plantation rosier

La plantation d’un rosier est une étape très importante.

Bien faite, elle facilite la reprise des rosiers, leur développement et la floraison.

On le trouve soit en conteneur, c’est à dire dans le pot dans lequel il a subi son dernier rempotage, soit à racines nues.

Les rosiers résistent particulièrement bien au froid (jusque -25°) mais ont besoin de soleil pour fleurir.
Vous lui choisirez donc un endroit bien ensoleillé et plutôt abrité du vent.

Quand planter un rosier ?

Idéalement, la plantation des rosiers s’effectue à l’automne pour favoriser l’enracinement avant la reprise.

Vous pourrez néanmoins les planter au printemps s’ils sont en conteneur ou en pot en arrosant plus généreusement durant les premiers mois suivant leur mise en terre.

Mais durant tout l’hiver, si le temps le permet et qu’il ne gèle pas il est aussi possible de planter vos rosiers.

Bien planter un rosier

plantation rosierLa plantation du rosier est relativement simple.

Les rosiers à racines nues se planent impérativement à l’automne, idéalement en novembre.

Acheté en pot ou en conteneur, la période a moins d’importance même s’il est toujours préférable de planter à l’automne.

  • Creuser un trou d’environ 50 cm de large et de 40 cm de profondeur. La taille du trou a son importance pour le développement des racines
    .
  • Mettre au fond du trou un amendement du type fumier et algues.
    Vous pouvez également mettre un stimulateur de racines. C’est un produit que vous trouverez en jardinerie et qui facilite le développement des racines
    .
  • Mélanger ensuite la terre de votre jardin avec du terreau plantation. Vous pourrez également utiliser un terreau spécial ou même universel
    .
  • Griffer légèrement les racines pour les séparer les unes des autres.
    Vous pouvez les séparer les unes des autres avec vos doigts
    .
  • Tremper la motte dans un seau d’eau afin de ré-humidifier les racines. Cette étape favorise la reprise des rosiers
    .
  • Placer la motte au milieu en étalant les racines au fond du trou. C’est à effectuer avec soin et délicatesse afin de ne pas casser les racines
    .
  • Recouvrir avec votre mélange de terre et de terreau en tassant le tout pour qu’il n’y ait aucun trou d’air entre la terre et les racines.

Arroser abondamment et tassez de nouveau la terre.

Planter un rosier à racines nues

IMPORTANT : La plantation d’un rosier à racines nues ne peut pas s’effectuer en dehors de la période courant de la mi-novembre jusque la fin du mois de février, en évitant à tout prix les périodes de gel.

Suivez le même processus que pour un rosier en conteneur, mais au lieu de tremper la motte dans l’eau,

  • Coupez les racines afin de laisser une longueur de 20-25 cm environ.
  • Trempez les racines dans un pralin afin de favoriser leur contact avec le terreau une fois en terre.

Lors de la plantation, il est important de bien tasser lorsque le rosier est en terre afin que toutes les racines soient en contact avec votre mélange de terre de jardin et de terreau.

Exposition pour planter un rosier

Les rosiers ont besoin de beaucoup de soleil pour fleurir abondamment.

  • Choisissez donc un lieu bien exposé et ensoleillé
  • Évitez les zones où la terre est lourde et humide, où l’eau stagne, car les racines du rosier n’aiment pas ça et ça facilite le développement des maladies
  • Préférez donc une terre riche, légère et bien drainé

A lire aussi sur les rosiers

La Taille des rosiers :

Tous les ans, il faut tailler les rosiers. C’est la garantie d’avoir une belle floraison et de favoriser le bon développement de votre rosier.

A lire sur la plantation :

La plantation du rosier est importante, mais celle des autres plantes et arbustes l’est également.


© Valerii Honcharuk