ecorce saule blanc bienfaits

Quelles sont ces propriétés ? Quelle est son impact sur l’organisme ? Comment en tirer les bienfaits ? 

Ses fruits se présentent sous la forme de capsules de forme allongée, mais c’est très souvent l’écorce de son arbre qui est utilisée en phytothérapie. Toujours considéré comme le symbole de l’immortalité en Extrême-Orient, notamment au Tibet où il est l’arbre de vie, le saule a des propriétés médicinales.

Souvent appelé saule blanc, « osier blanc », « sandre », ou « saule argenté », le nom scientifique du saule est « Salix Alba » .

C’est un arbre qui pousse dans les zones humides.

Saule blanc, pour la petite histoire…

Bien qu’elle soit très amère, l’écorce de saule a longtemps servi à fabriquer du pain dans les pays nordiques. En effet, les peuples la faisaient cuire dans 2 eaux, la faisaient ensuite sécher puis la réduisaient en poudre. Celle-ci était alors introduite en infime quantité dans la pâte à pain.

Depuis près de 3 millénaires, le saule a permis de soulager les douleurs articulaires et faire baisser la fièvre. Pendant le moyen âge,le saule aurait été efficace contre les vomissements et les verrues. Ce n’est qu’en 1829 que le pharmacien français Leroux découvre et isole le principe actif de l’écorce de saule dont les effets sont semblables à ceux de l’aspirine.

C’est alors le début d’une longue histoire entre l’écorce et l’être humain. Ses bienfaits sur l’organisme ne sont plus à démontrer : en infusions, décoctions, …etc sont très efficaces pour venir à bout de nombreux maux et troubles.

Bienfaits de l’écorce de saule blanc

L’acide salicylique est la principale propriété de l’écorce de saule. Raison pour laquelle, elle est considérée comme l’aspirine végétale.

Grâce à ses effets antalgiques et anti-inflammatoires, les phytothérapeutes préconisent cette écorce dans le traitement des douleurs inflammatoires et articulaires (rhumatismes, arthroses), et les douleurs lombaires.

Pour en bénéficier, il faudrait prendre l’écorce séchée des jeunes rameaux de 2-3 ans, en tisane ou décoction.

Ses propriétés fébrifugesla rendent efficace pour faire baisser la fièvre, la grippe, pour soulager les maux de tête,  dedentset les règles douloureuses.

Utilisation de l’écorce de saule blanc

Pour tirer au maximum profit des bienfaits de l’écorce de saule, les experts recommandent de la prendre sous forme de tisane, décoction ou teinture.

Pour en préparer une décoction, il suffit de :

  • Jeter 20g de l’écorce dans 1 litre d’eau,
  • Faire bouillir le tout pendant 5 min.
  • Laissez ensuite infuser pendant 10 min et prenez-en 3 fois par jour.
  • Ne pas excéder ¼ litre à ½ litre par jour.

En infusion, faites bouillir 2 à 3 g d’écorce dans 1 tasse d’eau. Buvez-en à chaque repas.

Pour soulager les rhumatismes, la teinture est également efficace. Il faudrait alors mettre dans de l’eau, ½ c. à café de teintureet en prendre 3 fois par jour.

Conseil malin

L’écorce de saule est déconseillée aux personnes souffrant d’hyperacidité, d’ulcères de l’estomac ou du duodénum, d’insuffisance rénale, aux personnes sujettes aux hémorragies, aux asthmatiques, et aux femmes enceinteset allaitantes.

Cette écorce est également un anaphrodisiaque. Il est recommandé de ne pas associer la prise d’une préparation d’écorce de saule à d’autres médicaments et de prévenir votre médecin dans le cas d’un traitement.