1247042373semis

Qui n’a jamais rêvé de voir pousser une plante dans son jardin, d’admirer une petite graine qui se transforme et se développe pour devenir un véritable végétal ?

S’il est un plaisir particulier que chaque jardinier peut connaître, c’est bien celui du semis.

Cette méthode de culture est loin d’être difficile et sera surtout la
plus économique et la plus gratifiante pour tous les jardiniers.

C’est la méthode la plus naturelle de reproduction pour une plante, mais semer impose quelques règles simples et efficaces pour optimiser la croissance de la plante dans les meilleures conditions !

Les règles pour bien semer

  • Avoir un sol de qualité: Choisissez un terreau spécial semis qui vous apportera souplesse et légèreté.
  • Choisir la bonne période : les semis s’effectuent surtout au début du printemps, mais certaines espèces de plantes nécessitent un semis à l’automne ou à la fin de l’hiver.

Les différents types de semis

Voici la méthode à employer pour chacun d’entre eux :

(cliquez sur le type de semis souhaité)

  • Semis en place : Il s’effectue en pleine terre lorsqu’il n’y a plus aucun risque de gelée, là où la plante poursuivra ensuite toute sa végétation.
  • Semis sous abri : Il peut s’effectuer dès la fin de l’hiver, avant l’arrivée du printemps.
    C’est un semis qui se réalise à l’extérieur, mais sous abri vitré pour capter les rayons du soleil et améliorer la température.
  • Semis en pépinière : Il concerne principalement les plantes fragiles et craignant le froid.
    On le réalise en général sous serre.
  • Semis en terrine : C’est la meilleure façon de procéder pour un semis sous abri ou en pépinière.
    On l’utilise pour les semis à graines fines.