Connexion
Accueil / Jardinage / Reportage / Voici comment faire mûrir des fruits pas assez mûrs après la récolte

Voici comment faire mûrir des fruits pas assez mûrs après la récolte

Faire murir un fruit rapidement
0

On a tous cueilli ou acheté des fruits qui n’étaient pas assez mûrs pour être consommés. On se demande alors comment faire pour accélérer leur mûrissement. Si certaines astuces ont fait leurs preuves, elles ne fonctionnent pas avec tous les fruits. En effet, ces derniers doivent être climatériques pour continuer de mûrir après la cueillette. On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un fruit climatérique ?

  • Seuls les fruits climatériques ont la capacité de mûrir après avoir été cueillis. Ce processus est possible grâce à leur capacité à émettre un gaz, l’éthylène. Celui-ci active des enzymes qui poursuivent leur mûrissement.
  • À l’inverse, les fruits non climatériques doivent être achetés mûrs et consommés rapidement, car ils s’altèrent vite et pourrissent (agrumes, ananas, cerise, fruits rouges, kaki, litchi, pastèque, raisin).

La liste des fruits climatériques :

Faire mûrir les fruits climatériques

Il existe plusieurs façons pour faire mûrir ces fruits et cela de façon 100 % naturelle.

 

De façon générale :

  • faire mûrir des fruits rapidementSi l’on veut que les fruits mûrissent tranquillement, ce qui permet de mieux gérer son stock, on peut les placer ensemble dans une corbeille à température ambiante. On les retournera régulièrement pour voir l’avancement du mûrissage.
  •  Lorsque l’on souhaite les consommer plus rapidement, il faut les placer dans un sac en papier avec deux ou trois pommes déjà bien mûres ou une banane. Ces fruits sont connus pour accélérer encore davantage le mûrissement, car ils produisent énormément de gaz.
  • À défaut d’avoir une pomme ou une banane à disposition, on peut envelopper le fruit seul dans plusieurs feuilles de papier journal.

Pour les fruits plus délicats :

On choisira plutôt un sac ou un linge en coton (torchon) pour enfermer les abricots, les pêches ou les brugnons, car leur peau délicate se flétrit au contact du papier.

Petite astuce supplémentaire :

Pour faire mûrir des fruits qui peuvent être très durs comme la mangue, il suffit de les placer dans un saladier et de les recouvrir de riz. Cela emprisonne le gaz éthylène accélérant le processus de mûrissement.

Le saviez-vous ?

Lorsque les fruits ont atteint leur maturité, on peut les conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur plusieurs jours et les sortir seulement avant de les consommer. En effet, le froid ralentit la production de gaz. On évitera tout de même la banane, car elle noircit facilement au frais, et la tomate qui perdra goût et parfum.

Précautions à prendre avec les autres fruits

faire mûrir des fruits, les précautions à prendrePour éviter que les fruits non climatériques s’abiment, il faut les séparer des fruits climatériques.

  • En effet, ils se dégradent déjà très vite après avoir été cueillis et achetés.
  • Et le gaz éthylène dégagé par les fruits climatériques les altère encore plus rapidement.
  • Mieux vaut composer deux corbeilles en distinguant bien les deux types de fruits.

À lire aussi :

Conseil malin

Pour faire mûrir les fruits rapidement, il est possible de remplacer le sac en papier par un plateau avec une cloche ou une boîte hermétique. L’idée étant que le gaz éthylène reste concentré dans un environnement clos pour agir rapidement. Éviter dans tous les cas de laisser ou de placer les fruits dans un sac en plastique, car cela provoque leur pourrissement.


©KamranAydinov,©stockking, ©aleruana, ©freepik


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *