Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fruitiers / kiwai, le kiwi de Sibérie

kiwai, le kiwi de Sibérie

Kiwaï
0

Le kiwaï en résumé :

Nom latin : Actinidia arguta

Nom commun : kiwaï
Famille : Actinidiacées
Type : liane

Hauteur : 5 m
Distance de plantation : 2 à 3 m

Exposition : ensoleillée, non-venteuse
Sol : frais, riche, léger et drainé, non-calcaire

Plantation : automne, printemps – Récolte : septembre-octobre

Le kiwaï, communément appelé Kiwi de Sibérie, est une liane volubile originaire d’Asie, qui appartient à la famille des Actinidiacées, au même titre que son cousin le Kiwi (Actinidia chinensis ou Actinidia deliciosa). La liane du Kiwaï peut atteindre 5 m de hauteur, et elle produit un très beau feuillage caduc composé de grandes feuilles en forme de cœur.

La floraison intervient au début de l’été, et présente alors des fleurs blanc-verdâtre à anthères pourpres, très parfumées et mellifères.

Chez les pieds femelles, ou en présence d’une variété autofertile, cette floraison est suivie par l’apparition de baies ovoïdes, plus petites que celles du kiwi, offrant une peau lisse et fine. Elles sont aussi plus sucrées et plus riches en vitamine C et calcium. La saveur des fruits du kiwi de Sibérie rappelle sensiblement celle de la groseille à maquereau.

Semis et plantation du kiwaï

Le semis du kiwi de Sibérie est entrepris au début du printemps ou à l’automne sous abri, après une période de 8 à 12 semaines dans le réfrigérateur.

  • Semez vos graines de kiwaï dans des godets remplis d’un mélange composé aux 2/3 de terreau et 1/3 de sable. On peut aussi utiliser un terreau spécial semis.
  • Tassez légèrement le substrat avant d’y déposer les graines et de les recouvrir d’une fine couche de ce même mélange.
  • Vaporisez vos semis sans les détremper, mais suffisamment pour que le substrat soit humidifié en profondeur.
  • Installez les godets dans une mini-serre ou dans une pièce chauffée entre 25°C et 30°C.

Plantation du kiwaï

La plantation du kiwi de Sibérie intervient de préférence à l’automne, mais elle peut également avoir lieu au printemps si vous résidez dans une région soumise à des hivers froids.

  • Installez le pied de kiwaï dans un sol frais, riche, léger et bien drainant (il redoute l’humidité stagnante), et surtout non-calcaire.
  • Optez pour une situation ensoleillée, et si possible à l’abri des vents forts.

Creusez des trous de plantation de 50 cm en tous sens, en veillant à espacer les pieds de 2 à 3 m entre eux.

  • Installez un lit de graviers au fond du trou, ensuite recouvert d’un mélange de terre et de tourbe.
  • Couchez la motte du kiwaï en biais, ramenez les tiges à la verticale, remblayez, tuteurez, et arrosez abondamment.

Culture et entretien du kiwaï

Kiwaï - Actinidia arguta - Culture EntretienLe Kiwaï est une plante très rustique, capable de résister à des températures atteignant les -20°C. On peut donc le cultiver en pleine terre sous nos latitudes.

Si votre plant de kiwaï n’est pas autofertile, plantez au moins un pied mâle dans votre jardin pour permettre la pollinisation des pieds femelles. Un pied mâle est suffisant pour polliniser 5 à 6 pieds femelles.

La liane du kiwi de Sibérie doit être palissée sur un support solide (treille, pergola, tronc d’arbre, clôture…). Maintenez le sol frais en été par des arrosages réguliers (1 à 2 fois par semaine en cas de forte chaleur), et en installant une couche de paillis organique de 10 à 15 cm au pied de votre kiwaï.

Maladies et ravageurs

Le kiwi de Sibérie est peu sensible aux attaques de ravageurs, sauf à celles des araignées rouges qui peuvent survenir dans un environnement à la fois chaud et sec.

Récolte et conservation du kiwaï

La fructification du kiwi de Sibérie prend entre 2 et 3 ans après sa plantation. On récolte alors les fruits entre septembre et octobre, au fur et à mesure des besoins. Il est possible de récolter le kiwaï un peu avant sa maturité, puisque le fruit continue de mûrir après sa cueillette.

Dans tous les cas, le kiwaï se conserve au maximum une ou deux semaines. On le consomme donc frais, et sans en retirer la peau.

Comment cuisiner le kiwaï ?

La saveur du kiwaï est idéale pour relever le parfum de vos salades de fruits, mais il peut aussi être cuisiné en plats sucrés-salés, ou être préparé en tartes, beignets et desserts lactés.

Le kiwi de Sibérie se consomme aussi en boissons : en jus de fruits, punch, ou vins.

Enfin, le kiwaï peut être cuisiné en confitures, compotes et gelées.

Ceci devrait également vous plaire :


©repta – inaturalist, ©PantherMediaSeller


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Jacques Roussel a écrit le 29 septembre 2023 à 20 h 51 min

    j’en avais plante un l’année derniere mais il est mort peut etre un coup de chaud je ne sais pas
    j’en ai replanté un cette année il est plus grand 70 cm environ jespere quil va tenir

  • Boucher a écrit le 19 avril 2022 à 17 h 09 min

    je ne connaissais pas cet arbre je vais essayer de le cultiver dans mon jardin

  • Nasreddine a écrit le 6 novembre 2021 à 10 h 59 min

    Interessant…