cloque du pecher

La cloque du pêcher se caractérise par l’apparition de feuilles boursouflées et rougeâtres sur un pêcher.

Un traitement préventif est nécessaire pour l’éviter.

Ce champignon (taphrina deformans) est le plus redoutable que subit le pêcher ou l’abricotier.

Si les dommages peuvent être maîtrisés grâce à un traitement adéquat et au bon moment, la cloque du pêcher peut néanmoins entrainer la perte de la récolte.

Reconnaître la cloque du pêcher

Cette maladie touche principalement les différentes variétés de pêchers mais peut aussi atteindre l’abricotier ou encore l’amandier.

  • Des boursouflures apparaissent au printemps sur les feuilles.
  • Elles prennent une couleur jaune, orange et rouge avant de brunir et de tomber définitivement.
  • Les rameaux se déforment et les branches n’ont plus leur aspect normal.

Cycle de la cloque du pêcher

Le champignon responsable de la cloque du pêcher passe l’hiver à l’état de spores au niveau des bourgeons et dans les creux formés par les rameaux.

  • Dès que la température atteint 10° le champignon se développe en développant un grand nombre de spores
  • Comme la plupart des champignons, ils apparaissent donc par temps plutôt chaud, alors que l’air ambiant est encore humide.

C’est donc avant cette période, à la fin de l’hiver et au début du printemps, qu’il faut agir mais aussi à l’automne, au moment de la chute des feuilles.

Souvenez vous que pour la cloque du pêcher rien ne remplace le traitement préventif, le seul efficace contre ce champignon

  • Lorsque la cloque du pêcher a fait son apparition il est souvent trop tard.

Traitement préventif

Le traitement contre la cloque du pêcher a lieu à l’automne et au printemps. Il est important de respecter ces 2 périodes.

A l’automne,

Au moment de la chute des feuilles: ramasser les feuilles, les brûler pour éviter que la maladie ne passe l’hiver dans votre jardin.

  • Effectuer ensuite une pulvérisation à base de bouillie bordelaise.
  • Cette étape est indispensable pour ne pas voir la cloque apparaître au printemps.

Au printemps,

Effectuez une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise.

  • On pulvérise l’ensemble du feuillage jusqu’à ruissellement de la bouillie à partir de février- mars et jusqu’au mois de mai, tous les 15 jours.

Traitement curatif contre la cloque

Malheureusement, il n’existe pas de traitement curatif contre la cloque du pêcher. On peut simplement éviter la propagation de la cloque du pêcher.

  • Il faut alors retirer les feuilles touchées, supprimer les branches les plus atteintes et effectuer une nouvelle pulvérisation à base de bouillie bordelaise.

Un entretien régulier du pêcher est nécessaire :

Cet entretien a vocation de renforcer les arbres fruitiers et donc d’en améliorer la fructification.

  • Il est donc important, chaque hiver, d’effectuer une taille de fructification.
    Sur le pêcher, il faut néanmoins éviter de trop tailler au risque d’affaiblir l’arbre.

Apporter un engrais organique au printemps et pailler le pied de l’arbre pour protéger les racines des gelées d’hiver et de la chaleur de l’été.


A lire aussi à propos du pêcher :

© nata_zhekova