terreau

Le terreau est un support de culture qui participe à la croissance de la plante, à son enracinement et à la bonne assimilation des nutriments dont elle a besoin.

Il existe de nombreux terreaux et parmi eux de nombreuses variations de qualité, comment y voire plus claire ?

Toutes les plantes ne présentent pas les mêmes caractéristiques agronomiques et elles ont donc des exigences différentes en matière de support de culture.

Définition du terreau

Support de culture indispensable à la croissance des plantes, le terreau pourrait se définir comme étant un substrat naturel composée de matière végétale issue de la décomposition de végétaux.

On y ajoute parfois des produits issus de décomposition animale dans le but d’amender et de fertiliser davantage le terreau, on parle alors d’engrais organique.

Le terreau favorise l’enracinement de la plante, la rétention en eau (cela vise à maintenir le plus longtemps possible les arrosages dans la terre) et l’aération.

Composition du terreau

Si le terme terreau englobe de nombreuses « recettes » et donc différentes qualités de substrats, on retrouve globalement certaines matières incontournables dans la composition du terreau.

  • On y trouve de la tourbe brune, de la tourbe blonde, du compost de différentes matières végétales, de la perlite pour les terreaux de semis et de bouturage ou encore de la Terre Noire de Brière.
  • Les compositions varient d’un producteur à l’autre et ne sont donc naturellement pas toutes de la même qualité.
  • Aujourd’hui, la tourbe étant difficilement renouvelable, de nouvelles matières sont apparues comme l’Hortifibre ou la Terre Noire de Brière.
    Elles présentent des caractéristiques proches de celle de la tourbe tout en ayant des ressources presque inépuisables.
    En l’utilisant, vous participez donc à la protection de l’environnement.

Avantages du terreau pour la plantation

terreauSi la plupart des plantes peuvent pousser sans terreau, leur apporter un substrat de qualité leur permet en revanche de pousser et de se développer dans des conditions optimales et donc de donner le meilleur d’elles-mêmes.

Grâce à sa valeur nutritive, le terreau apporte les nutriments dont la plante a besoin.

Le compost de différentes matières végétales tel que l’écorce ou le fumier présents dans le terreau est par ailleurs un véritable « stimulateur » pour la plante.

  • Les producteurs ajoutent souvent de l’engrais organique dans le mélange pour accroître et prolonger cette caractéristique.
  • Sa rétention en eau permet de maintenir un bon niveau d’humidité dans le sol. Cela favorise l’apport des minéraux indispensables à la bonne croissance de la plante.
  • Enfin, le terreau permet une meilleure aération au niveau des racines et favorise donc l’ancrage et la respiration du système racinaire.

Choix du terreau : universel, géranium, orchidées, etc…

Il existe de très nombreux types de terreau au point qu’il est parfois difficile de s’y reconnaitre dans les allées des jardineries, des pépinières ou des grandes surfaces.

  • A vrai dire, si tous les terreaux présentent des caractéristiques particulières, le phénomène marketing a voulu que chaque plante ait son terreau.
  • On peut considérer que les différences apportées par chaque produit ne sont pas suffisantes pour justifier autant de références.
  • Mais les grandes familles de végétaux ont tout de même intérêt à recevoir un terreau adapté.
    On retrouve principalement les plantes de bruyère, plantes fleuries et géraniums, plantation des arbres, arbustes et rosier, bonsaï, plantes d’intérieur, plantes méditerranéenne, etc…

Le terreau universel ou plantation

Le terreau universel ou plantation, de part sa composition, a paradoxalement une utilisation limitée.

Les terreaux universels sont souvent largement composés de matières compostées comme des écorces de pin.

Ils conviennent donc parfaitement à la plantation d’arbres et d’arbustes, mais pas du tout au rempotage de plantes fleuries ou aux plantes de terre de bruyère. Ces dernières nécessiteront, par exemple, de la terre de bruyère.

Les terreaux « universel » et « plantation » conviennent généralement à la plantation d’arbres et d’arbuste, les plantes fleuries, les rosiers, mais le rempotage ou encore certains végétaux comme les bonsaïs, les cactus ou les orchidées, nécessitent un terreau particulier.

Il existe aujourd’hui de nombreuses déclinaisons de terreaux, plantes méditerranéenne, olivier, palmier, carré potager, etc… Tous ne présentent pas des différences notoires mais en revanche ils auront toujours un intérêt plutôt positifs pour vos plantes.

Période d’utilisation du terreau

La période d’utilisation du terreau dépend naturellement des plantes et de leurs besoins. En fonction de la période de floraison et/ou de repos végétatif, il est bon de savoir quand utiliser le terreau pour une meilleure assimilation.

Conseil malin à propos du terreaux

De manière générale, les caractéristiques du terreau sont bonnes. 

L’apport de terreau à la plantation est un vrai plus car il améliore la reprise et la croissance de toutes vos plantations.


© Václav Mach