Hoya, la fleur de porcelaine

Hoya - fleur de porcelaine

Cette magnifique plante d’intérieur originaire du Sud-Est asiatique et d’Australie se distingue vraiment des traditionnelles plantes vertes. Elle s’illustre par l’abondance de son feuillage succulent au limbe vert sombre et vernissé mais surtout par ses bouquets floraux, très parfumés, ayant la finesse et l’éclat de la porcelaine.

Bien cultiver l’hoya, la fleur de porcelaine

L’Hoya forme un arbuste grimpant capable d’atteindre 3 m de haut en extérieur, dont les rameaux souples s’agrippent aux supports grâce à des crampons mais aussi en s’enroulant.

En intérieur, il est facile d’appuyer la plante sur un petit treillage, un tuteur, ou de la conduire en suspension.

Emplacement et exposition :

  • Fleur de porcelaine - Hoya entretienL’Hoya réclame de la lumière mais sans soleil direct.
  • Dès que les boutons de fleurs grossissent au printemps, évitez de bouger la plante ou de la mettre au jardin. Un changement d’orientation entraîne la chute inexorable des boutons et l’absence de floraison pendant 2-3 ans quelquefois. Ces derniers se forment toujours sur les mêmes tiges très courtes, d’environ 1 cm qui demeurent sur la plante et deviennent plus nombreuses au fil des ans.
  • En hiver, des températures avoisinant les 12-15°C sont bénéfiques pour respecter la période de dormance favorable à la floraison. C’est pourquoi la situation dans une véranda peu chauffée, avec peu d’arrosage convient bien.

Arrosage et fertilisation des hoyas :

  • Entretenez une humidité constante mais sans excès lors de la croissance des tiges.
  • Vaporisez le feuillage si l’air est sec. Pour plus de facilités, procurez-vous un bac à réserve qui diffusera lentement l’eau nécessaire, il en existe même pour les suspensions. Veillez cependant à ce que les racines ne débordent pas dans la réserve auquel cas le rempotage devient nécessaire.
  • Ajoutez un engrais pour fleurs, riche en potasse tous les 15 jours durant le printemps et l’été.

Quand rempoter la fleur de porcelaine ?

Rempotage fleur de porcelaine - hoyaL’Hoya peut rester très longtemps dans un même pot ou contenant, jusqu’à ce que ses racines débordent.

  • Rempotez alors au printemps en veillant à ne pas trop déranger la motte.
  • Utilisez un mélange assez léger de terreau spécial rempotage, éventuellement mélangé à du sable.
  • Taillez de temps en temps les rameaux devenus trop envahissants afin de rendre la plante plus compacte.

Pour aller plus loin :

Maladies et parasites

L’hoya est assez facile à cultiver si on laisse bien sécher la surface du terreau entre 2 arrosages. Comme ses feuilles sont succulentes, elle résiste assez bien au manque d’eau. :

Des tâches jaunes ou brunes sur les feuilles

Il arrive que certaines feuilles présentent des taches jaunes ou brunes suite à une infection par un champignon.

  • Contentez-vous de couper les feuilles atteintes et attendez quelques jours avant d’arroser.
  • Il est rare que l’infection se propage à toute la plante. Parfois des portions de tiges sèchent complètement. Contentez-vous de les supprimer.

Hoya et cochenilles :

Il arrive assez fréquemment d’observer des cochenilles farineuses ou à boucliers sur les tiges, à l’insertion  et sous les feuilles.

  • Cochenille sur fleur de porcelaine - hoyaContrôlez attentivement la plante lors de l’achat et et rejetez les plantes infectées ;
  • Sinon il ne reste plus qu’à contrôler régulièrement la plante et écraser les « croûtes » jaunes ou brunes ou les amas poisseux blancs toutes les semaines. Voici une recette que j’ai expérimentée et qui marche bien aussi sur les orchidées, un traitement à base de savon noir et d’huiles essentielles, à appliquer 2 fois à 1/2 h d’intervalle. Cela n’empêche pas de rester attentif malgré tout car les infestations sont très rapides, surtout dans la maison.

Pour 1 l de solution :

  • 20 gouttes d’huile végétale,
  • 10 gttes de Geranium rosat,
  • 5 gttes de menthe poivrée,
  • 5 gttes de Petit Grain Bigarade,
  • 2 gouttes de savon noir.
  • Conservez à l’abri de la lumière.

En savoir plus à propos de l’hoya

Il existe plus de 200 espèces mais les plus communes sont l’Hoya carnosa et l’Hoya bella. Cette dernière de plus faible vigueur offre des fleurs au cœur rouge plus intense. Les cultivars H. carnosa ‘Compacta’ aux feuilles frisottées et ‘Variegata’ aux limbes panachés de blanc sont également moins vigoureux.

Une floraison sublime :

Fleur de porcelaine - Hoya planteL’Hoya appartient à une famille peu commune, celle des Asclépiadacées (comme le Wattakaka), dont les fleurs sont portées par de longs pédoncules réunis en bouquets ronds. Chaque fleur présente 5 pétales réfléchis sous une couronne cireuse.

L’ouverture des corolles procède d’une véritable mise en scène à laquelle s’ajoutent des effluves puissants libérés au cours de la nuit ! Les boutons rosâtres, éclosent de façon synchrone en faisant apparaître la face interne des pétales d’un blanc pur. Le cœur de chaque corolle s’intensifie au fil des jours pour devenir grenat. Les fleurs secrètent un nectar sucré qui luit sous forme de gouttelettes et laissent un dépôt légèrement poisseux sur le feuillage.

Le spectacle de la floraison peut s’étendre depuis la fin du printemps jusqu’à l’automne !

fleur de porcelaine - hoya

Eva Deuffic


©Alexander Maksimov, ©Tawan Nano, ©sablinstanislav