Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fruitiers / Abricotier : conseils de culture pour de délicieux abricots

Abricotier : conseils de culture pour de délicieux abricots

Abricotier
0

L’abricotier est un formidable arbre fruitier qui exige quelques soins pour récolter de beaux abricots durant l’été. Voici comment le cultiver avec succès au fil des saisons.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus Armeniaca
Famille : Rosacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur
 : 5/6 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Printemps – Récolte : Eté

La plantation, l’entretien et la taille sont importants pour éviter les maladies, assurer un bon développement et une bonne croissance à votre abricotier.

Plantation de l’abricotier

Il est recommandé de planter votre abricotier à l’automne en respectant une distance de 1,50 m entre chaque pied s’il y en a plusieurs.

Vous pourrez également planter l’abricotier au printemps ou en été mais prévoyez alors un arrosage plus régulier au début.

Ou peut-on planter un abricotier ?

abricotier plantationL’abricotier a une bonne rusticité puisque, selon les variétés, il résiste au gel et au froid allant jusqu’à -20° voire -25°.

La seule chose que craint l’abricotier, ce sont les gelées tardives lorsqu’il est en fleur.

C’est pourquoi, on ne plante les abricotiers que dans les régions ne craignant pas de gelées tardives.

Il existe en revanche des variétés à floraison tardive (vers avril) qui sont moins sensibles à ces gelées. Préférez ainsi des variétés tardives comme l’abricotier polonais.

Bien planter un abricotier :

  • L’abricotier a besoin de soleil pour bien fleurir.
  • Un sol riche et bien drainé améliorera la récolte des abricots.
  • L’abricotier craint les zones trop humides et les sols gorgés d’eau.
  • Une situation plutôt abrité des vents forts est préférable.
  • Consultez nos conseils de plantation.

La majorité des d’abricotier est autofertile.

Entretien de l’abricotier

entretien abricotierFacile d’entretien, l’abricotier ne nécessite que très peu de soins lorsqu’il est bien installé.

Afin d’éviter les maladies, un traitement en fin d’hiver permet de protéger l’abricotier d’un grand nombre de champignons.

  • Après la floraison, pulvériser de la bouillie bordelaise, notamment dans le but d’éviter la pourriture des abricots, appelée moniliose.
  • Au printemps, enfouir 1 ou 2 poignée d’engrais pour arbre fruitier au pied de l’abricotier.
  • A l’automne, épandre au pied de l’arbre du compost ou même du fumier

Maladies et parasites

Bien traité et surtout traité au bon moment, il est possible d’éviter les maladies et champignons qui touchent l’abricotier.

La première chose à éviter est le gel printanier qui peut anéantir une récolte. Planter impérativement au soleil et à l’abri du vent pour limiter ce risque.

La moniliose :

Maladie courante chez l’abricotier. Les abricots pourrissent sur l’abricotier.

L’oïdium :

Les jeunes abricots sont attaquées par ce champignon et on voit apparaître un feutre blanc sur les feuilles et des taches blanchâtres.

Les pucerons :

Ce sont les parasites les plus fréquents chez l’abricotier. Il peut être jaune, vert ou noir et s’installe souvent à l’aisselle des feuilles.

L’abricotier est sujet aux mêmes maladies que celles qui touchent le pêcher, en particulier la cloque du pêcher mais aussi la moniliose.

Taille de l’abricotier

Une taille annuelle est recommandé pour améliorer la récolte.

Abricotier tailleElle s’effectue au printemps ou à l’automne, il s’agit uniquement d’une taille visant à équilibrer l’arbre.

Maintenez une forme aérée en supprimant les branches faibles et en privilégiant les branches qui poussent vers l’extérieur.

  • Tailler l’abricotier au printemps :

Afin de stimuler l’apparition de beaux et nombreux abricots, vous pouvez pratiquer une taille de fructification avant la reprise de la végétation.

  • Tailler l’abricotier à l’automne :

Dès la chute des feuilles, on éclaircit l’arbre de manière à réduire légèrement les tiges ayant donné des fruits et on supprime les branches fragiles et abîmées.

L’abricotier étant très sensible aux blessures, il est prudent de lui mettre un mastic de cicatrisation après la taille.
En cas de production très abondante, n’hésitez pas à éclaircir au printemps en supprimant quelques fruits.

Variétés d’abricotier

Bergarouge : Couleur rouge, c’est un gros abricot, sucré et juteux, il se récolte à partir de mi-juillet.

Bergeron : Couleur jaune, il est juteux et se récolte à partir du mois d’août. C’est uen variété très résistante au gel.

Hargrand : Couleur jaune, il se comporte très bien pour la réalisation de confitures. Il se récolte à partir de mi-juillet.

AbricotierLuizet : Abricot joliment tacheté, et particulièrement juteux, il se récolte à partir de mi juillet.

Muscat : Couleur jaune, c’est une variété ancienne particulièrement savoureuse qui se récolte à partir de mi juillet.

Orangered : Couleur rouge, il est précoce puisqu’il est l’un des 1ers à être récolté. Il est croquant.

Pêche de Nancy : Couleur jaune, il offre de gros fruits au goût musqu » et se récolte fin-juillet début août

Pointu de roquevaire : Couleur jaune, il est très parfumé et reconnaissable à sa forme très pointue, il se récolte à partir de juillet.

Polonais : Couleur jaune, c’est un abricot parfait pour vos confitures, il se récolte à partir de début juillet.

Rosé de Provence :  Couleur rouge, il est très sucré et se récolte à partir de début juillet

Rouge de Roussillon : Couleur rouge, il est particulièrement parfumé et se récolte à partir de début juillet

Tardif du Tain : Couleur jaune orangée, il est tardif et se récolte fin août.

A savoir sur l’abricotier

abricotierL’Abricotier est également appelé Abricotier commun (Prunus armeniaca).

Il fait partie du genre Prunus et de la grande famille des Rosaceae.

On trouve des traces de sa culture en Chine ancienne de plus de 2000 ans.

Productif en fruit et très florifère, ce petit arbre présente beaucoup d’avantages, tant au printemps avec ses magnifiques fleurs blanc rosé qu’en été avec ses abricots jaune orangé.

Conseil malin

Inutile d’arroser abondamment car cet arbre résiste assez bien aux périodes de sécheresses passagères.


©zoya2222


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Joaquin BROTO a écrit le 2 juillet 2023 à 22 h 54 min

    Cela arrive très fréquemment. On parle de l’alternance de l’abricotier. D’autant plus qu’il est très sensible aux perturbations dues à la météorologie.

  • Lulu a écrit le 25 mai 2021 à 23 h 57 min

    Bonsoir, au risque de passer pour un doux dingue, il faut prendre un bâton et taper fortement le tronc; plutôt le soir afin de ne pas être vu par les voisins… la fructification repartira l’année suivante. Et c’est pas une blague.