planter fruitier

Cerises, pommes, poires… Quel plaisir de récolter les fruits de son jardin !

L’automne est la bonne saison pour planter les fruitiers.

Vrai verger, petit jardin ou balcon : des variétés existent pour toutes les configurations.

Bien choisir son arbre fruitier

L’idéal pour choisir son fruitier : goûter ses fruits. N’hésitez pas en faire la demande à votre pépiniériste. Si cela n’est pas possible, renseignez-vous sur leur période de récolte, leur utilisation, la durée de leur conservation et leur goût !

Le mieux est de choisir des variétés locales, qui seront parfaitement adaptées à la terre et au climat de votre région, mais si vous hésitez, il existe des rustiques qui conviennent partout, comme la « Golden Delicious » pour les pommiers ou la « Beurré Hardy » pour les poiriers. Les pêchers et abricotiers ont généralement besoin de la douceur du Sud, mais la « Pêche de Nancy » et la « Bergeron » se plantent au nord de la Loire.

Préférences pour un fruitier

Les fruitiers ont besoin d’être au soleil et à l’abri des vents froids.

Tous apprécient un sol bien drainé, avec une préférence pour les terres riches pour les pommiers et les poiriers, légers pour les pêchers, les cerisiers et les abricotiers – ces deux derniers supportant les terres caillouteuses et calcaires.

Choisissez deux variétés différentes pour profiter d’une pollinisation croisée.

Si vous n’en plantez qu’un, optez pour un arbre fruitier auto-fertile.

Fruitiers formés, nains, à palisser…

info fruitiersLes fruitiers sont disponibles sous de nombreuses formes qui permettent de les adapter à tous les jardins.

Du fait de leur faible encombrement, les arbres à palisser conviennent aux petits jardins.

Les fruitiers nains, qui ne dépassent pas 150 cm une fois adulte, se cultivent en bacs sur le balcon. Précisons que leurs fruits sont de taille normale !

Les fruitiers formés sont des arbres qui ont déjà quelques années, ce qui permet une fructification rapide – généralement l’année suivant leur plantation – et moins de soins : parfaits pour les débutants !

Plantation d’un fruitier

Plantez vos fruitiers à la fin de l’automne – pour favoriser leur enracinement – dans un trou deux fois plus important que le volume des racines. Installez le palissage ou le tuteur avant l’arbre. Pralinez les racines, ajoutez quelques poignées de compost mûr et arrosez généreusement pour tasser la terre.

Le point de greffe doit se trouver au niveau du sol.

Paillez et arrosez en cas de sécheresse pendant les deux premières années.

Laure Hamann

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • elame a écrit le 8 novembre 2015 à 18 h 52 min

    Comment obtenir un pommier nain (golden delicious)?

  • durand Thierry a écrit le 25 juillet 2015 à 14 h 46 min

    Au bout de combien’ de temps obtient ton u’ fruits sur un pommier

  • Nadjia a écrit le 12 juillet 2014 à 7 h 22 min

    bonne continuation

  • jean cartier a écrit le 5 juin 2014 à 10 h 10 min

    Bonne Continuation merci

  • bouhedli a écrit le 5 juin 2014 à 10 h 09 min

    merci pour vos conseil c’est clair et synthétique j’ai appris beaucoup merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *