Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / A l’automne et en hiver, pourquoi planter ses arbres et arbustes en racines nues ?

A l’automne et en hiver, pourquoi planter ses arbres et arbustes en racines nues ?

racines nues
0

La plupart des arbres et arbustes sont aujourd’hui vendus en conteneur, ce qui permet de les planter indifféremment au printemps ou en automne. Certains autres sont vendus en racines nues. Que signifient les termes « racines nues » ? Et surtout quels sont les avantages et inconvénients de cette solution ?

C’est quoi exactement un arbre ou un arbuste en racines nues ?

Des végétaux vendus en racines nues désignent des arbres ou arbustes vendus avec les racines apparentes. On peut se les procurer sans conteneur ni pot, avec les racines visibles, pratiquement dénuées de terre.

racines nuesC’est par définition une plante que l’on a déterrée puis conditionnée en racines nues. Et qui doit surtout être remise en terre très rapidement au risque de voir ses racines se dessécher. Il ne faut jamais attendre plus de 3 jours pour replanter l’arbre ou l’arbuste.

Tous les végétaux ne peuvent pas être conditionnés ainsi. Seuls les arbres au feuillage caduc (chêne, charme, frêne…) ou les arbres fruitiers, les arbustes d’ornement ou les arbustes de haie caducs, et les rosiers sont proposés en racines nues.

De même, les végétaux à racines nues ne sont disponibles à la vente qu’en période de dormance ou repos végétatif, c’est-à-dire de novembre (voire octobre) à fin février.

  • Souvent, la Sainte-Catherine marque le début de la plantation des végétaux à racines nues.
  • Ce qui implique une plantation en automne ou en plein hiver.
  • Pour autant, cette plantation doit toujours se faire hors gel.
  • Donc acheter des végétaux en racines nues oblige à anticiper et à préparer la plantation en amont en creusant le trou quelques jours avant.

Les avantages de la plantation en racines nues ?

racines nues

Rosiers en racines nues

L’achat de plantes à racines nues recèle de nombreux avantages. Essentiellement d’ordre économique.

  • Ces arbres ou arbustes demandant moins d’entretien donc moins de travail, coûtent nettement moins cher.
  • Ils poussent en pleine terre, ne sont pas conditionnés en pot, sont plus simples à stocker…autant d’avantages qui expliquent un prix moindre.

Au-delà de cet aspect, ces végétaux se montrent souvent plus robustes.

  • D’abord parce qu’ils ont poussé en pleine terre et ont pu développer un système racinaire plus vaste, plus ramifié et plus solide.
  • Ensuite parce qu’ils sont souvent plus résistants à l’amplitude thermique, au froid, à la sécheresse.
  • Enfin, un arbre ou un arbuste vendu en racines nues n’a pas été contraint dans un pot dès les premiers temps de son développement. Donc, il bénéficiera d’une vigueur supérieure. Et il reprendra plus vite au printemps.

La plantation en racines nues est toujours intéressante quand on veut constituer une longue haie ou un verger. Vous gagnerez du temps et de l’argent !

Des inconvénients aussi

Les inconvénients sont assez limités :

  • Un laps de temps réduit entre l’achat et la plantation
  • L’obligation de planter en automne et en hiver, ce qui peut être difficile dans certaines régions de par les conditions climatiques

Comment procéder à la plantation ?

Avant de planter votre arbre, arbuste ou rosier, il est important d’habiller et de praliner les racines. Habiller les racines consiste à les couper au sécateur pour les égaliser. Et praliner veut dire tremper les racines dans un mélange de terre et d’eau. Ces deux techniques favorisent la reprise des végétaux.

Ensuite place à la plantation :

racines nues

Habillage des racines

  • Creuser un trou 2 ou 3 jours avant le jour J en supprimant cailloux et mauvaises herbes
  • Mélanger la terre extraite avec du compost et, éventuellement du sable si votre sol est trop lourd
  • Décompacter le fond du trou et mettre une couche de graviers
  • Planter éventuellement un tuteur
  • Déposer l’arbre ou l’arbuste dans le trou en étalant bien les racines à l’horizontale
  • Combler le trou et arroser abondamment.

Et si vous n’avez pas le temps de planter immédiatement ?

Certes, la plantation doit se faire rapidement mais parfois les aléas de la vie, le gel, les intempéries nous empêchent de le faire. Dans ce cas, il est possible de mettre vos arbres et arbustes en jauge. Ce qui signifie les planter provisoirement, en position couchée, dans une tranchée.


©TheFutureis ©Gastello ©MichaelVi ©Azem


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *