Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fruitiers / Le pluot, un croisement inattendu entre le prunier et l’abricotier

Le pluot, un croisement inattendu entre le prunier et l’abricotier

Pluot
0

Le pluot, ou abricot-prune, est un fruit très savoureux encore méconnu et trop peu cultivé dans nos jardins.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Famille : Rosacées
Type
 : arbre fruitier
Nom latin : Pluot

Hauteur : 2,50 m à 4 m
Exposition : très ensoleillée
Sol : neutre, léger, profond, fertile, frais, drainé

Rusticité : -20°C – Feuillage : caduc – Floraison : avril-mai – blanc rosé

Plantation du pluot

Période de plantation

Généralement vendu en racines nues, on plante le pluot entre les mois d’octobre et de décembre de préférence, et toujours en dehors des périodes de gelées.

Emplacement

Pluot plantationTrès rustique, le pluot est capable de supporter des températures négatives en dessous de -20°C. Il peut donc être cultivé dans toutes les régions de l’hexagone. Avec ses dimensions modestes, il s’installe même dans les petits jardins.

Installez-le à l’abri des vents froids afin de préserver sa floraison. Une exposition plein soleil permet d’obtenir de beaux fruits.

Attention : la plantation d’un prunier ou d’un abricotier à proximité des pluots autostériles est nécessaire à leur pollinisation. Notez toutefois que la plupart des abricots-prunes sont autofertiles.

Substrat

L’abricot-prune se plante dans un sol neutre, léger, profond, fertile, frais mais bien drainé. Cet arbre fruitier redoute particulièrement les sols lourds et compacts.

Entretenir l’abricot-prune

Arrosage

Pluot culture entretienDurant les trois premières années qui suivent la plantation, le pluot a besoin d’être régulièrement arrosé. Le sol doit ainsi rester frais tout l’été.

Fertilisation

Chaque printemps, apportez du fumier à votre abricot-prune, par griffage en surface.

Maladies et parasites

Le pluot est un arbre fruitier résistant aux maladies cryptogamiques, ainsi qu’aux attaques parasitaires.

Taille

Procédez à des tailles de formation durant les premières années qui suivent la plantation de votre abricot-prune. La fructification débutera au bout d’environ 3 ans.

Multiplication

On reproduit le pluot par greffage et par division des drageons qui se développent autour du pied mère.

En savoir plus à propos du pluot

Abricot-prune cultureLe pluot est un arbre fruitier demi-nain à port ouvert et naturellement évasé, d’une hauteur comprise entre 2,50 m et 4 m maximum à maturité. Ses rameaux, assez fragiles et susceptibles de casser sous le poids des fruits, portent un feuillage caduc. Celui-ci se compose de longues feuilles ovales, lisses et de couleur vert franc, à marges crénelées.

La floraison de l’abricot-prune survient entre les mois de mars et d’avril. Les petites fleurs hermaphrodites et blanc rosé s’installent sur les rameaux de l’année précédente.

Une fois pollinisées, ses fleurs donnent de gros fruits d’environ 6 cm de diamètre, à peau lisse, très similaires aux prunes. Ces fruits ronds offrent un épiderme fin dont la couleur varie du pourpre foncé au rose-rouge. Le fruit peut parfois être bicolore et tacheté. Recouverts de pruine, les pluots offrent une chair très parfumée, juteuse et sucrée, de couleur jaune ou rouge. La saveur acidulée et la texture de cette chair rappellent celle de l’abricot.

Récolte et utilisation des fruits

PluotsLes premières récoltes de pluots débutent trois ans après la plantation de l’arbre fruitier. On les ramasse à maturité, entre les mois de juin et de septembre en fonction de la variété cultivée et de votre région. La récolte se fait à la main, lorsque les fruits sont tendres au toucher.

La durée de conservation à température ambiante de l’abricot-prune ne va pas au-delà de quelques jours. Pour une conservation plus longue, congelez les fruits après les avoir lavés, séchés et dénoyautés.

Le pluot est un fruit riche en vitamines C et A, mais aussi en oligo-éléments (potassium) et en fibres. On le consomme le plus souvent cru, très rapidement après sa cueillette. Il se prête parfaitement à la préparation de salades de fruits frais. Il est également possible de le cuisiner en clafoutis, en crumbles, en tartes, en confitures, ou en compotes. Le pluot peut aussi être utilisé en accompagnement des plats salés.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


Photos : ©maxinux, ©snickclunk, ©miheco


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Marie-Christine a écrit le 26 avril 2024 à 13 h 36 min

    je ne connaissais pas cet arbre, ça a l’air sympa comme fruit je vais essayer d’en planter un dans mon verger