Coquilles d’œufs : bénéfices pour les plantes et utilisations au jardin

coquille d'œuf au jardin utilisation

Les coquilles d’œufs sont composées à 95 % de minéraux tels que le calcium, le carbonate, le magnésium, la matière organique et l’eau. Elles apportent un enrichissement précieux en calcium aux plantes, tout en offrant une variété d’utilisations pratiques, de l’engrais naturel à la prévention des nuisibles, de certaines maladies, jusqu’à devenir également une source de calcium pour les poules.

Une composition idéale pour les plantes

coquilles d'œufs composition et recyclage au jardinLa coquille d’œuf pèse environ 6 grammes. Elle se compose à 95 % de minéraux :

  • 37,5 % de calcium
  • 58 % de carbonate et de magnésium
  • 2,4 % de matière organique (protéines)
  • 1,6 % d’eau

Avec un apport régulier et de la patience, les coquilles d’œufs diminuent l’acidité du sol. Et leurs minéraux sont très intéressants pour les végétaux qui apprécient les sols calcaires ou qui ont besoin d’une source importante de calcium.

Comment utiliser les coquilles d’œufs ?

On peut utiliser les coquilles d’œufs sous forme de poudre ou sous forme liquide après les avoir bien lavées et laisser sécher quelques jours à l’air libre.

Sous forme de poudre :

En les mettant dans un sac de congélation, puis en les écrasant grossièrement avec un rouleau à pâtisserie. On peut ensuite les mixer avec un robot ménager pour qu’elles se décomposent plus rapidement.

Sous forme liquide :

En faisant infuser une quinzaine de coquilles d’œufs dans 3 litres d’eau portés à ébullition. Laisser reposer toute une nuit et filtrer le liquide obtenu. Deux verres suffisent pour apporter du calcium sous forme liquide aux plantes.

Utilisations des coquilles d’œufs au jardin

Dans les jardins partagés ou de génération en génération, on se transmet des astuces qui ont fait leurs preuves pour utiliser les coquilles d’œufs.

1. Comme engrais naturel :

On peut utiliser les coquilles d’œufs comme engrais naturel pour de nombreux végétaux, à l’exception de ceux qui ont besoin d’un sol acide pour pousser.

💡Placer les coquilles d’œufs broyées ou le thé de coquilles d’œufs au pied des plantes. Disposer des morceaux de coquilles d’œufs au fond du trou avant de planter vos semis de légumes.

2. Une barrière contre les nuisibles :

Les coquilles d’œufs éloignent les nuisibles comme les limaces ou les escargots qui n’aiment pas se déplacer sur ce genre de matière. Il suffit d’en disposer autour des plants que l’on souhaite protéger.

3. Une prévention contre la cloque du pêcher :

Pour préserver les pêchers, placer des coquilles dans des filets (de pomme de terre par exemple) et les accrocher aux branches des arbres fruitiers.

Pour aller plus loin :

4. Pour équilibrer et enrichir le compost :

  • La composition de certains déchets acidifie le compost. Le calcium contenu dans les coquilles d’œufs équilibre son pH.
  • Et les différents minéraux qu’elles contiennent (magnésium, phosphore) l’enrichissent, en particulier si on les mélange à du marc de café.

5. Un contenant pour faire germer les graines :

coquilles d'œufs godets graines

On peut recycler les coquilles d’œufs en les utilisant comme godet pour faire pousser des graines. Leurs minéraux accélèrent la pousse de ces dernières.

💡Penser à faire un trou de drainage dans la coquille avec un clou ou une aiguille. Lorsque la plante est prête à être replantée, il suffit alors de casser la coquille.

6. Une source de calcium pour les poules :

coquille d'œuf calcium poule

Les poules ont un besoin élevé en calcium. Les coquilles d’œufs peuvent contribuer à enrichir leur alimentation. Cependant, il faut bien les laver, les faire sécher et les broyer avant de leur donner pour qu’elles ne trouvent aucune présence de jaune d’œuf dont elles raffolent. En effet, cela pourrait les encourager à manger leurs propres œufs.

L’alimentation des poules et la façon dont elles sont élevées sont primordiales pour avoir des œufs et des coquilles de qualité.

 À lire aussi :

Le saviez-vous ?

D’après une étude menée auprès du Comité national pour la Promotion de l’Œuf (CNPO), 97 % des Français consomment des œufs. 89 % en mangent une fois par semaine. 54 % plusieurs fois par semaine. 46 % deux à quatre fois par semaine. 8 % tous les jours.


©zuphatra,©freepik, ©freepik, ©freepik


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.