Ylang ylang huile essentielle

Ylang ylang est un arbre très prisé pour ses fleurs dont est extraite une huile essentielle utilisée en parfumerie et aromathérapie.

L’Ylang-ylang peut être cultivé – quelle que soit la nature du sol – dans un pot, une serre chaude, une véranda chauffée ou à l’intérieur d’un appartement lumineux.

Voici un arbre rustique et très résistant, l’Ylang-ylang fleurit dès ses 2 ans, puis, toute l’année.

Entre histoire et légende …

Au travers de contes et légendes, les civilisations ont tenté de retranscrire et perpétuer l’Histoire de cette plante aux senteurs envoûtantes, dont il y a très peu d’écrits.

Une légende Philippine inspirée d’une histoire d’amour véritable – raconte que des divinités donnèrent une fille nommée Ylang à un couple, et

ordonnèrent «que personne ne la touche » !. À l’âge adulte, elle tomba amoureuse d’un homme qui lui offrit des fleurs. A leur contact, la jeune fille se transforma en un majestueux arbre aux fleurs parfumées. Et depuis ce jour, le jeune homme crie le nom de sa dulcinée « Ylang, Ylang »…

Ylang ylang, un arbre vertueux

Le nom scientifique de ce grand arbre aux branches noueuses est « cananga odorata », dérivé de « kananga » ou « kenonga », son nom malais.

Ylang ylang planteQuant à « Ylang-ylang », il s’agit de son nom vernaculaire dérivé de « tagalog », (nom de l’arbre en Philippin) signifiant « la fleur des fleurs ».

Arbre à croissance rapide pouvant mesurer de 2 à 30 mètres selon l’âge, l’Ylang-ylang se caractérise par un tronc légèrement courbé, une écorce lisse de couleur gris à blanc argenté.

D’un vert foncé, ses feuilles elliptiques et légèrement pointues mesurent 20 cm de long. Ses fleurs, suspendues à une longue tige, sont de couleur variant du jaune verdâtre au rose et composées de 6 pétales en forme d’étoile de mer.

Ses fruits, de couleur vert foncé puis noir à maturité, contiennent entre 6 et 12 petites graines ovales et aplaties, de couleur brun clair.

Bienfaits du Ylang ylang

Encore appelé « Ylang-ylang des Philippines », « Ilang-Ilang de Bornéo », « Canang odorant », ou orthographié « ilang-ilang », cette plante dont on extrait des fleurs mûres, une huile essentiellepar distillation, revêt des vertusthérapeutiquesinsoupçonnées.

Riche en esteret en linalol, les principales propriétésde l’huile essentielle d’Ylang-ylang sont calmante,sédative, antispasmodique, stimulante,hypotensive, relaxanteet enfin, bradycardisante.

En aromathérapie, elle est indiquée pour différentes choses :

  • l’anxiété,
  • les troubles du sommeil,
  • l’hypertension artérielle,
  • Calmer les règles douloureuses,
  • Les spasmes respiratoires
  • Les affections ORL,
  • Calmer douleurs musculaires, articulaires et dentaires,
  • Certains troubles cardiaques bénins.

Ainsi, pour soulager rhumatismes, œdèmes, jambes lourdes, cellulites, varices, troubles digestifs, névralgie etc… l’huile essentielle d’ilang-ilang n’a plus de secret.

Utilisée en cosmétique, l’essence d’ylang-ylang revigore les cellules dermiques(peau fatiguée, grasse et terne) et revitalise les cheveux ternes.

Aux propriétés attribuées à l’essence d’Ylang-ylang des philippines, s’ajoutent la stimulation intellectuelle et sexuelle.

Conseils d’utilisation du Ylang-ylang

 A des fins thérapeutiques, L’HE « Cananga odorata totum » ou«  ylang ylang complète », obtenue par distillation entière de la plante, est plus indiquée.

En usage externe (cutané), il est indiqué de diluer 1 goutte d’essence d’ylang-ylang dans 4 gouttes d’huile végétale avant application et massage de la zone concernée (thorax, bas-ventre, plante des pieds etc…).

Ylang yang et cheveux :

Pour des cheveux plus sains, quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang sont à diluer dans un shampooing avant usage.

Diffusée, administrée par inhalation ou par voie orale, ces formes d’utilisation de l’huile essentielle nécessitent un avis professionnelet/ou médical.

L’HE d’Ylang-Ylang est à éviter chez la femme enceinte, allaitante et l’enfant de moins de 6 ans.


En cas de doute, il est impératif de consulter un médecin.

©praisaeng, ©art Photo