétale, 3 fois par jour, pendant 5 jours.

> en application cutanée ou massage : pour bénéficier de ses bienfaits immunitaires, digestifs, respiratoires et uro-génitaux, faire toujours diluer l’huile essentielle dans de l’huile végétale avant l’application/massage sur l’abdomen (troubles digestifs), sur la colonne vertébrale, les pieds, la voûte plantaire (ORL), sur le dos, les pieds et la plante (troubles immunitaires). Soignez également vos verrues en appliquant l’huile essentielle pure uniquement sur la verrue tout en évitant les pourtours.

Pour les traitements uro-génitaux, il est impératif de suivre les conseils d’un thérapeute pour l’utilisation par voie orale.

> Pour aller plus loin, les thérapeutes affirment que l’huile essentielle de la cannelle de Ceylan a des propriétés particulières qui agissent comme tonifiant du système nerveux. Pour en jouir, il est recommandé en olfaction dans le traitement d’angoisse, d’asthénie physique et/ou psychique, de déprime latente, de somnolence et d’inhibitions mentales.

Même dans le cas de frigidité ou d’impuissance, l’huile essentielle de la cannelle de Ceylan peut vous sortir d’affaire : en olfaction ou en massage dans le bas du dos après dissolution dans de l’huile végétale.

Conseils/astuces pratiques à propos de la cannelle

La prise de l’huile essentielle de la cannelle de Ceylan par voie orale doit impérativement être recommandée par un spécialiste (dosage, posologie).

Pour ce qui est de l’utilisation en application cutanée ou massage, il est vivement conseillé de ne jamais l’utiliser pure mais toujours diluée dans une quantité suffisante d’huile végétale, en raison de ses propriétés décapantes.

La cannelle de Ceylan est contre-indiquée chez les enfants de moins de 12 ans, les femmes enceintes, allaitantes, chez les personnes souffrant d’intolérance cutanée. L’huile essentielle est prohibée dans les bains, en inhalation et en diffusion.

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Et la cannelle de chine? a écrit le 21 février 2018 à 21 h 23 min

    Est ce que les précautions écrits à la fin de l’article s’appliquent aussi à la cannelle de chine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *