L’angélique officinale est une très grande plante aromatique, de la famille des ombellifères, que l’on aime utiliser en cuisine et en pâtisserie plus particulièrement.

Mais l’angélique officinale a aussi des vertus médicinales reconnues, notamment dans la lutte contre la fatigue.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Angelica archangelica officinalis
Famille : Ombellifères
Type : Plante aromatique, vivace

Hauteur : 1 à 2 m
Exposition : Soleil ou ombre
Sol : Léger, bien drainé et frais

Récolte : Du printemps à l’automne

Plantation de l’angélique :

Au printemps ou à l’automne, l’angélique se plante tout à fait normalement dans une terre bien ameublie, idéalement mélangée à du terreau.

  • S’assurer que l’angélique officinale aura la place de se développer en largeur, prévoir pour cela 50 cm en tous sens
  • Ne pas déplacer l’angélique une fois en place

Multiplication de l’angélique :

Cette opération n’est pas si évidente mais, si elle réussi, la satisfaction est immense.

  • Prélever les graines fraiches durant l’été
  • Semer directement en terre, par poquet de 3 ou 4 graines
  • La levée a lieu au bout de 3 semaines environ
  • Supprimez alors les jeunes plants les moins vigoureux pour n’en garder qu’un seul tous les mètres
  • La 1ère année ne donne lieu qu’à des feuilles
  • Il faudra attendre 2 ans pour voire les premières tiges pousser

Entretien, taille de l’angélique :

Facile d’entretien , l’angélique ne réclame que très peu de soins une fois qu’elle est bien installée.

  • Arroser en cas de sécheresse ou de fortes chaleurs.
  • Si vous ne souhaitez pas récolter les graines, supprimer les fleurs avant qu’elles ne montent en graines.

Angélique en hiver :

Avant les premières gelées, en général courant novembre selon les régions, vous pouvez couper les feuilles sèches au ras du sol.

  • Rabattre les tiges à l’automne.
  • Récupérer les graine les besoin pour les semer au printemps suivant

Angélique officinale et récolte :

Toutes les parties de l’angélique officinale se récoltent.

  • Les racines comestibles et aromatiques se récoltent à l’automne dès la première année.
  • Les tiges sont récoltées au printemps la deuxième année.
  • La récolte des tiges a lieu l’année suivant le semis.

Utilisation de l’angélique :

On consomme toutes les parties de l’angélique, aussi bien les racines que les pétioles et les tiges.

Outre les vertus thérapeutiques reconnus depuis longtemps, l’angélique entre dans la composition de nombreuses recettes.

  • On l’utilise en pâtisserie où, une fois confite, elle permet de décorer les desserts.
  • On utilise aussi l’angélique officinale dans le Gin et certaines liqueurs et vins.
  • On peut aussi la ciseler pour aromatiser les plats, elle fait partie de la même famille que le persil, la carotte ou encore l’aneth.
  • On cuisine les feuilles en salade, ou cuites comme les épinards.

Conseil malin à propos de l’angélique :

En coupant les fleurs au fur et à mesure vous prolongerez la durée de vie de votre angélique

  • Alain de l'Eprevier a écrit le 4 septembre 2014 à 12 h 22 min

    Il manque une solution pour se procurer des graines car il semble que ce ne soit pas si facile !
    Qui peut m’en procurer, pas trop vieilles, pour qu’elles germent ?

    • Marie-Louise MONTI a écrit le 27 mai 2016 à 16 h 49 min

      Bonjour,
      Il est peut-être un peu tard par rapport à votre demande, mais je peux vous proposer des graines d’angélique encore sur les tiges.
      Au plaisir de vous aider.

      • Urrustoy Etienne a écrit le 30 juillet 2016 à 14 h 28 min

        Bonjour,

        Est-ce qu’il vous resterait quelques graines d’angelique officinale ?

        Cordialement,

        Etienne U

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *