L’utilisation du savon noir sur les plantes

savon noir utilisation traitement plantes

Si vous êtes adepte des produits d’hygiène, naturels et respectueux de l’environnement, vous utilisez certainement le savon noir pour entretenir votre maison. Mais saviez-vous qu’il pouvait aussi être très utile au jardin comme insecticide et fongicide ? On vous explique ses différents usages et dosages

C’est quoi exactement le savon noir ?

savon noir jardinQu’il soit proposé en version liquide ou solide, le savon noir est fabriqué à base d’huile végétale d’olive, de lin ou de coco, de sel, et d’une base de potasse pour la saponification. Cette potasse qui donne cette couleur noir brun permet au savon d’être (plus ou moins) mou. Le vrai savon noir ne doit contenir aucun produit chimique, il est donc écologique et biodégradable.

Pour le savon noir à base d’huile d’olive, ce sont les grignons qui sont utilisés, c’est-à-dire les noyaux et les résidus du processus d’extraction de l’huile d’olive. Quant à la différence de texture, elle est liée à la concentration en eau. La version liquide est donc moins concentrée en savon.

De même, le savon noir se décline en deux types : la version pour l’entretien de la maison et le jardin, et la version cosmétique, entre autres utilisée dans les hammams pour les gommages.

Savon noir et savon de Marseille, la différence ?

Le savon noir et le savon de Marseille traditionnel ont en commun certains ingrédients, à savoir l’huile végétale et le sel. La distinction réside dans l’agent qui permet la saponification. Pour le savon de Marseille, c’est la soude qui fait durcir le pain.

Le savon noir utilisé comme insecticide

Dans le cadre d’une lutte biologique contre les ravageurs, le savon noir est un allié totalement naturel, reconnu en agriculture biologique. Tout simplement car il bénéficie de vertus insecticides.

Une solution contre les insectes piqueurs suceurs

savon noir jardin
Des pucerons

Le savon noir permet donc de lutter efficacement contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges (qui sont en fait des acariens), les aleurodes, les chenilles et les thrips.

Le savon noir agit comme un insecticide de contact, c’est-à-dire qu’il bouche les pores des ravageurs qui leur servent à respirer. Les pucerons et compagnie meurent asphyxiés.

Totalement inoffensif pour les végétaux, le savon noir permet de lutter contre les parasites sur les arbustes, rosiers et plantes vivaces, les légumes du potager, les arbres fruitiers et la vigne. Sans oublier les plantes d’appartement !

Les recettes à base de savon noir

  • Faites chauffer un litre d’eau de pluie
  • Dissolvez 15 à 30 g de savon noir liquide environ 3 cuillères à soupe) dans l’eau tiédie, ou une cuillère et demie de savon noir en pâte
  • Transvasez dans un pulvérisateur lorsque le mélange est froid
  • Pulvérisez la solution sans la diluer.
savon noir jardin
Des cochenilles

Pour que le savon noir soit vraiment efficace, il faut absolument pulvériser les surfaces supérieures et inférieures des feuilles, et les tiges. Intervenez plutôt le matin de bonne heure et jamais en plein soleil. Évitez les jours de pluie. En cas d’attaque féroce, il est possible de renouveler la pulvérisation.

Pour éviter que le savon noir tue des insectes auxiliaires, ciblez avec précision les zones ou les plantes concernées par l’infestation.

Une autre recette 

À utiliser en cas de forte attaque de pucerons ou de cochenilles et contre les chenilles

Dans 10 litres d’eau, diluer 100 à 300 g de savon noir, un demi litre d’alcool à brûler, une cuillère à soupe de chaux et une cuillère à soupe de sel. Bien diluer et pulvériser la solution pure.

Le savon noir comme mouillant

Le savon noir se dilue pour permettre une meilleure adhérence des produits de traitement contre les maladies cryptogamiques. Par son action, la préparation traitante sera mieux dispersée et sera moins lessivée.

On peut ainsi ajouter du savon noir à la bouillie bordelaise à raison de 20 g pour 1 litre (dilué à 2 %)

L’action fongicide du savon noir

Fumagine sur une feuille Le savon noir n’est pas un fongicide à proprement parler mais il va vous permettre de vous débarrasser de la fumagine, une maladie qui se reconnaît à l’apparition d’une substance noire et collante sur les feuilles des plantes. Cette maladie cryptogamique, due à des champignons, se développe essentiellement sur le miellat sécrété par les pucerons, les cochenilles et nombre d’autres insectes piqueurs-suceurs (et dont se nourrissent les fourmis).

Pour pallier ce problème, il faut bien entendu traiter l’invasion de pucerons et de cochenilles, et ensuite essuyer les feuilles, les branches, les fruits et les tiges atteints avec un chiffon imbibé d’eau de tiède et de quelques gouttes de savon noir.

On peut aussi lutter contre le mildiou en mélangeant une cuillère à café de savon noir et 2.5 g de bicarbonate de soude dans un litre d’eau.


©lavizzara, ©Jstankiewiczwitek ©RosaFrei ©Chris Mansfield ©Roberto Michel ©Hans Joachim